Je Ne Produis AUCUN DÉCHET Depuis 2 Ans. Voici à Quoi Ressemble Ma Vie.

Je m’appelle Lauren. J'ai 23 ans et je vis à New York.

Je ne produis aucun déchet. Oui, pour de vrai. Zéro déchet.

Ça veut dire : rien dans la poubelle, rien dans les décharges.

Rien de rien.

Je sais ce que vous devez penser. Cette fille est sûrement une hippie. Ou une menteuse. Ou bien elle n’existe pas vraiment.

Mais je vous assure que je ne suis rien de tout cela. Enfin si, je suis une vraie personne :-)

Zéro déchet, comment faire pour produire le moins de déchet possible.

Je n’ai pas toujours vécu ce style de vie, que beaucoup de personnes nomment la vie "zéro déchet".

En fait, tout a changé il y a environ 3 ans, lorsque je faisais mes études en développement durable à l'université de New York.

J’ai commencé à participer aux manifs contre les grands groupes pétroliers.

J’étais aussi présidente d'un club qui animait des discussions hebdomadaires sur la protection de l'environnement.

Je pensais être une défenseuse de la planète ou, comme disait ma grand-mère, "une vraie écolo".

Dans l’esprit de tous, j’étais la fille qui mettait l'écologie avant tout.

Du coup, on pourrait penser que je faisais tout ce qui était en mon pouvoir pour aider l'environnement, n'est-ce pas ?

Eh bien NON, pas du tout ! Je vous explique pourquoi :

Lauren Singer est une jeune fille qui ne produit aucun déchet.

Dans ma promo, il y avait une fille qui venait systématiquement en cours avec un sac en plastique, contenant son repas dans une boîte en plastique, une bouteille d'eau en plastique, des couverts en plastique et un paquet de chips.

Jour après jou, je voyais cette fille jeter tous ces contenants en plastique à la poubelle, et ça me mettait vraiment mal à l'aise et en colère !

Pourquoi ? Car je pensais à tous ces déchets qui allaient finir dans une décharge publique après 1 seule utilisation...

...et ce, sans que rien ne puisse être recyclé !

J’étais exaspérée... et pourtant je n'avais jamais réellement parlé à cette fille. J'étais juste en colère contre son comportement quotidien.

Puis un jour, après un cours où j'étais particulièrement contrariée, je suis rentrée directement chez moi, en me disant que j'allais me préparer un bon petit repas pour oublier tout ça.

Comme d'habitude, j'ai ouvert mon frigo, et là, BIM, grosse prise de conscience !

Je venais de me rendre compte que tous les ingrédients de mon frigo étaient emballés dans du plastique.

C’était la 1re fois de ma vie où je devais faire face à mes véritables contradictions.

Moi qui pensais être écolo, je produisais autant de déchets que la fille de ma promo !

C'est quand même incroyable que ça m'ait pris autant d'années pour m'en rendre compte...

Mais ma décision était prise : j'allais éliminer tous les plastiques de ma vie.

Boire dans in bocal pour éviter de produire des déchets.

Renoncer au plastique, ça voulait dire renoncer à tous les produits vendus sous emballage.

Il a fallu que j'apprenne à tout faire moi-même, y compris le dentifrice et les produits de ménage.

J'ai beaucoup appris en faisant des recherches sur Internet, car je n’avais aucune idée pour préparer tous ces trucs !

Un jour, je suis tombée sur le blog Zero Waste Home, dans lequel on découvre le quotidien d’une mère de famille californienne, Bea Johnson.

Avec son mari et ses 2 enfants, la famille de Bea mène une vie "zéro déchet". Je vous conseille d'ailleurs son livre traduit en français ici.

Quand j'ai lu son livre, j'avais déjà éliminé la quasi-totalité des objets en plastique de ma vie.

Mais là, je me suis dit : "Si cette famille de 4 personnes peut vivre sans produire de déchets, alors moi aussi, la jeune New-Yorkaise célibataire, je peux aussi y arriver."

J'ai donc franchi le pas.

Comment j'ai fait pour éliminer tous mes déchets

Lauren Singer au supermarché sans sac en plastique

Alors, comment ai-je fait la transition du "zéro plastique" au "zéro déchet" ?​

J’ai d'abord arrêté d’acheter des produits vendus sous emballage.

Pour cela, j’ai commencé à faire mes courses en apportant mes propres sacs, bocaux ou autres contenants dans des supermarchés qui vendent des produits en vrac (plus d'infos ici).

J’ai arrêté d’acheter des vêtements neufs et j’ai commencé à acheter seulement des vêtements d'occasion.

J'ai intensifié mon utilisation des recettes maison pour mes produits de soins personnels et d'entretien de la maison.

Je me suis aussi débarrassée de tous les objets superflus de ma vie.

Lesquels ? Les 5 spatules en rab de ma cuisine, les 10 jeans que je n'avais pas portés depuis le lycée, les dizaines de bibelots qui ne me servaient strictement à rien dans mon appartement, etc.

Un mois de déchet de Lauren Singer.

Mais au-delà de ça, je suis devenue plus attentive à toutes les situations qui génèrent des déchets.

J'ai appris à dire "NON" à des choses simples comme les pailles dans mes cocktails dans les bars, "NON" aux sacs plastique ou papier dans les magasins et "NON" aux tickets de caisse.

Évidemment, ce changement de vie ne s’est pas fait du jour au lendemain. Pour moi, la transition a pris plus d’un an et a nécessité pas mal d’efforts.

Le plus difficile a été de me remettre en question, de prendre conscience que je ne vivais pas du tout en conformité avec les principes d’une étudiante en écologie, d’une soi-disant porte-drapeau du développement durable.

Quand bien même l’écologie était un sujet qui me tenait à cœur, j’ai dû me rendre à l’évidence que je n'incarnais pas pleinement ma philosophie de vie.

Une fois cette dure vérité assumée, les changements ont pu réellement commencer.

Et depuis que je vis le zéro déchet, ma vie s’est améliorée de jour en jour !

Vous ne me croyez pas ? Alors voici les 4 principaux avantages à vivre sans produire de déchets :

1. J’économise de l’argent

Zéro déchet, fabriquer propres produits de soins personnels et d'entretien.

Maintenant, je prépare une liste de courses avant d’aller au supermarché.

Ça m'aide à acheter seulement les produits dont j’ai réellement besoin, sans céder aux achats impulsifs qui font grimper les dépenses.

En plus, acheter les aliments en vrac revient beaucoup moins cher, car ils n’incluent pas les frais d’emballage.

En ce qui concerne mes vêtements, j’ai arrêté d’acheter du neuf. Maintenant, j’achète tous mes vêtements d’occasion, à des prix fortement réduits.

2. Je mange sain et bio

Lauren Singer en train d'acheter des produits frais au marché

Depuis que je fais mes courses sans acheter de produits emballés, cela m'évite de choisir des produits mauvais pour la santé.

Quel est le rapport me direz-vous ? Eh bien, c'est simple. Les produits mauvais pour la santé sont souvent ceux qui sont transformés et donc avec un emballage dans les supermarchés.

Maintenant, je consomme des fruits et légumes bio, des céréales entières et des légumineuses achetées en vrac.

Je profite des marchés de producteurs fermiers, où j'achète de bons aliments de saison à des prix imbattables, et sans emballage.

Sans parler du fait que souvent, je récupère des fruits et légumes gratuitement sur les marchés. Voici comment faire ici.

3. Je suis plus heureuse​​

Lauren Singer au supermarché en vrac

Tellement de choses ont changé depuis que je vis le zéro déchet.

Auparavant, je devais me dépêcher pour faire mes courses avant la fermeture des supermarchés, parce que je ne préparais jamais de liste de courses.

Je commandais souvent des plats à emporter ou me faisais livrer, et mon frigo restait vide...

Je dépensais mon argent sur toutes sortes de soins exfoliants, crèmes hydratantes et autres soins personnels alors que l'on peut les faire soi-même.

Je passais mon temps à faire le ménage, car je possédais tellement de trucs inutiles que la poussière était partout !

Maintenant, je fais toutes mes courses pour la semaine en 1 seule visite au supermarché.

Et pas seulement pour me nourrir, car tous les produits de nettoyage et de beauté que j’utilise sont désormais faits maison, à partir d’ingrédients simples et naturels.

Un mode de vie plus facile, avec bien moins de stress et aussi plus sain, car sans produits chimiques !

Je ne m’attendais pas à ce que vivre sans produire de déchets puisse me permettre d'avoir une meilleure qualité de vie.

Au mieux, je pensais que le seul avantage serait de ne plus jamais avoir à sortir la poubelle.

9 astuces simples pour réduire vos déchets

Vous aussi, vous souhaitez diminuer vos déchets ? Ne vous inquiétez pas, diminuer ses déchets n'est pas aussi compliqué que ça !

Voici des astuces simples pour commencer à réduire vos poubelles et en plus faire des économies :

Au lieu d'acheter des brosses à dents jetables, utilisez celles en bambou compostables ​comme celles-ci.

Utilisez brosse à dents en bambou au lieu des jetables

Au lieu d'acheter du Sopalin à usage unique, utilisez des chiffons en coton comme ceux-là.

Utilisez des chiffons en coton au lieu du sopalin

Au lieu d'acheter du shampooing industriel, faites votre propre shampoing naturel avec ces recettes maison.

Utilisez du shampooing fait maison au lieu du shampoing classique

Au lieu d'utiliser du coton jetable pour vous démaquiller, utilisez des lingettes démaquillantes lavables comme celles-ci.

Coton jetables vs lingettes démaquillantes lavables

Au lieu d'acheter du gel douche plein de pétrole, utilisez de simples savons comme ceux-là.

Utilisez des savons classiques au lieu du gel douche

Au lieu d'utiliser des Tupperware qui peuvent contenir des produits chimiques, utilisez des bocaux en verre.

Utilisez des bocaux en verres au lieu des tupperware

Au lieu d'acheter des bouteilles d'eau en plastique, utilisez une gourde comme celle-ci.

Acheter gourde au lieu d'acheter des bouteilles en plastique

Au lieu d'acheter des tampons qui peuvent être dangereux pour la santé, utilisez des coupes menstruelles comme celles-ci.

Utilisez des coupes menstruelles à la place des tampons

Au lieu d'acheter des rasoirs jetables, utilisez des rasoirs traditionnels comme celui-ci.

Utilisez des rasoirs traditionnels et non pas jetables

Ma nouvelle vie SANS déchet​

Aujourd’hui, mon choix de vie a pris une tournure inattendue.

J’ai quitté mon emploi de responsable développement durable au département de la protection de l'environnement de New York pour créer ma propre entreprise de zéro déchet, The Simply Co.

Lauren Singer a lancé sa société Simply co

​​Sur Simply Co, je vends les produits que j’ai appris à fabriquer de mes propres mains au cours des 2 dernières années.

Pour conclure, je n’ai pas adopté ce mode de vie pour afficher un parti pris.

Si j’ai choisi de mener une vie zéro déchet, c’est parce que je suis entièrement convaincue que c’est le mode de vie le plus conforme à mes convictions.

À votre tour...

Et vous, seriez-vous prêt à mener une vie sans déchet ? Ou pensez-vous que c'est trop difficile ? Partagez votre expérience en commentaires avec notre communauté. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

16 Astuces Simples Pour Réduire Ses Déchets En Plastique.

San Francisco Transforme TOUS ses Déchets en Montagnes d'Argent et d'Emplois. On L’imite Quand ?

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque matin. C'est gratuit.
Rejoignez-nous ! >>
Pas de spam, promis, juré, craché ! Déjà 109 326 abonnés
Likez-nous sur Facebook
Suivez nous sur Pinterest
CmmntEconomiser
96K
VUES
3K
PARTAGES
Donnez une note :
Noté 4 - 32 votes
le 09 Février 2018

Voir les commentaires

> > Je Ne Produis AUCUN DÉCHET Depuis 2 Ans. Voici à Quoi Ressemble Ma Vie.
comment-economiser.fr utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

4 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)