San Francisco Transforme TOUS ses Déchets en Montagnes d'Argent et d'Emplois. On L’imite Quand ?

Par le 03 Mars 2020

La ville de San Francisco ne veut plus qu’un seul de ses déchets ne lui échappe.

Pourquoi ? Parce que presque tous ses déchets se transforment en or !

Il y a 13 ans, les 850 000 habitants de San Francisco se sont lancé un objectif révolutionnaire.

Lequel ? Celui de recycler 100% de leurs déchets en 2020. Aujourd’hui, le pari est presque gagné.

Et tous les efforts consentis pour atteindre cet objectif sont payants. Car recycler les déchets rapporte un paquet d’argent ! Explications :

San Francisco recycle tous ses déchets pour en faire de l'argent

Tout se passe au Pier 86, le centre névralgique de ce système de recyclage si performant.

Le Pier 86 est un immense hangar de 20 000 m2 dont l’unique but est de tout recycler.

Pour cela, il a fallu optimiser au maximum l’organisation et les processus de mécanisation.

Car la mission de Pier 86 est de recycler chaque jour les 1 000 tonnes de déchets qui y sont déversées.

Vaste tâche certes, mais qui rapporte gros ! Par exemple, les cartons recyclés sont vendus en Chine et au Vietnam à des usines d’emballage.

Et une fonderie locale achète le verre et les cannettes pour les transformer.

Tous les déchets recyclés rapportent de l'argent

Des déchets pour faire du compost

Tout est valorisé, y compris les déchets organiques. Car quoi de mieux pour faire du bon compost ?

Les fermiers du coin, dont les viticulteurs qui produisent les fameux crus californiens, l’ont bien compris.

Chaque jour, ils achètent 650 tonnes de compost grâce à la collecte des déchets organiques.

San Francisco sait désormais que ses ordures valent de l’or. Du coup, pas question de les laisser filer !

Aujourd’hui, on recycle ou vend sous forme de compost 80% d’entre eux. Reste à atteindre les 100%.

Objectif : recycler 100% des ordures

recycler 100 % des ordures

Et pour atteindre cet objectif final, on ne recule devant aucun moyen.

Ainsi, des amendes allant de 100 à 1 000 dollars peuvent être administrées aux habitants de San Francisco qui ne trient pas ou trient mal leurs déchets.

Par ailleurs, la location de la poubelle destinée à recevoir les ordures non recyclables de couleur noire est bien plus onéreuse que les autres poubelles destinées au recyclage.

La logique veut donc que les habitants choisissent le plus petit modèle de poubelle noire et limitent leurs déchets qui ne sont pas recyclables.

déchets recyclés à san francisco

Cette volonté politique a initié un cercle vertueux, aussi bien pour l'écologie que pour l'économie de la ville.

En effet, cela permet de protéger l’environnement en réduisant les émissions de CO2 mais aussi de générer des profits et créer de des emplois.

178 personnes, payées entre 40 000 et 80 000 dollars par an, ont trouvé un emploi sur le site Pier 86.

Ce succès est le fruit d’une décision politique volontaire prise il y a 13 ans et qui n’a jamais été remise en cause.

Comme quoi, c’est possible. Il suffit de le vouloir ! Espérons que San Francisco servira de modèle à de nombreuses autres villes.

Maintenant cap sur les 100% de déchets recyclés !

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

L'Inde INTERDIT Tous les Objets Plastique Jetables. Une Avancée Majeure Pour la Planète.

16 Astuces Simples Pour Réduire Ses Déchets En Plastique.

Encore plus de... recycler

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)