Les 4 Dangers Méconnus de l'Huile de Coco Pour Votre Santé.

Par , mise à jour le 08 Août 2023

Les 4 Dangers Méconnus de l'Huile de Coco Pour Votre Santé.

Connaissez-vous les dangers de l'huile de noix de coco et ses contre-indications ?

Cette huile végétale a plein de bienfaits : pour les dents, les cheveux secs, hydrater la peau ou les lèvres...

Mais ce que l'on sait moins, c'est qu'elle peut aussi avoir des effets négatifs.

En cause notamment, la présence d'acides gras saturés dans cette huile végétale issue de la noix de coco.

Tout comme l'huile de palme, elle aurait des conséquences sur les maladies cardiovasculaires.

Alors super aliment ou poison pour la santé ?

Voici les 4 dangers méconnus de l'huile de coco pour la santé. Regardez :

huile de coco danger

1. L'huile de coco bouche les pores de la peau

Un doigt humain avec de l'huile de coco dessus

Ses bienfaits en cosmétique pour la peau et les cheveux ne sont plus à démontrer.

Elle hydrate le visage en profondeur et le protège des agressions extérieures.

C'est aussi un super démaquillant et un soin exfoliant doux.

Mais attendez...

Car on ne vous a pas encore tout dit !

Il y a une erreur que beaucoup d'entre nous font avec l'huile de coco.

C'est de l'utiliser si on a une peau à tendance grasse.

Pourquoi ? Parce que l'huile de coco est très comédogène.

Son indice de comédogénécité est de 4 sur 5.

Elle a donc tendance à boucher les pores de la peau.

C'est pour cette raison qu'elle n'est pas recommandée pour les peaux à tendance grasse et acnéique.

Même s'il y a quand même un paradoxe.

Car un de ses ingrédients, l'acide laurique, est un puissant antibactérien qui lutte contre les boutons !

2. L'huile de coco, comme lubrifiant, fragilise les préservatifs

Huile de coco dans un pot

Vous avez peut-être entendu dire qu'il ne fallait pas l'utiliser comme lubrifiant.

C'est pourtant une alternative naturelle aux lubrifiants vendus dans le commerce.

Elle est non seulement lubrifiante, mais aussi hydratante et antibactérienne.

Elle est aussi recommandée pour les peaux sèches et sensibles.

Alors, où est le problème à utiliser de l'huile de coco comme lubrifiant pour un usage intime ?

Le problème, c'est que l'huile de coco n'est pas compatible avec les préservatifs.

Elle les fragilise et les rend poreux.

C'est d'ailleurs le cas avec tous les lubrifiants à base d'huile végétale.

Résultat ?

Les préservatifs peuvent casser pendant un rapport...

Donc mieux vaut prendre ses précautions et utiliser un autre lubrifiant naturel.

3. L'huile de coco favoriserait le mauvais cholestérol

huile de coco dans un pot posé sur une table en bois

La question est encore plus épineuse pour son utilisation en cuisine.

On peut même dire que le débat fait rage !

C'est vrai qu'il est toujours intéressant d'apprendre les dangers de l'utilisation de l'huile de coco.

Certains font valoir qu'elle est constituée de graisses saturées qui favorisent le mauvais cholestérol.

Mais, selon ses partisans, ces graisses saturées se présentent sous la forme de triglycérides à chaîne moyenne.

D'après eux, cela veut dire que notre corps les assimile bien et les brûle illico presto.

Elles ne sont donc pas stockées sous forme de graisse dans notre organisme.

De plus, elle résiste très bien à la chaleur, ce qui en fait une alliée saine pour cuisiner.

À condition de ne pas en manger des kilos, bien sûr !

4. L'huile de coco est-elle mauvaise pour le cœur

Une personne tenant un pot d'huile de coco dans sa main

En revanche, pour ses détracteurs, c'est un "poison" !

Tout simplement parce que l'huile de coco augmenterait les risques de maladies cardiovasculaires.

L'huile de noix de coco serait donc mauvaise pour le cœur.

C'est notamment une épidémiologiste suisse, Karin Michels, qui l'a affirmé.

Lors d'une conférence donnée à l'université de Fribourg, en Suisse, l'épidémiologiste, professeure adjointe à la Havard Medical School, s'est attaquée au mythe de l'huile de noix de coco.

Pour elle, c'est très clair : sa consommation est dangereuse pour la santé.

Elle n'hésite pas à dire que c'est un poison.

Pour les détracteurs de l'huile de coco, les méfaits de ce produit sur la santé sont avérés à cause de sa forte teneur en gras saturés.

Et le danger de ces graisses est qu'elles finissent par boucher les artères.

C'est pour cela que les graisses saturées présentes favorisent bien l'apparition de maladies cardiovasculaires.

Mais que sait-on vraiment sur l'huile de coco.

Est-ce que c'est dangereux pour la santé ?

Essayons d'y voir plus clair en démêlant le vrai du faux.

L'huile de noix de coco contient-elle de bonnes graisses pour la santé ?

huile de coco dans une noix de coco

Pas de chance... C'est plutôt faux.

Généralement, on considère que les bonnes graisses ne sont pas des acides gras saturés, mais des acides gras insaturés.

Les uns comme les autres sont importants pour la santé.

Mais il se trouve qu'aujourd'hui, la consommation d'acides gras saturés est déjà trop importante dans notre alimentation.

Ce n'est donc pas la peine d'en rajouter avec l'huile de noix de coco, n'est-ce pas ?

Donc sur ce point, on ne peut pas vraiment dire que l'huile de coco contient des graisses bonnes pour la santé.

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il faut limiter la consommation d' acides gras saturés dans notre alimentation.

Car le risque d'une consommation trop importante est qu'ils se déposent sur les artères.

Et c'est cela qui favorise les maladies cardiovasculaires et les infarctus.

L'huile de coco contient-elle des acides gras saturés particuliers ?

huile de coco dans un récipient en verre

Oui, c'est vrai, l'huile de coco contient bien des acides gras particuliers.

En effet, cette huile végétale issue de la noix de coco possède des triglycérides à chaîne moyenne (TCM) à hauteur de 60%.

Leur avantage, c'est qu'ils apportent plus d'énergie aux différents organes du corps.

Pourquoi ? Parce que ces TCM sont vite assimilés par le tube digestif.

Selon les spécialistes, c'est particulièrement intéressant dans le cas d'un régime pauvre en glucides (low-carb ou cétogène).

Dans le cadre d'un régime alimentaire classique, de nombreux aliments permettent déjà de fournir de l'énergie rapidement à nos organes.

Ce n'est donc pas indispensable d'en rajouter.

L'autre problème, c'est qu'il faut savoir que la plupart des huiles de coco vendues dans le commerce contiendraient peu de triglycérides à chaîne moyenne...

Or, comme on l'a vu, ce sont les TCM qui sont censées être mieux assimilées par l'organisme.

Si elle en contient peu, l'huile de coco n'est guère intéressante pour l'organisme.

Huile de coco ou de palme : quelle est la meilleure pour la santé ?

de l'huile de palme dans un récipient en verre et une coupelle

On entend souvent dire que l'huile de palme est bien pire que l'huile de coco.

C'est vrai qu'elle n'est pas top pour la santé puisqu'elle ne contient que 50% d'acides gras saturés.

Et en plus, elle est en à l'origine d'un véritable désastre écologique.

Sa culture favorise la déforestation à grande échelle, car elle se fait très souvent au détriment des forêts.

Mais, il faut savoir que l'huile de coco est ultra riche en acides gras saturés.

Parmi les huiles végétales, elle est même celle qui en contient le plus.

À titre de comparaison l'huile de palme n'en , l'huile d'olive 15% et l'huile de colza 7%

Le beurre lui contient 68% d'acides gras saturés.

Donc, sur ce point, on ne peut pas dire que l'huile de coco est meilleure pour la santé que l'huile de palme.

Huile de coco : un aliment riche en minéraux ?

noix de coco et huile de coco dans un pot en verre

On pourrait croire que l'huile de coco est bourrée de vitamines et de minéraux.

Ce serait logique puisque la noix de coco est un concentré de vitamines et de minéraux.

Mais, hélas, ce n'est pas si simple...

Quand elle est transformée en huile de coco, la noix de coco perd la plupart de ses nutriments.

La plupart de ses vitamines et de ses minéraux disparaissent lors de la transformation.

L'huile de coco ne conserve que de la vitamine E en petites quantités.

Et on lui reconnaît aussi des vertus antioxydantes et antibactériennes.

Huile de coco et maladie d'Alzheimer : un traitement naturel ?

huile de coco avec une spatule en bois

Certains vont jusqu'à avancer que l'huile de coco permet de soigner la maladie d'Alzheimer grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Mais c'est faux, selon le docteur Matthieu Lilamand, sur le site de la Fondation Vaincre Alzheimer.

L'huile de coco pourrait avoir un effet bénéfique sur l'inflammation cérébrale sur les lésions des tissus vivants...

Hélas, à ce jour, on ne peut pas l'affirmer avec certitude, car les études scientifiques qui le prouveraient manquent.

Conclusion : huile de coco, poison ou super aliment ?

Une cuillère à soupe avec de l'huile de coco à l'intérieur

Enfin, pour d'autres scientifiques, il n'y a tout simplement pas assez d'études sérieuses sur les bienfaits supposés de l'huile de noix de coco sur la santé pour se prononcer.

Donc de là à dire que ce sont des graisses bonnes pour la santé, personne ne peut l'affirmer avec certitudes.

Alors, que peut-on en conclure ?

À mon avis, on peut retenir que l'huile de noix de coco n'est ni un super aliment ni un poison.

Comme pour beaucoup de choses, il ne faut pas en abuser.

Comment utiliser de l'huile de coco au quotidien ?

huile de coco sur une cuillère en bois

Ainsi, rien n'empêche de cuisiner avec, de temps en temps, notamment pour concocter une bonne recette thaïe.

Mais il faut le faire de manière raisonnable.

Cela reste quand même un aliment très gras qui peut avoir un effet négatif sur le cholestérol.

Il est conseillé d'alterner avec d'autres huiles, comme l'huile d'olive par exemple pour la cuisson des plats...

Ou l'huile de noix, de lin, de colza riches en oméga 3 si vous ne les faites pas chauffer.

Mais notez bien qu'il ne faut pas abuser des matières grasses, quelles qu’elles soient.

Selon la Havard Medical School, les autorités médicales recommandent de ne pas consommer plus de 1 cuillère à soupe (soit 12 g) d'huile de coco par jour.

Cette recommandation est notamment valable pour les personnes à risques ou ayant déjà une maladie cardiaque dans le cadre d'un régime de 2000 calories par jour.

Il est toujours recommandé de consulter un médecin ou un nutritionniste pour connaître les contre-indications pour chaque cas particulier.

Dans tous les cas, il est recommandé d'utiliser de l'huile de coco vierge, extraite à froid.

En veillant à ce qu'elle ne soit pas périmée, c'est la meilleure façon de profiter de ses vertus.

Et n'oubliez surtout pas...

Ne consommez pas d'huile de coco raffinée, ou d'huile de coco désodorisée (ou coprah) partiellement hydrogénée, riche en acides gras trans.

À votre tour...

Et pour vous, l'huile de coco est un super aliment ou un poison ? Dites-nous en commentaire ce que vous en pensez. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

28 Utilisations Magiques De l'HUILE DE COCO Que Personne Ne Connaît.

10 Bienfaits Incroyables de l'Huile de Coco Pour les Cheveux Et la Peau.

Les plus lus

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :