25 Astuces de Jardinage Que Tous les Jardiniers Devraient Connaître.

Par le 17 Juin 2021

25 Astuces de Jardinage Que Tous les Jardiniers Devraient Connaître.

Vous voulez faire du jardinage ?

Vous êtes prêt à creuser et à mettre les mains dans la terre.

Le seul problème, c'est que vous ne savez pas par où commencer !

Ce qu'il faudrait, c'est des astuces de jardinage pour avoir de belles fleurs et obtenir de meilleures récoltes de fruits et légumes !

Heureusement, on a pensé à vous.

Voici les 25 astuces incroyables de jardinage que tous les jardiniers doivent connaître. Regardez :

25 astuces de jardinage que tous les jardiniers doivent connaître.

Les bons conseils pour faire du jardinage

Vous voulez vous lancer dans le jardinage, mais vous êtes encore au niveau débutant ?

Alors, je suis prêt à le parier : vous devez avoir un millier de questions sur le jardinage.

Comment faire pour planter les légumes ? Et quel type de sol est le meilleur ?

Quand faut-il tailler les hortensias ? Quand faut-il diviser les iris et les hostas ?

Quel est l’ensoleillement idéal ? Et le meilleur moment pour arroser vos plantes ?

Avant de répondre à toutes ces questions, il y a un truc très important sur le jardinage.

Un truc que vous devez absolument savoir.

C'est que votre meilleur prof de jardinage, cela sera toujours la Nature. Et ça, il ne faut jamais l’oublier.

Plus vous jardinez, plus vous allez apprendre sur les méthodes qui fonctionnent (et celles qui ne fonctionnent pas !).

En attendant, nous vous avons préparé cette liste avec 25 conseils de base pour le jardinage.

Vous allez y découvrir les réponses aux questions les plus courantes des jardiniers débutants.

Et n'oubliez pas, le jardinage, c’est aussi l’occasion de s’amuser et de se détendre !

Prêt à faire pousser de belles fleurs et à récolter de magnifiques fruits et légumes dans votre jardin ? Regardez :

1. Jardinez en fonction de votre zone de rusticité

Une carte de zone de rusticité de la France, aussi appelée carte USDA.

Source : promessedefleurs.com

Si vous débutez dans le jardinage, il y a un truc qu’il faut absolument connaître : votre zone de rusticité !

La rusticité au froid d'une plante, c'est sa limite de résistance au froid.

Cette donnée indique essentiellement le degré de froid que vos plantes doivent subir pendant l’hiver dans votre région.

Ça permet de déterminer avec précision quels arbres, arbustes et plantes vivaces ne peuvent pas survivre au froid et à la chaleur dans votre région.

Grâce aux cartes de zone de climatiques, aussi appelées cartes USDA, vous allez connaître la date du dernier gel du printemps dans votre zone géographique.

Cela va donc vous indiquer les meilleures dates pour planter vos fruits et légumes et vos plantes annuelles à l'extérieur.

Cliquez ici pour en savoir plus sur votre zone de rusticité.

2. Taillez vos plantes au bon moment

Une main qui taille un arbuste pour booster la production de fleurs.

Pour se développer au mieux et rester en bonne santé, vos arbres, arbustes et même vos plantes vivaces doivent être taillés.

Taillez les lilas, rosiers grimpants et autres arbustes à floraison printanière juste après la fin de leur floraison.

N’oubliez pas, les bourgeons se forment en automne sur les pousses de l'année précédente.

Si vous attendez l'automne ou l’hiver pour tailler vos plantes, vous allez supprimer les bourgeons qui donnent des fleurs au printemps prochain.

3. N’utilisez pas de fumier frais sur vos plantations

Utilisez seulement du fumier composté et vieilli pendant au moins 6 mois dans votre jardin.

Le fumier frais est tellement chargé en azote qu’il peut "brûler" vos plantes.

En plus, le fumier frais peut également contenir des germes et des organismes pathogènes.

Utilisez seulement du fumier composté qui a vieilli et séché pendant au moins six mois.

Cliquez ici pour découvrir le guide facile pour démarrer votre compost.

Sachez que les fumiers de porc, de chien et de chat peuvent contenir des parasites dangereux pour les humains.

Ne les utilisez pas dans votre jardin ou votre compost.

4. Soyez patient avec les plantes vivaces

Des plantes vivaces de taille adulte dans un jardin.

Dans le jardin, les plantes vivaces sont appréciées pour leur longévité.

Mais sachez qu'il faut attendre environ 3 ans pour qu’une plante vivace atteigne sa taille adulte.

Alors, si vous venez de planter une plante vivace, ne soyez pas impatient !

Les plantes vivaces sont des plantes dont la souche reste en terre, même en hiver.

À la différence des plantes annuelles, qui se caractérisent par un cycle de culture et de vie de quelques mois seulement.

5. Jardinez en fonction des dates des gelées

Les jardiniers doivent connaître les dates du premier gel d'automne et du dernier gel de printemps.

Renseignez-vous sur les gelées dans votre région et mémorisez les dates suivantes :

- le dernier gel au printemps et

- le premier gel à l’automne.

Pourquoi est-ce si important ?

Car c'est seulement entre ces dates que vous pouvez faire pousser vos plantes à l’extérieur.

Ça permet de déterminer quelles plantes vous devez éviter de planter s’il est trop tard dans l’année.

Mais aussi les plantes qu’il vaut mieux faire germer à l’intérieur lorsque la date du dernier gel approche.

D'ailleurs, saviez-vous que l'on peut utiliser des coquilles d'œuf comme petits pots à semis pour faire germer les graines ?

6. Taillez les fleurs fanées

Tailler les fleurs fanées aide à booster la floraison des plantes.

Les jardiniers recommandent de tailler les fleurs fanées, qu'il s'agisse de plante vivace ou annuelle.

Le cycle naturel des plantes annuelles est de fleurir, produire des graines et de mourir.

Les fleurs fanées détournent les nutriments des plantes.

En supprimant les fleurs fanées de vos plantes annuelles, elles vont naturellement faire pousser plus de fleurs.

Et ce n'est pas tout…

Vos plantes vont naturellement faire pousser plus de feuilles et développer leurs racines.

En revanche, évitez d'enlever les fleurs fanées des plantes que l’on cultive pour leurs fruits ou leurs gousses décoratives.

C’est notamment le cas de la lunaire, aussi appelée "monnaie du pape" ou "herbe à écus", que l’on fait pousser pour faire sécher ses fruits.

7. Soyez attentif à l’ensoleillement de vos plantes

L'ensoleillement de votre jardin est essentiel à la bonne santé de vos plantes

Pensez à bien vous renseigner sur l’exposition au soleil idéale pour toutes les plantes de votre jardin.

Par exemple, les légumes doivent recevoir au moins 8 h d’exposition directe au soleil tous les jours.

En effet, pour obtenir de meilleures récoltes, la plupart des légumes ont besoin de beaucoup de soleil.

Si vous n’avez pas les meilleures conditions d’ensoleillement, privilégiez les légumes-feuilles, comme le chou frisé, l’épinard ou la laitue.

À découvrir : 100 Astuces Potager Pour Faire Pousser Vos Légumes FACILEMENT.

8. Utilisez cette astuce pour empêcher les mauvaises herbes de pousser

Le paillage permet d'empêcher les graines des mauvaises herbes de pousser.

La meilleure manière de lutter contre les mauvaises herbes dans le jardin ?

C'est la méthode à l’ancienne : en désherbant régulièrement autour de vos plantes et en binant le sol.

Par contre, évitez de travailler la terre en profondeur, au risque de vous retrouver avec encore plus de mauvaises herbes !

En effet, si vous travaillez la terre en profondeur, cela va faire remonter les graines de mauvaises herbes à la surface.

Au lieu de ça, désherbez votre sol le plus tôt et le plus souvent possible, pour éviter que les mauvaises herbes ne montent en graines.

Et le secret pour empêcher les mauvaises herbes de pousser ?

C'est de les étouffer en étalant du paillage autour de vos plantes.

Cliquez ici pour découvrir comment pailler le sol de votre jardin.

9. Quand et pourquoi diviser les hostas ?

Les hostas sont une plante de culture très facile et que ne demandent quasiment pas d'entretien.

Sachez qu’en réalité, il n’est pas nécessaire de diviser les hostas.

Mais diviser la souche des hostas en morceaux peut parfois s’avérer utile, notamment pour :

- rajeunir une vieille plante,

- augmenter le nombre de plants,

- avoir des touffes moins étendues.

Les meilleurs moments pour diviser vos hostas sont au printemps ou en automne.

Au printemps, on voit apparaître les futures pousses des hostas, avant que leurs feuilles ne se déroulent.

Vous pouvez aussi les diviser en l'automne, au moins 4 semaines avant que le sol ne gèle complètement.

Si vous ne connaissez pas la technique pour diviser, un simple coup de bêche suffit à couper la souche en plusieurs morceaux.

Après, il ne vous reste plus qu’à replanter les éclats aux emplacements choisis.

10. Plantez des hortensias paniculés dans les endroits ensoleillés

Les hortensias paniculés donnent de belles fleurs et ont besoin de beaucoup de soleil.

Peu de personnes savent que certaines variétés d'hortensias ne poussent pas à l'ombre.

Les hortensias paniculés (Hydrangea paniculata) ont besoin d’une exposition directe au soleil pour une meilleure floraison.

En plus, il existe plusieurs variétés d'hortensias paniculés, notamment :

- Hydrangea paniculata 'Limelight'

- Hydrangea paniculata 'Vanilla Strawberry'

- Hydrangea paniculata 'Bombshell'

Et si je vous disais que vous pouvez faire varier la couleur de vos hortensias en modifiant le pH du sol ?

L'astuce est d'utiliser du vinaigre blanc et du bicarbonate pour changer le pH du sol. Cliquez ici pour découvrir comment faire.

11. Ne taillez pas toutes vos plantes à l'automne

En automne, les boutons de graines des échinacées nourrissent les oiseaux.

À l'automne, la plupart des plantes du jardin s'apprêtent à rentrer en repos végétatif.

Par conséquent, c’est la saison idéale pour faire une taille légère de nettoyage.

Mais attention : certaines plantes n’ont pas besoin d’être nettoyées.

Par exemple, vous pouvez garder les graminées ornementales pour leur aspect esthétique.

Pareillement, pas besoin de tailler les têtes de graines des plantes vivaces comme les échinacées, car elles peuvent nourrir les oiseaux.

Évitez aussi de tailler les plantes vivaces peu résistantes, comme les chrysanthèmes, pour augmenter leurs chances de survivre aux hivers rigoureux.

12. Surveillez le thermomètre pour avoir des tomates bien mûres

Quelle est la bonne température pour obtenir des tomates parfaitement mûres ?

Un bon conseil pour faire pousser vos tomates est de surveiller le thermomètre.

La température parfaite pour obtenir de belles tomates bien mûres ? Entre 20 et 25°C.

Lorsque la température dépasse 30°C, les plants de tomates ne produisent plus de lycopène et de carotène.

Ces deux substances sont responsables du pigment qui confère aux tomates leur couleur rouge.

Et si la température descend en dessous de 10°C de manière prolongée, les tomates vertes ne peuvent plus mûrir.

Si c’est le cas, seules les tomates qui ont légèrement changé de couleur peuvent continuer de mûrir, en les plaçant à l'intérieur.

À découvrir : 13 Astuces Pour Faire Pousser Plus de Tomates, Plus Grosses et Plus Savoureuses.

13. Plantez les bulbes à floraison printanière à l'automne

Plantez les bulbes à floraison printanière dans votre jardin avant l'automne.

Les bulbes à floraison printanière incluent les fleurs suivantes : tulipes, fritillaires, narcisses, jacinthes, crocus, anémones, perce-neige et l’ail d'ornement.

Et le meilleur moment pour planter leurs bulbes est à l'automne, avant que le sol ne gèle.

Conseil de jardinier : le bulbe se plante avec la pointe vers le haut et le plateau racinaire vers le bas.

Et faites bien attention à la profondeur de plantation ! En effet, le bulbe doit être enterré à deux fois la hauteur du bulbe.

Plus le diamètre du bulbe est grand, plus le bulbe est enterré profondément.

Les bulbes à floraison printanière sont plantés à l'automne pour fleurir au printemps suivant.

Ils peuvent donc passer l'hiver sous la terre : ce sont des bulbes rustiques.

Généralement, les bulbes rustiques ne nécessitent qu'une seule plantation, et donnent une floraison d’année en année.

Une seule exception : les tulipes hybrides, qui sont plus fragiles.

Mieux vaut les déterrer lorsque les feuilles sont complètement jaunes, affaissées et desséchées.

Vous pouvez replanter de nouveaux bulbes en automne ou choisir une variété de tulipes plus vivaces.

14. Pensez à couper les fleurs fanées

Enlevez les fleurs fanées de vos jacinthes pour encourager la floraison.

Lorsque les jonquilles, jacinthes et autres plantes à floraison printanière s’épuisent à monter à graines, elles n’ont plus l’énergie de produire d’autres fleurs.

Pour les faire refleurir, il suffit d’enlever les fleurs fanées.

Ça permet aux plantes de transférer leur énergie vers les bulbes, et non vers la montée en graines.

En revanche, n'enlevez pas le feuillage tout de suite.

Les feuilles stockent les nutriments nécessaires à la floraison du bulbe au printemps suivant.

Mieux vaut attendre que le feuillage brunisse avant de l’enlever, avec un léger coup sec.

Certaines personnes pensent qu’il faut nouer ou tresser les feuilles de bulbes pour obtenir une belle floraison le printemps suivant.

C’est un mythe ! Laissez les feuilles tranquilles.

Si vous nouez ou tressez les feuilles, vous réduisez la surface exposée au soleil.

Et cela va juste appauvrir le bulbe et donner une floraison réduite l’année suivante.

15. Quelle est la différence entre amendements ou engrais ?

Dans mains qui tiennent une terre de bonne qualité pour faire pousser les plantes.

Pour beaucoup de personnes, l’engrais est la meilleure solution pour faire pousser de plus belles plantes.

En réalité, l’engrais a seulement pour objectif de nourrir directement les plantes.

Mais la solution durable, c’est de rendre votre terre vivante et fertile.

Pour améliorer la qualité de votre sol de façon durable, vous devez ajouter des amendements organiques.

Les amendements organiques pouvant être utilisés au jardin incluent notamment :

- le compost

- le fumier composté et vieilli

Les amendements ont pour objectif d’améliorer le sol, tant au niveau de sa texture que de sa structure.

Grâce aux amendements, votre sol va devenir plus facile à travailler et va mieux retenir l’eau.

Sa texture sera plus légère, permettant aux racines de vos plantes de mieux respirer.

Si vous choisissez d'utiliser un engrais, assurez-vous de prendre un engrais organique composé, riche en azote, en phosphate et en potasse.

16. Divisez les plantes au bon moment

Utilisez une pelle pour diviser les rhizomes des iris.

Vous avez planté des iris, des pivoines, des hostas, des hémérocalles ou autres plantes vivaces à floraison printanière ?

Après plusieurs années de plantation, la floraison des plantes vivaces a tendance à devenir moins abondante.

C'est parce qu'en grandissant, leurs racines finissent par se gêner.

C’est le signe que vos plantes doivent être divisées.

Le meilleur moment pour diviser et transplanter les plantes vivaces à floraison printanière ?

C’est à la fin de l'été ou au début de l'automne.

17. Supprimez les fleurs de rhubarbe dès leur apparition

Enlevez les hampes florales de rhubarbe qui absorbent les nutriments de la plante.

Votre rhubarbe a fleuri ? Supprimez la hampe florale et sa tige, dès leur apparition.

Les fleurs peuvent détourner les nutriments de la plante vers ces nouvelles "tiges".

En plus des fleurs en formation, il est également conseillé de supprimer les feuilles plus âgées, situées sur le pourtour de la plante.

Cela va favoriser le développement de nouvelles feuilles, et vous obtiendrez des pétioles plus tendres et volumineux.

18. L'astuce pour transplanter facilement les plantes vivaces en pot

Les racines d'une plante qui a poussé en pot.

Vous souhaitez transplanter une plante vivace en pot ?

Voici la bonne méthode :

- Creusez un trou qui fait 2 fois le diamètre du pot et 1,5 fois la hauteur du pot.

- Remplissez le fond du trou avec un terreau humidifié approprié pour la plante, en veillant à ce que le niveau de terre dans le pot soit égal à celui du sol.

- Installez la plante dans le trou.

- Remplissez le reste du trou, en utilisant la même terre que vous avez creusée.

19. Recouvrez bien vos pommes de terre et conservez-les à l'obscurité

Des sillons pour faire pousser des pommes de terre.

Si vous faites pousser des pommes de terre, il y a deux choses essentielles à retenir :

- plantez les plants de pommes de terre bien au fond des sillons et recouvrez-les avec environ 15 cm de terre bien ameublie.

- une fois récoltées, les pommes de terre se conservent à l’obscurité, dans un local frais et aéré.

Si elles sont exposées à la lumière, la peau des pommes de terre devient verte.

Cela signifie que ces pommes de terre ont produit de la solanine, un alcaloïde incolore et au goût amer.

La solanine est une toxine qui, lorsqu'elle est consommée en grande quantité, peut provoquer des maladies.

C'est pourquoi il est conseillé d'enlever toutes les zones vertes, ainsi que les germes et les yeux avant de faire cuire les pommes de terre.

Il existe une vieille astuce de grand-mère pour empêcher les pommes de terre de germer.

Il suffit de déposer une pomme au milieu de vos pommes de terre. Cliquez ici pour découvrir comment faire.

À découvrir : 4 Étapes Simples Pour Faire Pousser 45 kg de Pommes de Terre dans un Tonneau !

20. Arrosez vos plantes en profondeur

Un jardinier qui arrose les plantes de son jardin en fin de journée.

Généralement, les plantes en pleine terre poussent mieux si vous les arrosez avec 3 à 5 cm d’eau par semaine.

S'il ne pleut pas suffisamment, mieux vaut arroser vos plantes copieusement une fois par semaine plutôt que tous les jours un petit peu.

En effet, un arrosage fréquent et peu profond ne fait qu'humidifier la couche supérieure du sol.

Cela va encourager les racines des plantes à s’installer près de la surface du sol, au lieu de pousser plus profondément.

Et quel est le meilleur moment pour arroser ? Cela dépend de la saison.

En automne et au printemps, arrosez le matin, car cela permet à l'eau de s'infiltrer pendant la journée, au lieu de stagner pendant la nuit.

En été, arrosez tard le soir, afin que l'eau ne s'évapore pas et pénètre bien dans le sol pendant la nuit.

21. Utilisez les feuilles mortes pour faire du paillis

Ajoutez les feuilles mortes à votre compost.

En automne, ne jetez surtout pas les feuilles mortes !

Après les avoir ramassées, vous pouvez les déchiqueter avec votre tondeuse à gazon et les ajouter à votre compost.

Vous pouvez aussi laisser les feuilles déchiquetées sur la pelouse de votre jardin. En se décomposant, elles vont nourrir la pelouse.

Les feuilles mortes font aussi un excellent paillis végétal, notamment après des épisodes violents de gel, une fois que vos plantes sont dormantes.

Étalez une bonne couche de 10 à 15 cm de feuilles déchiquetées sur le sol autour de vos plantes vivaces tendres pendant l'hiver.

22. Évitez de planter dans un sol humide

Travaillez la terre lorsqu'elle est bien friable comme ici.

Travailler un sol humide peut endommager la structure de la terre.

Avant de labourer, retourner, creuser ou ameublir le sol de votre jardin, attendez que la terre soit bien friable, souple et facile à travailler.

Exactement comme dans la photo ci-dessus, pas besoin d'attendre que la terre soit totalement asséchée.

Un bon test pour savoir si la terre est trop humide : prenez-en une poignée et serrez-la entre vos mains.

Si la terre est trop humide et collante, elle va former une boule.

23. Comprenez le drainage de votre sol

Le moyen le plus simple d'améliorer le drainage de votre jardin est d'ajouter une bonne couche de terre.

Si un sol est trop compact et argileux, les racines des plantes restent trop longtemps dans des conditions humides.

Or, les racines de vos plantes ont besoin de poches d’air pour pouvoir respirer et se développer.

C’est pour cette raison que vous trouverez souvent le terme "humide et bien drainé" pour décrire un sol de jardin.

C'est d'ailleurs le type de sol idéal pour la croissance de la grande majorité des plantes.

Pour améliorer la qualité d’un sol, il suffit d’ajouter de la matière organique : compost, feuilles déchiquetées, fumier, etc.

Pour améliorer la rétention d’eau d’un sol sablonneux ou le drainage d’un sol argileux, il est souvent plus facile de les recouvrir avec une bonne couche de terre de qualité.

24. Choisissez des fraisiers "à jour neutre"

Un jardinier qui plante une variété de fraisier "à jour neutre".

Pour fleurir, certaines plantes ont besoin de longues nuits.

C’est notamment le cas des chrysanthèmes, des poinsettias et des fraisiers, que l’on nomme des plantes à "jour court".

Mais quelle importance, me diriez-vous ?

Choisissez les variétés de fraisiers dites "à jour neutre", car ils fleurissent tout l’été et même à l’automne.

Et ces variétés produisent aussi, par conséquent, des fruits pendant la majeure partie de la saison.

25. Plantez des plantes indigènes dans votre jardin

Les abeilles préfèrent polliniser les fleurs indigènes.

Les plantes indigènes sont souvent mieux adaptées à la culture, au climat et à l’écosystème de votre région que les plantes provenant d'autres endroits du monde.

Elles sont aussi plus attractives pour les abeilles et autres pollinisateurs de votre région, qui ont évolué avec les plantes indigènes.

Vous voulez planter des plantes attractives pour les abeilles et autres les pollinisateurs ?

Alors, attention de toujours choisir des variétés à fleurs simples.

En effet, les variétés de plantes à fleurs doubles ne présentent aucun intérêt pour les pollinisateurs.

Leurs fleurs sont tellement complexes que les abeilles n’ont plus accès à la source de nourriture.

À votre tour...

Vous avez testé ces 25 astuces de jardinage ? Dites-nous en commentaire si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

23 Astuces Ingénieuses Pour Vous Simplifier le Jardinage.

Les 5 Secrets Du Jardinage Sans Effort.

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

4 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)