À Quoi Sert le Paillage et Lequel Choisir Pour Votre Jardin Et Potager ?

Par le 09 Juin 2021

Tous les jardiniers expérimentés vous le diront :

Le paillage est un INCONTOURNABLE du jardinage.

Les paillis sont ultra efficaces pour protéger vos plantes des mauvaises herbes.

Fini le désherbage ! Et avec un bon paillis, vous économisez aussi en arrosage.

Mais surtout, grâce au paillage, vos fleurs sont en parfaite santé et vous obtenez de meilleures récoltes de fruits et légumes.

Il existe de nombreux matériaux pour réaliser un paillage : paillis végétaux, paillis minéraux ou encore les toiles et feutres de paillage.

Dans cet article, on vous explique tout ce que vous devez savoir sur le paillage.

Vous allez ainsi découvrir à quoi sert le pailllage et lequel choisir pour votre jardin ou potager. Regardez :

Des mains avec du paillis végétal pour le jardin

C'est quoi le paillage ?

Le paillage aide à protéger vos plantes, nourrir le sol et empêcher les mauvaises herbes.

Dans la nature, lorsque la terre est à nu, ce n'est pas normal !

C'est pour ne pas laisser le sol à nu que les jardiniers utilisent la technique du paillage.

Le paillage consiste à recouvrir le sol de matériaux végétaux, minéraux ou synthétiques pour le nourrir et le protéger.

Les différents types de paillis peuvent être appliqués partout dans votre jardin.

Y compris autour des plantes en pot, des arbres fruitiers du verger et des légumes du potager.

Quels sont les avantages du paillage ?

Le paillage possède de nombreux avantages pour votre jardin.

Les avantages du paillage sont nombreux :

- Nourrit et favorise la vie du sol. Les matières organiques dans le paillis se décomposent avec le temps et enrichissent progressivement le sol.

- Empêche la pousse des mauvaises herbes. Le paillage empêche la lumière d'atteindre la surface du sol. Cela empêche les graines des mauvaises herbes de germer et de se développer. Fini le désherbage chimique !

- Garde la terre fraîche et humide. Le paillage protège la surface du sol des rayons du soleil et du vent, ce qui limite l'évaporation de l'eau. Ainsi, un paillis aide le sol à conserver l'humidité plus longtemps.

- Réduit les arrosages. Parce que le paillage limite l'évaporation de l'eau au pied des plantes et retient l'humidité, cela permet d’éviter d’arroser constamment, même en plein soleil.

- Conserve les fruits et les légumes propres. Le paillage permet de ne pas laisser vos plantations en contact direct avec le sol. Ainsi, vous évitez les éclaboussures et gardez vos récoltes bien propres et sans taches de boue.

Quels types de paillage choisir pour votre jardin ?

Les 3 types de paillis : végétaux, minéraux et toiles de paillage.

Il existe 3 grandes catégories de paillis :

- les paillis végétaux : feuilles mortes (de préférence déchiquetées), foin et paille de céréales, tonte de gazon, compost, copeaux de bois, écorce de pin déchiquetée, sciure de bois, aiguilles de pin.

- les paillis minéraux : pouzzolane (aussi appelée "pierre de lave"), ardoise et autres minéraux broyés en petits morceaux.

- les toiles, feutres et films de paillage : toiles végétales tissées, films plastique et même le papier de journal et le carton de recyclage !

LES PAILLIS VÉGÉTAUX

1. Copeaux de bois

Les copeaux de bois sont un excellent paillis végétal pour votre jardin.

Appréciés pour leur côté esthétique, les copeaux de bois résistent bien à la décomposition et peuvent tenir plusieurs années.

C'est dans les parterres de fleurs, les bordures d'arbustes et les allées de jardin que ce paillis est le plus beau.

Bien entendu, le paillis de copeaux de bois convient parfaitement aux jardins boisés ou ombragés.

En revanche, les copeaux de bois ne sont pas recommandés pour les parterres de légumes et de fleurs annuelles.

En effet, ce type de paillis s'utilisent principalement avec les plantes pérennes comme les arbres, arbustes et massifs de vivaces.

C'est d'ailleurs le cas de tous les paillis végétaux avec une longue durée de vie : copeaux de bois, écorces de pin ou brindilles d'arbres et d'arbustes.

Pourquoi ? Les plantes avec un cycle de vie court nécessitent une mise en terre annuelle.

Et mettre en terre des plantes, cela devient très compliqué avec des copeaux de bois en surface !

Les copeaux de bois ou d'écorces broyées se trouvent facilement en jardinerie.

Sinon, essayez d'appeler un artisan paysagiste.

Ces professionnels ont souvent des copeaux de bois en réserve à des prix avantageux.

Vous avez un broyeur à végétaux ? Alors, pensez à déchiqueter votre sapin de Noël, au lieu de le jeter à la poubelle.

2. Feuilles mortes déchiquetées

Les feuilles mortes déchiquetées sont parfaites pour faire un paillis végétal et naturel.

Vous avez des arbres dans votre jardin ?

Le déchiquetage des feuilles mortes permet de créer un paillis riche en nutriments.

Et ce, sans dépenser un seul centime !

Pour déchiqueter les feuilles, vous n’avez même pas besoin d'un broyeur de végétaux ou autre machine spécialisée.

Il suffit d'une simple tondeuse à gazon équipée d'un bac de ramassage, comme celle-ci.

Ce type de tondeuse vous permet de collecter les feuilles et les couper à la taille parfaite pour pailler le sol.

3. Tonte de gazon

Les tontes de gaszon font un parfait paillis jardin naturel.

Les paillis de récupération comme les feuilles mortes et la tonte de gazon ont de nombreux avantages.

Ces paillis sont non seulement gratuits et facilement disponibles...

...mais en plus ils permettent aussi de recycler vos déchets végétaux.

Vous pouvez ainsi utiliser de la tonte de gazon comme paillis dans votre potager.

Riche en azote, la tonte va nourrir le sol en se décomposant.

N’oubliez pas de faire sécher la tonte, pour éviter la fermentation et le développement de moisissures.

Cliquez ici pour découvrir comment faire.

4. Compost

Le compost est idéal à utiliser comme paillis pour protéger vos plantes des mauvaises herbes.

Vous avez du compost en trop ? Sachez que vous pouvez aussi l'utiliser comme paillis à la surface du sol.

Le compost permet d’enrichir votre sol pour nourrir vos plantes et les rendre plus saines.

En revanche, attention à ce que le paillage autour de votre plante ne soit pas trop sec, car ce n’est pas idéal pour les racines de vos plantes.

Ainsi, mieux vaut d'abord étaler une fine couche de compost autour de vos plantes.

Puis, recouvrez la couche de compost avec un autre paillis végétal, des feuilles mortes par exemple.

Ça permet au compost de rester bien humide et conserver toutes ses propriétés enrichissantes.

Résultat, vous obtenez de plus belles fleurs et des meilleures récoltes de fruits et légumes.

Vous voulez en savoir plus sur le compost ? Cliquez ici pour découvrir le guide facile pour débutants.

5. Foin et paille de céréales

Le foin et la paille de céréales aident à protéger les plantes de votre potager.

Le foin et la paille de céréales font partie des meilleurs paillages pour recouvrir le sol de votre potager.

D'ailleurs, c'est la paille qui a donné son nom à la technique du paillage.

Alors, pailler avec de la paille, c'est plutôt logique !

La paille vous permet notamment de ne pas laisser vos plantations en contact direct avec le sol.

Ainsi, vous évitez les éclaboussures de terre et gardez vos plantations bien propres.

Et parce que ce type de paillis retient l'humidité du sol, ça signifie aussi moins d’arrosage de votre potager.

Le foin et la paille de céréales empêchent aussi les mauvaises herbes de pousser, et apportent de l’humus au sol en se décomposant.

En plus, la paille de céréales et le foin ne coûtent pas cher et sont facilement disponibles auprès des agriculteurs.

Veillez seulement à choisir un foin ou de la paille sans graines, sans mauvaises herbes et bio, de préférence.

En revanche, évitez de faire des tas autour des pieds de vos plantes, sinon vous risquez d’attirer des limaces et des rongeurs.

LES PAILLIS MINÉRAUX

Les paillis minéraux ne se décomposent pas, et sont donc beaucoup plus durables que les paillis végétaux.

Pour cette raison, ils sont généralement plus économiques que la plupart des paillis végétaux du commerce.

Ils contribuent au réchauffement du sol et sont particulièrement conseillés pour les plantes qui aiment les climats secs, comme les plantes de rocaille.

En revanche, les paillis minéraux n'améliorent pas la fertilité du sol et retiennent moins l'humidité.

Ils sont donc plus intéressants pour les sols déjà très riches.

Les paillis minéraux sont une bonne option si l'objectif du paillage est essentiellement de limiter le désherbage.

6. Pouzzolane

La pouzzolane, aussi appelée pierre de lave, est un excellent paillis pour le jardin.

Un des paillis les plus courants est la pouzzolane, aussi appelée "pierre de lave".

Il s'agit d'une roche volcanique poreuse et légère, que l'on trouve dans le Massif central.

Sa couleur, variant du rouge au noir, est très appréciée pour sa valeur décorative.

La pouzzolane aide à réduire le désherbage, mais elle possède d'autres avantages.

Elle permet aussi de protéger les racines de vos plantes contre le froid hivernal.

Vous pouvez en trouver dans les jardineries et magasins de bricolage.

7. Ardoise

L'ardoise brisée en petits morceaux peut être utilisée comme paillis pour le jardin.

L'ardoise réduite en petits morceaux est une des solutions les plus élégantes pour pailler votre jardin.

Vous pouvez utiliser plusieurs autres matériaux minéraux :

Brique broyée, billes d'argiles, débris de poterie, gravillons et galets.

En jouant avec leurs couleurs, les paillages minéraux deviennent de réels éléments de décoration dans votre jardin.

LES TOILES, FEUTRES ET FILMS DE PAILLAGE

Les toiles et films de paillage permettent de couvrir de grandes surfaces, mais ils ne sont pas esthétiques.

Ce type de paillage est une solution intéressante pour votre potager, ou pour protéger le pied des jeunes arbres et arbustes.

8. Film de paillage pour potager

Le film de paillage en plastique noir empêche les mauvaises herbes de pousser.

Pas très esthétique, ce film en plastique noir… Mais au potager, il peut faire de véritables merveilles.

C'est d'ailleurs la technique que les pros utilisent pour passer moins de temps à l’entretien des cultures.

Tendu sur le sol de votre potager, il transmet la chaleur du soleil et permet au sol de se réchauffer plus facilement.

Parce que le film plastique reste chaud et sec, il protège de la pourriture les fruits des plantes potagères grimpantes.

Il est donc parfait pour les fraises, les melons et les concombres.

Et, bien sûr, comme tous les autres paillis, le film plastique empêche les mauvaises herbes de pousser et retient l'humidité du sol.

Néanmoins, ce type de paillage possède aussi de grands inconvénients :

Il est peu écologique, non biodégradable et inesthétique.

Le film de paillage en plastique noir évite la pourriture des fraises et autres fruits des plantes grimpantes.

Le film plastique s'utilise aussi dans les jardins surélevés, aussi appelés carrés potagers. Voici comment faire :

- Après avoir ameubli le sol et retiré les mauvaises herbes, déroulez le film de paillage sur toute la surface du potager.

- Bloquez les extrémités du film avec de la terre ou des pierres.

- Faites des incisions dans le film avec un planteur à bulbe pour chaque pied de vos plantes. Remplissez les trous avec des plants ou des graines.

Parce que le plastique est imperméable, vous ne pouvez pas compter sur l'eau de pluie pour suffisamment arroser vos plantes.

Au lieu de ça, utilisez un système d’arrosage à la surface du sol AVANT de dérouler le film plastique.

La solution simple et économique est de faire un arrosage automatique en recyclant une bouteille en plastique. Cliquez ici pour découvrir comment faire.

Sinon, vous pouvez utiliser des tuyaux d'arrosage microporeux, comme ceux-ci.

Ou encore, vous pouvez aussi installer un système de goutte-à-goutte, comme celui-ci.

9. Feutre et toile végétale tissée

Le feutre géotextile empêche les mauvaises herbes de pousser dans votre jardin.

Les feutres et toiles en fibre végétale (coco, coton, lin, chanvre ou jute) ont l’avantage d’être naturels et biodégradables.

En plus, ils permettent une bonne infiltration de l’air et de l’eau, tout en empêchant les mauvaises herbes de remonter à la surface.

Mais ce type de paillis a tout de même quelques inconvénients.

La toile de paillage protège les plantes de votre jardin.

D'abord, leur prix : les feutres et toiles végétales coûtent relativement cher.

Lorsqu'elles sont exposées à la lumière, les toiles végétales se dégradent (environ 2 ans).

Pour les faire durer plus longtemps (et parce qu’elles ne sont pas très esthétiques), recouvrez-les d'une couche de paillis végétale.

10. Papier journal ou carton

La papier journal est une bonne solution économique pour empêcher les mauvaises herbes de pousser dans votre jardin.

Voici une des méthodes les plus économiques pour pailler votre jardin.

Le papier journal et le carton aident à maintenir une bonne humidité du sol.

Ce sont également des paillis efficaces contre les mauvaises herbes.

En revanche, il faut les changer chaque année, car ils se décomposent rapidement.

Et mieux vaut prévoir une deuxième couche de paillis végétal ou minéral pour masquer le papier ou le carton.

En effet, le papier et le journal ne sont pas très esthétiques dans un jardin. Cliquez ici pour découvrir l'astuce.

Le papier journal a quand même un gros inconvénient : la présence d'encre.

Si vous l'utilisez, évitez à tout prix les pages imprimées avec des encres de couleur, qui peuvent contenir des métaux lourds.

Comment mettre en place un bon paillage ?

Une femme qui met du paillage sur le sol de son jardin.

Il y a deux règles essentielles à suivre pour lutter contre les mauvaises herbes avec du paillis.

1. Commencez par désherber complètement la terre.

Le sol doit être parfaitement désherbé avant le paillage. En effet, le paillis n'est pas un désherbant !

Mais il va permettre d'empêcher la pousse des graines des mauvaises herbes.

2. Disposez le paillage en une couche épaisse d’environ 6 à 8 cm.

La couche doit être assez épaisse pour empêcher les pousses de mauvaises herbes d'y percer.

S’il s’agit de jeunes plants ou pour les zones ombragées, 2 ou 3 cm peuvent suffire.

Pour que le paillage soit réussi, il faut arroser avant et après la mise en place du paillis.

Conseils en plus

Une femme qui utilise de la paille pour protéger les plantes et le sol de son jardin.

- Pour les sols avec beaucoup de graines de mauvaises herbes. Utilisez la technique du double paillage pour éviter une invasion de mauvaises herbes. Après avoir mis vos plantes en terre, arrosez-les bien. Puis, étalez du papier journal et recouvrez-le d'une seconde couche de paillis végétal.

- Au printemps, retirez le paillis autour de la base des plantes vivaces et des bulbes pour qu’elles poussent plus rapidement. Les paillis qui conservent l'humidité, comme les copeaux de bois, peuvent ralentir le réchauffement du sol.

- Avec le temps, ajoutez quelques centimètres de paillis. Le paillage peut être fait tout au long de l’année, mais plus particulièrement en automne. Cela aide à protéger les plantes du froid tout en nourrissant le sol pour le printemps.

- Évitez de couvrir le collet de la plante (la zone de transition entre la racine et la tige). Le paillis en tas contre les tiges des arbustes et des arbres peut provoquer la pourriture. Cela peut aussi attirer les rongeurs à y faire leur nid.

Quel type de paillis utiliser ?

Paille, pouzzolane, compost, copeaux de bois : les meilleurs paillis pour votre jardin.

Selon la nature du sol, les espèces végétales, l'effet recherché ou le budget, différents types de paillis sont à envisager.

Chacun a ses avantages et ses inconvénients.

Qu’il s’agisse de paillis végétal, minéral ou synthétique, tous les paillis empêchent les graines des mauvaises herbes de pousser.

Installé à la bonne épaisseur et sur un sol propre, le paillage va considérablement réduire le désherbage.

Les paillis végétaux sont aussi biodégradables et présentent un gros avantage : en se décomposant, ils nourrissent le sol.

Les paillis minéraux ne se décomposent pas, mais sont plus durables que les paillis végétaux.

En revanche, les paillis minéraux ne nourrissent pas le sol.

Ainsi, ils sont une bonne option pour les sols déjà riches, ou si l’objectif du paillage est de limiter le désherbage.

Les films plastique et autres paillis synthétiques ne se décomposent pas et n'enrichissent pas le sol.

Mais cela ne signifie pas forcément qu'ils ne sont pas une bonne option.

En effet, le film plastique noir permet au sol de se réchauffer plus rapidement et aide à conserver la chaleur pendant la nuit.

Par conséquent, le film plastique est une bonne option pour les légumes qui ont besoin de chaleur, comme les aubergines et les tomates cerises.

À votre tour...

Vous avez testé le paillage dans votre jardin ou votre potager ? Dites-nous en commentaire si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

23 Astuces Ingénieuses Pour Vous Simplifier le Jardinage.

Les 5 Secrets Du Jardinage Sans Effort.

pixel
comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

4 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)