Comment Facilement Isoler Ses Fenêtres Contre le Froid (Pour Rester Bien au Chaud Cet Hiver) ?

Par le 30 Novembre 2022

Comment Facilement Isoler Ses Fenêtres Contre le Froid (Pour Rester Bien au Chaud Cet Hiver) ?

L'une des premières choses à faire pour rester au chaud cet hiver, c'est de bien isoler ses fenêtres !

Rien de pire en effet que de passer devant elles en ayant une sensation désagréable de froid et d'humidité.

Et puis surtout, des fenêtres mal isolées, c'est entre 10 à 20% de déperdition de chaleur selon l'ADEME !

Autant dire que ça fait mal au portefeuille puisque l'on doit plus se chauffer pour garder un certain confort.

Et je sais de quoi je parle.

La maison où j'habite a des fenêtres anciennes en simple vitrage qui sont de vraies passoires énergétiques...

Le problème, c'est que je n'avais pas l'argent pour les changer. J'ai donc trouvé d'autres moyens.

Car oui, il existe des solutions simples à mettre en place pour améliorer le confort thermique sans se ruiner.

Découvrez comment isoler facilement les fenêtres pour rester au chaud cet hiver avec 9 astuces. Regardez :

Les astuces pour isoler les fenêtres du froid avec du papier journal ou du papier bulles

Comment savoir si vos fenêtres sont mal isolées ?

Une fenêtre mal isolée avec de la condensation

Savoir si les fenêtres de la maison sont bien ou mal isolées est très important.

Car selon leur état, c'est votre performance énergétique qui est directement concernée. Et donc votre portefeuille !

Alors je vous vois venir.

Vous allez me dire que vous n'êtes pas spécialiste et que vous ne savez pas poser un diagnostic.

Eh bien ne vous inquiétez pas.

Il y 4 signes très faciles à détecter et qui ne trompent pas sur l'état de l'isolation.

Déjà, il y a la sensation de froid. C'est assez logique d'ailleurs.

Si vous sentez que l'air ambiant est plus froid près des fenêtres que dans le reste de la pièce...

...C'est qu'elles sont mal isolées et qu'il faut agir.

Attention ; je parle d'une vraie différence de température avec courant d'air.

Car il est normal que le mur autour de la fenêtre soit un peu froid en hiver.

Ensuite, si vous voyez de la condensation sur les vitres à l'intérieur, c'est qu'il y a aussi un problème.

Alors cela peut venir d'une mauvaise ventilation de la pièce, mais aussi et surtout d’une isolation insuffisante.

Si vous êtes concerné par ce problème, traitez-le tout de suite avec ces astuces.

Car la condensation peut causer pas mal de dégâts (moisissure, usure...). Que ce soit sur les fenêtres en bois ou en PVC.

Regardez aussi l'état de vos joints autour du vitrage

Car au fil des ans, ces joints s'usent et ne font plus leur travail thermique.

Avoir de bons joints autour de la fenêtre fait toute la différence ; on en reparle d'ailleurs tout de suite dans l'article.

Enfin, regardez si vos vantaux (les parties de la fenêtre qui s'ouvre) ne sont pas décalés.

Car là aussi avec le temps et l'usure, ces décalages créent de petits écarts qui laissent passer l'air.

Il suffit de quelques millimètres pour que de l'air froid s'engouffre chez vous.

Voilà ; vous connaissez les signes qui montrent que les fenêtres sont mal isolées.

Regardons maintenant ensemble comment faire pour remédier à cela (de la solution la moins chère à la plus chère).

1. Utilisez des nouveaux joints autour de la fenêtre

Coût : entre 5 et 30 €

Une pose de joint d'isolation pour fenêtre

Comme je vous le disais, rénover ou renforcer les joints autour de la fenêtre est la première chose à faire.

Ça ne coûte pas cher, c'est hyper efficace phoniquement parlant et ça isole super bien.

Le joint se pose tout autour du cadre du dormant, c'est-à-dire sur les contours de l'encadrement de la fenêtre.

L'idée est de complètement la calfeutrer pour que l'air ne passe plus du tout.

On commence à appliquer le joint sur le haut, puis on passe par les côtés pour finir par le bas.

La technique fonctionne aussi bien pour les fenêtres classiques, à galandages ou coulissantes.

Le joint à utiliser peut être en mousse, en caoutchouc, en silicone ou en métal.

Quelle est la différence entre tout ça ? Je vous explique.

Le joint en mousse est super simple à poser car sa surface est adhésive. Il colle directement à la fenêtre.

Il ne coûte pas cher, mais a tendance à s'user assez rapidement (compter un remplacement tous les 2 ans).

Le joint en caoutchouc, un peu plus cher, résiste mieux dans le temps que le joint en mousse.

Il se colle, se cloue ou s'agrafe directement sur le dormant.

Le joint en silicone (ou mastic) à plusieurs avantages.

Non seulement il fait son travail d'isolation thermique, mais en plus il isole du bruit.

Il est aussi très résistant aux intempéries.

Son application est cependant un peu plus technique, car on a besoin d'un pistolet pour le poser.

Il est aussi un peu plus cher.

Il existe enfin le Joint métallique qui lui est plus réservé au professionnel.

Sa pose est en effet un peu plus délicate (il se cloue).

L'avantage de ce joint, un peu plus cher que les autres à l'achat, est qu'il est super résistant.

2. Posez du papier bulle sur la fenêtre

Coût : 15€ pour 20 mètres

Une femme qui met du papier bulles sur les fenêtres pour bien les isoler

Vous voyez ce que c'est du papier bulle ?

C'est l'espèce de film qui entoure les marchandises pour les protéger des chocs.

Oui je parle bien du film avec les petites bulles d'air qu'on aime bien éclater pour évacuer le stress.

Eh bien sachez que ce papier bulle est un excellent isolant quand il est mis sur les fenêtres !

Grâce à ses centaines de bulles d'air, il bloque parfaitement le froid.

Et puis contrairement au verre d'une vitre, le papier bulle monte très vite en température.

Il conserve donc très bien la chaleur.

Comment faire pour l'installer sur vos fenêtres ?

Rien de bien compliqué ; regardez simplement cette astuce.

On vous explique tout ce qu'il faut savoir.

De belles économies de chauffage en perspective avec un matériel qui est très économiques.

3. Mettez du papier journal pour stopper le courant d'air

Coût : 0€

Du papier journal pour isoler les fenêtres de la maison sans dépenser

Je ne sais pas pour vous, mais moi, je ne suis pas bricolo pour un sou.

Même poser un joint c'est difficile.

Si vous êtes comme moi, je vous donne un truc pour quand même réussir à isoler la fenêtre.

Par contre je vous préviens, c'est pas hyper esthétique.

Cette astuce est à utiliser pour les fenêtres du grenier, du cellier... Les pièces pas trop utilisées quoi.

D'abord, passez votre main sur tout le contour de la fenêtre pour repérer les filets d'air froid qui passent.

L'idée et de coller du papier journal avec du ruban adhésif là où vous sentez passer ce courant d'air.

Pour que ce soit efficace, repliez 4 feuilles de papier journal sur elles-mêmes et collez-les.

Le papier journal est un super isolant qui permet de stopper tous les courants d'air.

4. Utilisez un film de survitrage sur la fenêtre

Coût : entre 10 à 30 € le film

Un film de survitrage pour bien isoler ses fenêtres

Vous voulez une solution simple et peu coûteuse pour isoler votre vitrage ?

Alors, installez ce qu'on appelle un film de survitrage ; ce film plastique a plein d'avantages.

Il protège du froid, il fait faire des économies de chauffage, et il isole aussi la pièce de la chaleur.

Chez moi par exemple, j'ai des fenêtres de toit au grenier.

L'été, la chaleur rentrait à fond avec les rayons UV et l'hiver il faisait super froid.

Eh bien le fait d'avoir mis ce film de survitrage sur mes fenêtres de toit, ça a tout changé.

En été, mon grenier garde la fraîcheur et en hiver il conserve la chaleur.

Ce film est compatible avec tous les types de vitrages puisqu'il est translucide.

Selon les modèles, le film se pose en intérieur ou en extérieur. Il se colle directement sur la vitre.

Avant d’appliquer de film, nettoyez bien la vitre en utilisant cette astuce.

Une fois la pellicule de protection posée, utilisez un sèche-cheveux pour que le film se colle bien au vitrage.

Ce produit isolant crée une fine couche d’air entre le vitrage et le film, ce qui renforce l’isolation thermique du vitrage.

Alors évidemment, cette solution n'est pas aussi performante que du double vitrage.

Mais elle est carrément intéressante, car pas chère du tout.

5. Utilisez des rideaux à isolation thermique

Coût : entre 15 à 80€

Des rideaux à isolation thermiques pour conserver la chaleur et stopper le froid

Il y a un truc tout "bête" à mettre en place pour gagner en isolation chez soi.

Mettre des rideaux thermiques, que ce soit aux fenêtres, mais aussi sur la porte d'entrée d'ailleurs.

Ces rideaux ont la particularité de renforcer l’isolation puisqu'elles renvoient le froid vers l’extérieur.

En plus, ils font faire des économies de chauffage.

On reconnaît ces rideaux, car ils sont plus épais et très occultant.

Mais ne vous inquiétez pas, ils ne sont pas moches du tout.

Au contraire, ils sont même assez design.

Moi je n'ai que ça dans la maison et ça ne jure pas sur ma déco.

Il y a de nombreux styles et coloris.

Mettez en place ces rideaux en complément des autres solutions d'isolation vues dans cet article.

6. Installez un survitrage sur la fenêtre

Coût : entre 70 et 120 € le m²

Du survitrage sur les fenêtres pour isoler du froid

Une autre solution de survitrage consiste à installer non plus un plastique, mais un vitrage en plus.

Pour faire simple, vous posez une deuxième vitre sur la fenêtre existante pour doubler l'épaisseur.

C'est carrément intéressant et surtout adapté aux fenêtres en simple vitrage.

Alors là encore ça ne donne pas les performances d'un vrai double vitrage.

Mais ça aide à beaucoup mieux isoler son chez-soi.

Sachez qu'il existe plusieurs types de survitrage :

Il y a d'abord ce qu'on appelle le survitrage fixe.

On positionne la 2eme vitre à 6 mm de la première ce qui laisse une lame d'air hyper isolante.

Ce type de survitrage s'installe définitivement et est sans doute la solution la plus efficace.

Il y a aussi le survitrage démontable pour fenêtre.

Comme son nom l'indique, cette solution peut être montée et démontée sans limites.

Le second vitrage se fixe sur les battants et s'enlève quand vous le souhaitez.

Ensuite, il y a le survitrage ouvrant.

La vitre secondaire est placée sur un système articulé qui permet d’ouvrir le survitrage et d’accéder à la première fenêtre.

7. Remplacez les vantaux de vos fenêtres

Coût : entre 250 et 700€ par fenêtre

Des vantaux de fenêtres usés qui isolent mal la maison

Je vous le disais en introduction. Avec le temps et l'usure, les vantaux de fenêtres peuvent s'écarter.

Même si c'est de quelques millimètres, c'est assez pour que de l'air froid entre chez nous.

Dans ce cas précis, il ne sert à rien de mettre en place les solutions vues plus haut.

Eh oui désolé de vous le dire, mais là il faut remplacer purement et simplement les vantaux.

Vous me direz d'un point de vue financier, c'est toujours mieux que de remplacer la fenêtre entière (bâti + vantaux).

Avec cette solution, vous profitez d'un vitrage neuf (profitez-en pour mettre du double vitrage)...

...Sans dépenser des sommes importantes et des travaux lourds.

Pour tout vous dire, j'ai moi-même choisi cette solution pour la vieille fenêtre de ma cuisine.

Non seulement je vois qu'elle est mieux isolée, mais en plus j'entends moins ce qu'il se passe dehors.

Dernière chose ; comme pour tout, n'hésitez pas à faire faire plusieurs devis par des artisans.

Car toujours selon mon expérience personnelle, les prix qu'on me donnait allaient du simple ou double !

8. Installez des volets

Coût : entre 250 à 800 € le volet roulant

Des volets roulants à poser sur les fenêtres pour bien isoler la maison

Si vous n'avez pas encore de volets à vos fenêtres, je vous invite fortement à en mettre.

Car vivre avec ou sans volet, ce n'est franchement pas la même chose.

En tout cas pour moi ça a changé pas mal de choses au niveau de mon confort.

Déjà le matin je ne suis plus réveillé par le filet de soleil qui passe entre les rideaux.

Je me sens aussi carrément plus dans l'intimité, voire plus en sécurité.

C'est aussi des économies de chauffage.

Et puis, pour revenir à notre sujet, c'est un vrai plus concernant l'isolation thermique du logement.

Les volets créent une espèce de barrière empêchant une partie de l'air froid de s'introduire chez nous.

Pour ma part, sachez que j'ai installé des volets avec isolation thermique phonique renforcée.

Non seulement ça isole mieux du froid, mais aussi du bruit.

9. Mettez un double ou triple vitrage

Coût : entre 300 et 1 500 € la fenêtre selon le matériau choisi (aluminium, bois, PVC) et les dimensions

Installer du double vitrage sur la fenêtre pour isoler du froid

Le double vitrage est LA solution d'isolation par excellence.

Mais vous l'avez vu, elle est aussi la plus chère...

Après, je ne vais pas vous mentir. Pour en avoir aussi chez moi, on sent vraiment la différence.

C'est un vrai mur qui ne laisse rien passer, sauf la vue évidemment. Le confort thermique est absolu.

Pour faire simple, une fenêtre en double vitrage se compose de deux vitres, généralement espacées de 16 mm.

L’espace entre les 2 parois vitrées est rempli de gaz isolant connu sous le nom d’argon.

C'est cette technologie qui permet au double vitrage d'être très efficace.

En moyenne avec ces fenêtres, c'est 40% de perte de chaleur en moins par rapport à un simple vitrage.

Et vous savez quoi ? Ça ne s'arrête pas là. Il existe aussi du triple vitrage !

Il est encore plus performant que le double vitrage, mais évidemment encore plus cher.

Là pour le coût je n'ai testé ce genre de fenêtre.

Mais à dire d'expert, il ne s'installe que dans les régions vraiment froides, ou situées en montagne.

Comment obtenir des aides pour l’isolation de vos fenêtres ?

Des fenêtres bien isolées grâce à des aides de l'état

Je ne me voyais pas terminer cet article sans vous parler des subventions qu'il est possible d'avoir pour isoler le logement.

Surtout que c'est un peu la croix et la bannière pour s'y retrouver.

Un vrai parcours du combattant pour savoir si c'est une aide, une déduction d'impôts ou autre...

Mais bon, quand j'ai dû changer mes fenêtres, je me suis penché sur la question et j'ai mieux compris.

Donc si ça peut aider quelqu'un...

D'abord, vous avez droit à MaPrimeRenov.

Cette prime concerne tous les ménages, les propriétaires et même ceux qui louent un logement.

Le montant de la prime dépend du revenu fiscale du foyer.

Faites les simulations directement en ligne pour savoir si vous êtes éligibles.

Ensuite, vous avec le chèque énergie.

Ce chèque est versé directement aux foyers les plus modestes.

Il peut vous aider à payer vos factures de chauffage, mais aussi financer vos petits travaux d'isolation.

Plus technique, il y a l'éco-prêt à taux zéro.

Ce prêt est distribué par toutes les enseignes bancaires et concerne le financement exclusif de travaux énergétique.

Son montant va de 7 000 € à 50 000 €.

La prime énergie vous permet d'avoir jusqu'à 100 € par fenêtre.

Sachez que les fournisseurs d'énergie (Engie, Total...) proposent des aides financières aux particuliers.

Ces aides permettent de financer les travaux d'économies d'énergie dans les logements.

Pour en bénéficier, il faut obtenir un certificat d'économies d'énergie (CEE) de l'artisan qui a fait vos travaux.

Vous envoyez ce certificat au fournisseur que vous avez choisi et hop, il vous verse la prime.

Enfin, vous pouvez bénéficier d'une TVA à 5,5 % si vous faites vos travaux par un professionnel.

Si vous achetez par exemple une fenêtre et que vous la faites poser par un pro, alors vous êtes éligibles.

À votre tour...

Vous savez maintenant comment bien isoler vos fenêtres pour cet hiver ? Donnez votre avis en commentaire pour savoir si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Passez Vos Fenêtres en Mode Hiver ! L'Astuce Méconnue Pour Réduire Sa Facture.

L'Astuce Imparable Pour Isoler Votre Porte d’Entrée Comme un Pro.

Les plus lus

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

6 astuces par jour, aucune pub, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)