Quelle Est la Différence Entre une Plaque Vitrocéramique et Induction ?

Par le 10 Décembre 2022

Quelle Est la Différence Entre une Plaque Vitrocéramique et Induction ?

Vous hésitez entre une plaque à induction et une plaque vitrocéramique ?

C'est vrai que ces tables de cuisson ont un aspect presque quasi identique.

Pourtant, il y a de vraies différences, tant sur la technologie que sur la consommation d'énergie.

Moi qui est eu les 2 modèles à la maison, l'expérience d'utilisation n'est pas du tout la même.

Il m'a donc semblé intéressant de vous faire part de mon retour d'expérience sur le sujet.

Découvrez la différence entre une plaque vitrocéramique et une plaque à induction. Regardez :

Quelle est la différence entre une plaque à induction et vitrocéramique ?

1. Comment fonctionne une plaque à induction ?

Une main d'une personne s'apprêtant à appuyer sur une plaque de cuisson

Sans trop rentrer dans les détails techniques, je vous explique le fonctionnement d'une table à induction.

Au cas où vous vous poseriez la question, cette table repose sur un principe d’électroaimant.

Une fois allumée, si elle détecte la présence d’une casserole ou d’une poêle, elle se met à chauffer.

Plus précisément, de l'électricité arrive sur une bobine de cuivre en dessous du verre.

Cette bobine, lorsqu'elle est en fonctionnement, crée une onde de champ magnétique qui elle-même amène la chaleur.

Pour que la conduction magnétique se fasse, il faut que les casseroles posées dessus soient d'une certaine matière.

En acier émaillé, en fonte, avec un disque ferromagnétique ou en inox ; sinon, l'induction ne fonctionne pas.

Une fois allumée et si la casserole est bien compatible, la plaque se met à chauffer.

Si l’on retire la casserole, le chauffage lié à l’aimant s’arrête automatiquement.

C'est très pratique pour éviter le gaspillage d'énergie.

Avantages d'une plaque à induction

Plusieurs boutons sur une plaque de cuisson

Voici les avantages que j'ai pu constater lorsque j'ai utilisé ma plaque à induction chez à la maison :

- Cette plaque chauffe super vite ; donc quelque part ça fait moins consommer d'électricité.

- La table à induction refroidit aussi très rapidement après qu'elle soit éteinte. C'est top point de vue sécurité pour les enfants.

- Ce que j'aime bien aussi, c'est que la variation de température de la plaque est ultrarapide. Et ça, c'est intéressant quand on fait la cuisine (pour saisir un steak par exemple).

- Si on allume la plaque et qu'il n'y a rien dessus, elle ne chauffe pas. Autrement dit, il n'y a quasiment aucun risque de brûlure.

- Le verrouillage des commandes pour protéger les enfants est un système de sécurité indispensable.

- La plaque s'arrête toute seule si la cuisson dure trop longtemps en cas de débordement de liquide.

- Le réglage de la température est très précis, jusqu’au degré près.

- La chaleur produite peut être très basse. Bien utile pour laisser de petits plats mijotés.

- Enfin, son nettoyage est ultra simple surtout avec cette astuce.

Inconvénients d'une plaque à induction

Une plaque de cuisson avec un air neuf

Évidemment, cette technologie de plaque de cuisson a aussi des inconvénients. Les voici :

- Le prix : même si elles sont de moins en moins chères (compter en moyenne 800€), on sent quand même que la note est salée. Les modèles très haut de gamme peuvent aller jusqu'à 2500€ !

- J'ai pas mal d'ustensiles de cuisine qui ne chauffaient pas sur ce type de plaque. Ceux qui sont en verre, aluminium, ou en cuivre. J'ai donc dû racheter quelques casseroles.

2. Comment fonctionne une plaque vitrocéramique ?

Une plaque vitrocéramique allumée

La table de cuisson vitrocéramique est en quelque sorte la technologie évoluée de la plaque de cuisson électrique.

Il existe 3 types de plaques vitrocéramiques :

- Celles avec des résistances électriques ou dites à foyer radiant. Sans trop rentrer dans le technique, elles permettent de chauffer par rayonnement et par conduction.

- Celles ayant une lampe à filaments de tungstène qui chauffe par rayonnements infrarouges. Ce sont des plaques vitrocéramiques dites à foyer halogène.

- Et enfin, les tables à foyer à induction. Eh oui, une plaque à induction est aussi une plaque vitrocéramique. C'est juste la technologie en dessous du verre qui change.

Dans le langage courant, on parle de plaque vitrocéramique pour les foyers radiants et halogènes.

Avantages d'une plaque vitrocéramique

Un feu allumé sur une plaque en vitrocéramique

Idem que pour la table à induction, voici ce que j'ai pu constater lorsque j'ai utilisé une table vitrocéramique chez moi en cuisine :

- Déjà, le prix des plaques vitrocéramiques est plus abordable. Comptez en moyenne un prix de 400€.

- Ensuite, là aussi je n'ai pas eu de problématique particulière quand il s'agissait de bien la nettoyer. En tout cas avec cette astuce, aucune difficulté.

- Il y a des Systèmes de sécurité contre le débordement et la surchauffe sur la plupart des modèles.

- Alors c'est très personnel, mais je trouve la table en vitrocéramique assez esthétique. J'aime son aspect lisse et brillant qui donne un ton moderne.

- Gros avantage surtout : cette plaque s'adapte à tout type de casserole. Donc pas besoin d'en racheter. Ça fait de belles économies !

Inconvénients d'une plaque vitrocéramique

Une plaque de cuisson allumée

- J'ai trouvé que le refroidissement de la plaque était assez lent. Une fois éteinte, la table continue de dégager de la chaleur. Ça peut causer des brûlures si on ne fait pas attention.

- J'ai remarqué que la table vitrocéramique est assez lente pour faire bouillir de l'eau dans une casserole. En tout cas c'est moins rapide qu'avec une table à induction.

- Enfin, sa consommation électrique est malheureusement plus élevée qu'une plaque à induction.

Attention aux foyers halogènes en particulier qui sont de gros consommateurs d’énergie.

Faisons d'ailleurs précisément le point sur la consommation électrique des plaques.

3. La plaque vitrocéramique consomme plus d'électricité

Une casserole d'eau qui bout sur une plaque vitrocéramique qui consomme plus d'électricité

À dire d'expert, une table à induction consomme jusqu'à -20% d'électricité par rapport à une table vitrocéramique.

En tout cas c'est ce que rapporte les magazines comme 60 millions de consommateurs.

C'est même -50% par rapport à une gazinière.

Alors oui, les plaques à induction sont un peu plus chères à l'achat.

Et puis on est même parfois obligé d'investir dans une nouvelle gamme de casseroles.

Pour autant, la puissance de la plaque à induction permet de moins consommer d'énergie.

Je m'explique.

Rappelons que plus la puissance est importante, plus la chaleur arrive vite.

Et la puissance d'une plaque à induction c'est entre 2000 et 3700 W.

Alors que la plaque vitrocéramique c'est entre 1200 et 2700 W.

Quand je faisais bouillir de l'eau, ça allait beaucoup plus vite avec une table à induction.

Je consomme donc moins d'électricité.

Dans la durée, l'investissement fait sur l'induction est vite rentabilisé surtout en ce moment avec les prix de l'électricité qui explose !

Comment différencier une plaque à induction d'une plaque en vitro ?

Une main posée sur une plaque de cuisson

Les tables à induction et vitrocéramiques sont parfois très proches esthétiquement.

C'est même quasiment les mêmes visuellement parlant.

Il y a cependant un truc infaillible pour ne pas se tromper entre l'une et l'autre.

Les indices sont dans cet article d'ailleurs ; vous ne voyez pas ?

Eh bien il suffit de faire fonctionner la plaque sans rien dessus.

Si le foyer chauffe et devient rouge, alors il s’agit d’une table vitrocéramique.

Sinon il s’agit d’une table à induction.

C'est aussi simple que ça.

Comment savoir si ma casserole fonctionne sur une plaque à induction ?

Deux casseroles sur une plaque de cuisson

Je ne pouvais pas finir cet article sans parler de la technique de l'aimant.

Je vous ai dit que tous les ustensiles de cuisine n'étaient pas compatibles avec l'induction, n'est-ce pas ?

Comment savoir alors à l'avance si mes casseroles peuvent être utilisées sur une table à induction ?

Eh bien il n'y a juste qu'à faire le test de l'aimant pour savoir.

Prenez un aimant et approchez-le de la casserole de votre choix.

Si l'aimant reste collé, c'est que votre récipient est magnétique.

Il peut donc fonctionner sans problème sur votre table à induction.

Dans le cas contraire, pas la peine de faire bouillir de l'eau dedans, ça ne fonctionnera pas !

Pensez à utiliser l'inertie de la table en vitrocéramique

Une femme en train d'éteindre une plaque vitrocéramique pour garder l'inertie de la chaleur

Je vous l'ai dit dans cet article, une table vitrocéramique baisse moins vite en température quand on l'éteint.

Vous voyez où je veux en venir ?

Cette inertie thermique peut être un vrai atout.

Comme la plaque conserve la chaleur un certain temps, pensez à l’éteindre quelques minutes avant la fin de la cuisson.

Elle continuera à chauffer vos aliments sans utiliser d’électricité !

Super malin, non ?

À votre tour...

Et vous, quelle est la plaque de cuisson que vous préférez pour faire la cuisine ? Induction ou vitro ? Donnez votre avis en commentaire. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

7 Astuces Pour Effacer les Rayures d'une Plaque à Induction (FACILEMENT).

Baisser sa Consommation Électrique avec des Plaques à Induction.

Les plus lus

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

6 astuces par jour, aucune pub, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)