7 Conseils pour Sous-Louer Votre Appartement Sans Risque.

Par le 28 Mars 2014

Vous avez le droit de sous-louer votre appartement. À certaines conditions...

Vous partez en vacances et voulez rentabiliser votre appartement quand vous n'êtes pas là ?

Vous déménagez et ne voulez pas payer 2 loyers en même temps ?

Notre partenaire e-Sublet, spécialiste de la sous-location entre particuliers, nous explique comment sous-louer sans risque, en toute légalité.

Voici ses 7 conseils...

7 Conseils pour Sous-Louer Votre Appartement Sans Risque.

1. Ne Rédigez Pas Vous-Même le Contrat

Ne vous embêtez pas à rédiger vous-même un contrat de bail qui ne vous couvrira pas réellement.

Nous avons pour vous un contrat de bail validé par des professionnels du secteur. Téléchargez-le gratuitement cliquant ici.

2. Faites un Inventaire des Meubles

C'est indispensable pour vous couvrir contre le vol.

En cliquant sur le lien ci-dessus, vous allez aussi recevoir un modèle d'inventaire. Vous n'aurez plus qu'à l'imprimer et à le remplir.

3. Prévoyez un État des Lieux

Prévoir un état des lieux quand votre sous-locataire arrive dans votre appartement et quand il le quitte vous garantira en cas de dommage.

C'est aussi un bon moyen de vous assurer que votre sous-locataire fera attention à vos affaires.

4. Demandez Impérativement une Caution

C'est le meilleur moyen de responsabiliser votre sous-locataire et de ne pas y être de votre poche en cas de mauvaise surprise.

5. N'incluez Surtout Pas les Charges dans Votre Loyer

Si les charges d'électricité, gaz et eau sont inclues dans le loyer, votre sous-locataire risque de ne pas faire attention à sa consommation.

Vous vous exposez à recevoir des factures exorbitantes que vous ne pourrez pas lui re-facturer.

Alors que si le loyer n'inclut pas les charges, il devra payer exactement ce qu'il consomme.

6. Soustrayez les APL du loyer

Vous avez 2 possibilités :

Soit vous faites une demande de suspension de vos APL auprès de la CAF pendant que vous sous-louez. Le problème est que quand vous allez récupérer votre appartement, vous devrez refaire une nouvelle demande d'APL auprès de la CAF.

C'est beaucoup de paperasse et chaque demande peut prendre plusieurs mois ...

Soit, plus simplement, vous déduisez du loyer de votre sous-locataire le montant de vos APL. Comme ça, vous gardez vos APL et les avez dès que vous retournez vivre dans votre appartement.

7. Souscrivez à une Assurance Spécifique de sous-location

Les appartements sont rarement couverts en cas de sous-location par votre assurance. Pour ne pas prendre de risque, souscrivez à une assurance de sous-location spécifique.

Cela vous permettra aussi de pouvoir déclarer votre sous-location auprès de votre copropriété. Et elle ne pourra pas s'y opposer. Sans assurance, elle pourra en revanche s'y opposer.

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Le Comparatif des Sites de Location Courte Durée d'Appartements entre Particuliers.

Les 5 arnaques aux locations d'appartement à connaître.

pixel
comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

4 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)