Suivre l'Actualité Est Mauvais Pour Votre Santé. Arrêter Vous Rendra Plus Heureux.

Suivre l'actualité est mauvais pour votre santé.

Pourquoi ? Car cela génère en vous de la peur et de l'agressivité.

Cela entrave aussi votre sens de la créativité et votre capacité à réfléchir.

La solution ? Arrêter purement et simplement de lire, d'écouter ou de regarder les actualités diffusées par les médias.

Pensez-y : dans les 12 derniers mois, vous avez sûrement pris connaissance de milliers de nouvelles dans les médias.

Mais est-ce que cela vous a réellement aidé à prendre de meilleures décisions dans votre vie personnelle ?

Pourquoi les actualités sont-elles mauvaises pour la santé ?

L'actualité est un bonbon toxique pour votre esprit

Ces 20 dernières années, les plus chanceux d'entre nous ont compris les dangers liés à la surabondance d'aliments (l'obésité, le diabète, etc.).

Résultat, beaucoup de personnes ont choisi de modifier leurs habitudes alimentaires.

Mais beaucoup d'entre nous ont toujours du mal à comprendre que l'actualité est à notre esprit ce que le sucre est à notre organisme.

Comme les friandises, les actualités sont faciles à digérer. C'est normal, car les médias trient les actualités sur le volet.

Ils choisissent intentionnellement des informations triviales : des infos qui n'ont aucun rapport avec notre vie et qui ne nous incitent pas du tout à réfléchir ou à penser par nous-même.

C'est précisément parce que ces infos sont superficielles que notre esprit n'aboutit jamais à saturation.

Contrairement aux livres, aux articles fournis ou aux longs reportages qui nous amènent à réfléchir, on peut ingurgiter de l'actu en quantité infinie.

C'est comme si ces infos étaient des bonbons aux couleurs vives, agréables à avaler, mais des bonbons toxiques pour notre esprit.

Aujourd'hui, notre esprit entretient le même rapport avec les actualités que notre corps entretenait avec la sur-alimentation dans les années 90.

C'est seulement maintenant que nous appréhendons réellement le danger que représentent les actualités transmises en non-stop par les médias.

Pourquoi est-ce que suivre l'actualité est mauvais pour vous ? Voici les 10 raisons que tout le monde devrait connaître :

1. L'actualité nous induit en erreur

Les actualités sur facebook sont parfois des fakes news

Prenons comme exemple l'événement décrit par le philosophe Nassim Taleb dans son best seller Le Cygne noir. Une voiture traverse un pont, et le pont s'écroule.

Sur quoi les médias vont-ils se focaliser ? La voiture. La personne qui conduisait cette voiture. L'endroit d'où venait la personne. L'endroit où elle avait prévu d'aller. Ce que cette personne a ressenti lorsque le pont s'est écroulé (dans le cas où elle a survécu à l'accident).

Mais toutes ces informations sont superflues. Qu'est-ce qui est réellement important ? Ce qui est essentiel dans cette histoire, c'est la stabilité structurelle du pont.

En d'autres termes, ce qui est pertinent, c'est le risque sous-jacent de ce pont, un risque d'écroulement qui pourrait bel et bien se cacher dans d'autres ponts.

Mais, pour les médias, se concentrer sur la voiture est bien plus vendeur. C'est plus tape-à-l'œil, plus dramatique. Et en plus, cela implique une personne humaine. C'est une information facile à transmettre et facile à produire.

C'est précisément le mode opératoire de la grande majorité des médias. Les actualités qu'ils choisissent de diffuser nous conduisent à mal évaluer les risques du monde dans lequel nous évoluons au quotidien.

Quelques exemples concrets pour y voir plus clair :

• Le terrorisme est largement surévalué. Mais le stress chronique est sous-évalué.
• La crise financière est surévaluée. Mais l'irresponsabilité financière est sous-évaluée.
• Les astronautes sont surévalués. Mais les infirmières sont sous-évaluées.

Le problème, c'est que notre esprit n'a pas la lucidité nécessaire pour absorber les infos des médias en toute objectivité.

Par exemple, si vous regardez une vidéo d'un avion qui s'écrase à la télé, il y a de fortes chances pour que cela change votre comportement la prochaine fois que vous prendrez l'avion.

Et ce, même si la probabilité que cela vous arrive est en réalité très faible.

Et si vous pensez que vous êtes assez fort d'esprit pour ne pas vous laisser vous influencer par l'actu, vous avez tort !

Même les banquiers et les économistes — qui ont tout intérêt à ne pas se laisser manipuler par les médias — ont montré qu'eux aussi sont largement influencés par l'actualité.

La dernière crise financière en est un exemple parfait !

Alors que faire ? Il n'y a qu'une seule solution : déconnectez-vous totalement des infos diffusées par les médias.

2. L'actualité n'apporte rien à votre vie

L'actualité n'apporte rien à votre vie

Sur les 10 000 nouvelles que vous avez « consommées » ces 12 derniers mois, essayez d'en nommer une seule qui vous a aidé réellement à prendre une meilleure décision concernant votre vie ou votre carrière.

C'est bien ce que je pensais ! Le fait est que les actualités n'apportent rien à notre vie.

Mais le problème, c'est que beaucoup de personnes ont du mal à distinguer ce qui est important de ce qui ne l'est pas.

En effet, il est bien plus facile de reconnaître ce qui est "nouveau" de ce qui est important.

Savoir distinguer ce qui est important de ce qui est simplement nouveau est un problème de plus en plus important dans notre société.

Les médias veulent vous faire croire que suivre l'actualité vous offre une espèce d'avantage compétitif par rapport aux autres personnes qui ne les suivent pas.

Malheureusement, nous sommes beaucoup à tomber dans ce piège... En effet, nous devenons anxieux dès que nous sommes déconnectés du flux permanent d'actualités.

En réalité, suivre l'actu est un désavantage compétitif. Pourquoi ? Car moins vous consommez d'actu, plus vous améliorez votre bien-être !

3. L'actualité n'explique jamais la vraie cause des événements

Actualités n'expliquent pas la vraie cause des événements

On peut comparer l'actualité à des bulles qui éclatent à la surface de l'eau. Ces bulles existent bel et bien mais elles ne révèlent en rien la complexité du monde qui est en dessous.

Est-ce vraiment en accumulant des faits d'actualités que vous allez mieux comprendre la complexité de ce monde ?

Malheureusement, la réponse est NON. En fait, c'est exactement l'inverse.

Les sujets d'actualités qui sont réellement importants ne sont même pas traités par les médias traditionnels.

Pourquoi ? Car ce sont de longs et puissants mouvements qui se développent sous le radar des journalistes. Or, ce sont bien ces mouvements qui ont le pouvoir de transformer la société.

En fait, plus vous consommez et digérez de l'actu, moins vous aurez une vision globale de ce monde.

Si c'était le fait de suivre le plus d'actualités possible qui était vraiment la clef de la réussite alors, en toute logique, cela ferait longtemps que les journalistes seraient au sommet de la pyramide sociale.

Or, c'est évidemment loin d'être le cas.

4. L'actualité est toxique pour votre organisme

L'actualité est mauvaise pour votre santé

Les actualités agissent sans discontinuer sur votre système limbique, aussi appelé "cerveau émotionnel".

À cause des informations stressantes que l'on reçoit en permanence, le cerveau sécrète des glucocorticoïdes en grande quantité, notamment le cortisol.

Résultat, cela dérègle complètement notre système immunitaire et réduit la production de nombreuses hormones de croissance.

En d'autres termes, notre corps se retrouve dans un état de stress chronique.

Sachez qu'un niveau élevé de glucocorticoïdes dans l'organisme perturbe aussi le bon fonctionnement de l'appareil digestif.

Ils ralentissent aussi notre croissance (croissance cellulaire, des cheveux et des os), augmentent notre nervosité et nous rendent plus vulnérables aux infections.

D'autres effets secondaires connus incluent par ailleurs la peur, l'agressivité, la perte de vision périphérique et la désensibilisation.

5. L'actualité biaise notre compréhension du monde

Actualité augmente les distorsions cognitives

Suivre l'actualité est aussi le meilleur moyen d'accentuer ce que l'on appelle, le biais de confirmation.

C'est quoi le biais de confirmation ? Le milliardaire Warren Buffet a très bien défini cette faiblesse de l'esprit humain :

« S'il y a une chose dans laquelle l'homme excelle, c'est dans sa capacité à interpréter toute nouvelle information de manière à ce qu'elles s'accordent parfaitement avec ses conclusions antérieures. »

Les actualités diffusées par les médias ne font qu'exacerber cette faiblesse que nous partageons tous.

À cause de ce biais de confirmation, nous avons l'impression que tout ce que nous lisons, voyons ou entendons ne sont que des confirmations de ce que l'on croit être la vérité.

Résultat, on a encore plus l'impression de détenir la vérité, on prend des risques stupides et on passe à côté de belles opportunités.

Et ce n'est pas tout. Suivre l'actualité augmente aussi le risque d'un autre trouble cognitif : la distorsion de la réalité.

En effet, notre cerveau recherche en permanence des faits d'actualités qui « confirment notre propre logique » et ce, même si ces histoires ne correspondent pas du tout à la réalité ou sont même montées de toutes pièces. Vous savez, ces fameuses "fake news" ("fausses nouvelles") qui pullulent dans les médias, notamment sur Internet...

6. L'actualité diminue notre capacité à réfléchir

Actualité est une drogue pour le cerveau

Pour penser et réfléchir, il faut pouvoir se concentrer. Et pour se concentrer, il faut avoir du temps pour soi SANS être interrompu.

Or, les journaux ou autres alertes d'info sont précisément conçus pour vous interrompre en permanence.

Ils sont comme des virus qui détournent notre attention pour s'en servir à leurs propres fins.

En réalité, l'actualité fait en sorte que nous ne puissions plus prendre le temps de réfléchir.

Nous devenons de simples récepteurs, sans aucune capacité à analyser ce que nous ingurgitons au quotidien.

Mais le problème est encore pire, car les actualités perturbent aussi gravement notre mémoire.

Notre cerveau a 2 types de mémoire : la mémoire à long terme et à court terme.

Si la capacité de stockage de notre mémoire à long terme est quasiment infinie, celle de notre mémoire à court terme est bien plus restreinte. En effet, celle-ci se limite à un nombre réduit d'informations.

Le souci, c'est que pour transformer une mémoire à court terme en mémoire à long terme, l'information doit passer par un "goulot d'étranglement".

Or, pour réellement comprendre et analyser une information, celle-ci doit obligatoirement emprunter ce passage.

Malheureusement, dès lors que ce passage est occupé par les actualités, par exemple, plus rien ne peut passer et être assimilé par notre cerveau !

Et c'est précisément parce que les actualités perturbent notre concentration que par la suite, elles diminuent notre faculté de comprendre les choses.

C'est en fait le même fonctionnement que lorsque nous lisons un texte sur Internet.

En effet, selon une étude récente, la compréhension d'un article sur Internet diminue en fonction du nombre de liens qu'il contient.

Pourquoi ? Parce qu'à chaque fois que notre cerveau voit un lien dans un texte, il doit prendre la décision de cliquer ou pas sur ce lien.

Ce choix que le cerveau doit faire est en fait une distraction qui interrompt l'analyse du texte.

Alors n'oubliez pas. L'actualité est conçue de la même manière que ces liens. Son but est de vous interrompre et détourner votre attention.

7. L'actualité fonctionne comme une drogue

Les news fonctionne comme une drogue

Quand une actualité nous intéresse, on a envie de savoir ce qui va se passer par la suite. Est-ce que le meurtrier va être arrêté ? Est-ce que tel ou tel politique va être mis en prison ou pas ?

Et avec les centaines de sujets d'actualités qui occupent notre esprit, ce besoin de savoir ce qui va se passer par la suite devient de plus en plus puissant et de plus en plus difficile à contrôler.

Auparavant, les chercheurs pensaient que les connexions entre les milliards de cellules nerveuses dans notre cerveau étaient figées avant que l'on atteigne l'âge d'adulte.

Mais on sait aujourd'hui que ce n'est pas le cas. En effet, les connexions entre les cellules nerveuses peuvent se casser et en former de nouvelles.

Aussi, plus on consomme d'actualités, plus on renforce les circuits neuronaux associés à l'assimilation superficielle des informations.

Et en parallèle, plus on consomme d'actualités, plus on détruit les circuits associés à la lecture et la pensée profonde.

La plupart des personnes qui consomment régulièrement les actualités ont donc perdu la capacité d'assimiler le contenu des longs articles et des livres.

Après 4 ou 5 pages, elles décrochent. Elles commencent à fatiguer, elles n'arrivent plus à se concentrer et elles deviennent agitées.

Et ce n'est pas parce que ces personnes ont vieilli. C'est parce que la structure même de leur cerveau a subi des modifications.

8. Suivre l'actualité est une perte de temps

Passer son temps à suivre l'actu est une perte de temps

Si vous lisez le journal pendant 15 min, chaque matin, puis que vous suivez l'actu sur votre smartphone pendant 15 min lors de votre pause-déjeuner...

Et, qu'avant de vous coucher, vous prenez encore 15 min pour regarder le journal de 20 h.

Ajoutez 5 min par-ci, par-là quand vous êtes au bureau, au total, vous perdez au moins une demi-journée par semaine à suivre l'actualité !

Et ce, sans compter le temps nécessaire à vous reconcentrer après chaque distraction.

Aujourd'hui, nous sommes submergés par l'information. Ce n'est plus une denrée rare, comme c'était le cas dans le temps.

Par contre, ce qui est devenu rare, c'est notre attention ou, en d'autres termes, notre capacité à ne nous consacrer qu'à une seule chose à la fois.

Si vous lisez comment-economiser.fr régulièrement, je suis sûr que vous faites attention à votre argent mais aussi à votre santé.

Alors pourquoi négliger ce qui nourrit votre cerveau ?

9. L'actualité nous rend passifs

Consommer des actualités nous mets dans un état passif et superficiel.

Eh oui, c'est normal que l'actualité nous rende tous passifs. Pourquoi ? Car l'actu traite en particulier des choses sur lesquelles nous n'avons aucune influence.

Et malheureusement la répétition quotidienne d'informations sur lesquelles on ne peut pas agir nous rend toujours plus passifs.

Les médias nous martèlent avec leurs informations, jusqu'à ce que nous adoptions un point de vue pessimiste, désensibilisé, sarcastique et fataliste sur notre réalité.

C'est le phénomène que les psychologues appellent l'impuissance apprise.

C'est peut-être un peu exagéré, mais je ne serais pas du tout surpris si le fait de suivre l'actualité en permanence ne contribuerait pas, au moins partiellement, à une maladie très répandue dans nos sociétés, j'ai nommé la dépression.

10. L'actualité tue la créativité

Quand on suit l'actu on devient moins créatif

Les choses qui nous sont familières, qui ne sont pas singulières dans notre quotidien, freinent notre créativité.

C'est une des raisons pour lesquelles les mathématiciens, les romanciers, les compositeurs et les entrepreneurs produisent leurs meilleures oeuvres lorsqu'ils sont jeunes.

À cet âge-là, leur cerveau est encore vierge. C'est un espace vaste et inoccupé qui les encourage à trouver et à poursuivre de nouvelles idées. Ils s'ouvrent et partent à la découverte de sujets inconnus.

Je ne connais pas une seule personne qui soit réellement créative ET en même temps qui soit aussi un accro à l'actualité : pas un seul écrivain, compositeur, mathématicien, physicien, musicien, architecte ou peintre...

En revanche, je connais un sacré paquet de personnes qui manquent cruellement de créativité et qui consomment de l'information comme une drogue !

Si vous cherchez des vieilles méthodes pour régler vos problèmes personnels ou professionnels, alors continuez à suivre l'actualité.

Mais si vous cherchez de nouvelles solutions et des idées plus efficaces, alors abandonnez les actualités diffusées par les médias.

Conclusion

Bien entendu, la société a besoin de journalisme mais d'un journalisme qui fonctionne différemment.

Je pense notamment au journalisme d'investigation, qui se révèle toujours bien utile pour mettre l'éclairage sur les vrais problèmes de nos sociétés.

Nous avons un besoin cruel de ce type de journalisme qui surveille nos institutions et qui révèle la vérité, qui sait travailler au fond des sujets, sans pression matérielle ni temporelle.

Pourquoi se limiter aux journaux et aux bulletins d'infos pour en savoir plus sur les avancées importantes de notre société ?

Les longs articles des magazines et les livres qui vont au fond des choses sont toujours bien plus intéressants et pertinents.

Cela fait maintenant 4 ans que je ne suis plus du tout l'actualité.

Aujourd'hui, je peux voir, ressentir et partager avec vous les bienfaits de cette décision qui a libéré mon esprit : je subis beaucoup moins d'interruptions dans tout ce que je fais au quotidien.

Je ressens bien moins d'anxiété qu'auparavant. J'ai plus de temps libre disponible. Et je pense aussi être plus lucide par rapport à la vie qui nous entoure.

Bien évidemment, c'est loin d'être facile, mais croyez-moi, ça en vaut vraiment la peine ! :-)

À vous la parole…

Avez-vous déjà essayé de diminuer le nombre d'actualités que vous consommez au quotidien ? Dites-nous en commentaires si vous vous sentez plus heureux. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Les 10 Bienfaits de la Lecture : Pourquoi Vous Devriez Lire Tous les Jours.

10 Bonnes Raisons D'Arrêter De Consulter Facebook En Permanence.

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)