13 Erreurs à Éviter Pour Faire Pousser Des Herbes Aromatiques à la Maison.

Par le 03 Mai 2020

Avoir une petite jardinière avec des herbes aromatiques près de la cuisine, c'est génial !

On peut s'en servir dès qu'on en a besoin pour tous ses p'tits plats !

Même si ce sont des plantes qui n'ont pas besoin d'entretien...

...il y a des erreurs à éviter pour faire pousser de belles herbes aromatiques à la maison.

Voici 13 erreurs à éviter pour réussir à faire pousser de belles plantes aromatiques. Regardez :

13 Erreurs à Éviter Pour Faire Pousser Des Herbes Aromatiques à la Maison.

Erreur n°1 : acheter ses herbes aromatiques au supermarché

Des herbes aromatiques de mauvaises qualité dans un supermarché

La première erreur à éviter est d'acheter ses herbes aromatiques fraîches au supermarché !

Pourquoi ? Non seulement parce qu'elles sont vendues assez cher, mais en plus parce qu'elles sont souvent en mauvais état...

Sans parler du fait que l'on est obligé d’acheter un bouquet entier alors qu’on a besoin seulement de quelques brins.

Heureusement, on trouve facilement de beaux plants déjà adultes sur les marchés ou dans les jardineries.

C'est bien moins cher et en plus ce sont souvent des plantes de meilleure qualité.

Erreur n°2 : faire pousser ses aromatiques trop loin de la cuisine

pot de fleur sur balcon avec herbes aromatiques

Si les plantes sont trop loin de la cuisine, vous ne vous déplacerez jamais, en pleine recette, pour aller couper quelques feuilles...

Eh oui, la flemme est un gros facteur à prendre en compte quand on fait la cuisine à la maison !

Mon conseil de cuisinière est de les planter sur le rebord de la fenêtre de la cuisine.

Comme ça, vous les avez toujours sous la main ! Et puis, elles poussent parfaitement en pot.

À découvrir : Comment Cultiver Les Plantes Aromatiques en Pot Chez Soi.

Erreur n°3 : semer soi-même ses herbes aromatiques

pot d'herbe aromatique en jardinerie

Faire ses semis d'aromatiques, c'est possible, mais long et délicat...

Faites-moi confiance, il faut déjà avoir de bonnes notions de jardinage pour y arriver !

Pourquoi ? Parce que ça prend beaucoup de temps de les faire pousser. Par exemple, le persil met 3 semaines à germer...

Et en plus, il faut les surveiller sérieusement pendant des semaines ! Long et fastidieux...

Comme je vous le disais plus haut, on trouve facilement des plants déjà adultes sur les marchés ou dans les jardineries.

C'est bien plus simple comme ça et vous n'avez aucune chance de vous rater !

Erreur n°4 : cultiver les herbes dans une terre qui ne leur convient pas

rempotage d'herbe aromatiques

Les plantes aromatiques peuvent être séparées en 2 groupes.

En gros, il y a les plantes méditerranéennes (thym, romarin, sauge, laurier, origan et marjolaine) et toutes les autres.

Leur mode de culture n'est pas du tout le même !

Les plantes méditerranéennes ont besoin d'un sol pauvre, bien drainé et de beaucoup de soleil.

Pourquoi ? Car elles n'aiment pas l'humidité stagnante.

Pour le drainage, elles ont besoin d'une poignée de graviers (ou de cailloux) au fond du pot.

Il faut aussi penser à espacer les arrosages pour qu'elles ne soient pas trop imbibées.

Si votre sol est argileux et lourd, plantez les aromatiques sur une butte et ajoutez un peu de sable pour que l'eau ne stagne pas.

Erreur n°5 : croire que les herbes aromatiques viennent toutes des régions chaudes

Faire pousser des ciboulettes dans son jardin

C’est l’inverse de l’erreur précédente !

Il n'y a pas mal de plantes aromatiques qui se cultivent de la même manière que la plupart des légumes du potager.

Elles ont besoin d'un sol riche, toujours un peu humide et d'un endroit semi-ombragé.

Quelles sont ces herbes aromatiques ? L’aneth, la ciboulette, le basilic, le cerfeuil, la coriandre, l’estragon, la menthe et le persil.

Elles ont besoin d'un arrosage plus fréquent et d'un peu d'engrais azoté 1 fois par mois comme le purin d'ortie.

Mon conseil : dans tous les cas, évitez de faire pousser les 2 types de plantes au même endroit, car elles n'ont pas les mêmes besoins.

Erreur n°6 : confondre les herbes annuelles avec les vivaces

pot d'herbe aromatiques de jardinerie

Savez-vous ce que sont les aromatiques vivaces ?

Ce sont les petits arbustes qui poussent lentement et qui ont besoin de rester en place pendant des années.

Il est donc essentiel de ne pas les mettre en plein milieu du potager !

Plantez-les plutôt sur une bordure pour être tranquille.

C'est le cas de la ciboulette, l’estragon, la menthe, le thym, le romarin, le laurier sauce, la sauge, l’origan et la marjolaine.

Toutes les autres plantes sont des plantes annuelles. Qu'est-ce que ça veut dire ?

Elles meurent à la fin de la saison et il faut les replanter ou racheter des plants chaque année.

C'est le cas du basilic, de l'aneth, du cerfeuil, de l'anis vert et de la coriandre.

Erreur n°7 : trop arroser ses herbes aromatiques

arrosage d'un pot d'herbe aromatique dans la cuisine

Les aromatiques méditerranéennes et les autres n'ont pas les mêmes besoins en eau.

Les premières n'ont pas besoin de beaucoup d'eau, sauf la première année pour les racines.

Les autres ont besoin d'un arrosage profond au moins 1 fois par semaine.

On peut même ajouter une ou deux pulvérisations d'eau dans la semaine si le temps est très chaud.

Pour savoir si la plante a besoin d'eau, enfoncez votre doigt dans la terre.

Si vous sentez de l'humidité à quelques cm sous la surface, pas besoin d'arroser !

Attention, trop d'eau tue la plante !

Si votre jardinière prend la pluie régulièrement, pensez à la vider pour éviter la stagnation d'eau...

Erreur n°8 : ne pas couper vos plantes assez souvent

comment couper les herbes aromatiques

Les plantes aromatiques ont besoin d'être coupées et on a souvent tendance à l'oublier.

On a même tendance à ne pas oser les couper quand les plantes sont encore toutes petites.

Mais en fait, c'est tout l'inverse de ce qu'il faut faire !

Des petites coupes régulières renforcent la plante et lui permettent de faire de nouvelles branches ou de nouveaux rameaux.

Le basilic est le meilleur exemple pour s'entraîner quand on débute.

Quand on coupe une tige juste au-dessus de 2 feuilles, le basilic repousse en créant deux nouvelles branches "en V".

Pensez donc à tailler vos plantes plusieurs fois au cours de la saison, même si vous n'en avez pas besoin pour la cuisine.

Et congelez vos aromatiques, vous en aurez même en hiver !

Mon conseil : coupez toujours au-dessus des feuilles (et non en dessous), et laissez toujours les grandes branches à la base.

Ce sont elles qui comportent les feuilles les plus grandes captant au mieux la lumière et l'azote pour bien nourrir la plante.

Erreur n°9 : laisser les plantes fleurir

fleur de romarin violette

Quand une plante fleurit, les feuilles comestibles s'arrêtent de pousser !

Or ce sont bien les feuilles qui nous intéressent pour les manger.

Heureusement, il existe une astuce pour retarder la fleuraison et ainsi continuer à récolter les feuilles encore quelques jours.

L'astuce est de simplement couper les bourgeons des fleurs qui sont en train de pousser.

Mais sachez que certaines plantes fleurissent dès les premiers mois, et souvent dans la saison.

Mais ce n'est pas forcément un problème. Pourquoi ?

Car les fleurs d'aneth et de ciboulette, par exemple, sont comestibles.

C'est d'ailleurs excellent sur une salade ou dans un plat de pâtes.

À découvrir : 24 Plantes Comestibles Faciles à Reconnaître.

Erreur n°10 : tomber dans la routine

différentes herbes aromatiques

La première année, c'est plus facile de rester sur les aromatiques classiques du type thym, persil, menthe et basilic.

Mais quand vous aurez pris l'habitude, pourquoi ne pas essayer de nouvelles variétés ?

Ça serait dommage de se limiter vu le nombre d'herbes aromatiques différentes qui existent !

Vous pouvez par exemple tester la verveine ou la mélisse qui sont très robustes.

Mais aussi l'angélique, la sarriette, le safran, le genièvre, la marjolaine, la bourrache, le serpolet...

Ou encore l'une des 40 variétés de thym ou des 10 variétés de basilic : citron, basilic pourpre, ou basilic réglisse.

L'une des 30 variétés de menthe comme : la menthe poivrée, calixte, bergamote ou chinoise.

Vous trouverez sûrement votre bonheur sur le site Kokpelli ici.

Erreur n°11 : ne pas toucher les feuilles pour les choisir

main qui touche une feuille de sauge

Avant de choisir une nouvelle variété, il est important de toucher ses feuilles. Pourquoi ?

Car elles déposeront leur parfum sur vos doigts et vous saurez si vous aimez ou pas cette nouvelle herbe aromatique.

Vous pouvez aussi croquer une feuille pour la goûter.

Par exemple, moi je déteste le basilic cannelle !

Pour ce qui est de la menthe, je préfère la menthe marocaine à la menthe poivrée qui comme son nom l’indique… est poivrée !

Chacun ses goûts, mais il est important de tester avant de se lancer et de se rendre compte qu'on n'aime pas cette plante.

Erreur n°12 : ne pas faire attention aux plantes aromatiques invasives

racine de menthe qui envahit tout le potager

Si elles se sentent bien, certaines plantes aromatiques ont tendance à prendre toute la place et à envahir l'espace disponible...

La menthe est l'une des pires dans son genre !

Si vous la plantez en pleine terre, attendez-vous à ce qu'elle prenne très vite de la place dans le potager...

Pour éviter cela, plantez-la dans un grand pot en terre cuite que vous allez ensuite enfouir en pleine terre.

Ainsi, ses racines seront limitées en espace et elle ne pourra pas envahir tout le jardin !

Quant à l'origan et la sauge, ils doivent être taillés régulièrement, sinon ils s'étalent partout.

Erreur n°13 : ne pas penser à conserver vos aromatiques pour l'hiver

herbes aromatiques qui sèchent pour conservation

En été, les plantes aromatiques donnent beaucoup de feuilles.

Résultat, on n'arrive pas forcément à consommer la totalité des herbes...

Dommage ! Heureusement, il existe des méthodes de stockage efficaces pour les conserver.

Bien pratique pour en avoir même en hiver !

Pour les conserver, vous avez 2 méthodes simples et efficaces.

Vous pouvez faire sécher les herbes aromatiques.

Ça marche super bien pour le thym, le romarin, la sarriette, le laurier et l'origan.

La deuxième méthode est la congélation.

Cette solution fonctionne très bien pour la ciboulette, le basilic, la menthe ou l'aneth.

D'ailleurs, vous pouvez les congeler facilement en suivant cette astuce.

À votre tour...

Vous avez testé ces astuces pour bien faire pousser vos herbes aromatiques ? Dites-nous en commentaire si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Herbes Aromatiques : 18 Façons Astucieuses de Les Faire Pousser en Intérieur.

12 Herbes Que Vous Pouvez Faire Pousser Toute l'Année JUSTE DANS DE L'EAU.

Encore plus de... jardinage potager

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)