Démangeaisons Intimes : 10 Remèdes Pour Ne Plus Avoir la Vulve Qui Gratte.

Par , le 20 Janvier 2023

Démangeaisons Intimes : 10 Remèdes Pour Ne Plus Avoir la Vulve Qui Gratte.

Je dois vous avouer un truc pas très glam : j'ai déjà eu la vulve qui gratte...

Et ce n'est vraiment pas agréable les démangeaisons intimes !

Évidemment, je suis allé illico voir ma gynéco, Sandrine.

Ça fait 12 ans qu'elle fait ce métier et je peux vous dire qu'elle s'y connaît en vagins.

Elle m'a tout expliqué : les causes et comment stopper tout ça.

Et surtout, elle m'a donné ses remèdes maison pour soulager et éviter que ça revienne.

Rassurez-vous, la vulve qui gratte, c'est souvent sans gravité.

En plus, il existe des traitements naturels qui marchent du tonnerre.

Voici 10 remèdes de grand-mère efficaces pour faire disparaître les démangeaisons intimes rapidement. Regardez :

10 remèdes de grand-mère efficaces pour faire disparaître les démangeaisons intimes

Quelles sont les causes des démangeaisons de la vulve ?

Avant de choisir le bon traitement, il faut d’abord connaître la cause de ces démangeaisons légères (ou parfois insupportables).

Les causes les plus fréquentes sont la sécheresse vaginale, une intolérance de la peau ou une toilette intime excessive.

Les démangeaisons sont parfois dues à un champignon, c’est la mycose vaginale.

Ou encore, à un déséquilibre de la flore microbienne.

Et attention, car elles peuvent aussi être liées aux maladies sexuellement transmissibles (MST).

Voici les 6 causes les plus fréquentes des démangeaisons intimes :

1. Une mycose

Une femme portant un jeans bleu avec une montre rose à son poignet sur un espace bleu

La mycose vaginale est une des infections gynécologiques les plus fréquentes.

Quasiment toutes les femmes en ont eu une au moins 1 fois dans leur vie…

En plus des démangeaisons, les symptômes incluent des pertes épaisses, de couleur blanche.

2. Une vaginose bactérienne

Des bactéries dans le système reproductif de la femme

La vaginose bactérienne est un déséquilibre de la flore microbienne du vagin.

C’est d’ailleurs l’infection vaginale la plus fréquente.

À cause de ce déséquilibre, certains types de bactéries se multiplient.

Le plus souvent la bactérie Gardnerella vaginalis.

Voici les autres symptômes de cette infection :

- une très mauvaise odeur que beaucoup de femmes décrivent comme une odeur de "poisson pas frais"

- des sensations de brûlure lorsque l’on fait pipi et

- des pertes de couleur grise, blanche ou verte.

3. Une sécheresse vaginale

Un espace séché

La sécheresse vaginale est aussi un symptôme d’un grand nombre de différentes conditions médicales.

Et justement, une de ses principales conséquences, c’est cette désagréable sensation de la vulve et des lèvres qui gratte.

Elle a aussi tendance à provoquer une gêne lors des rapports sexuels ou de la masturbation.

Mais, pas de panique :

Pour lutter contre cette sécheresse, il suffit de réhydrater les muqueuses.

Par exemple, en utilisant un gel lubrifiant à base d’eau. On en trouve facilement en pharmacie.

Peut-être que vous préférez un lubrifiant 100% naturel, et sans produits chimiques ?

Alors, voici 5 lubrifiants super glissants que vous pouvez utiliser comme lubrifiant intime.

Et bien sûr, SANS aucun danger pour votre corps.

Mais peut-être que la sécheresse intime est un problème récurrent pour vous ?

Alors, mieux vaut en parler à votre médecin.

4. Un produit qui irrite les muqueuses

Une serviette hygiénique ouverte sur un fond rouge

Les serviettes hygiéniques, les protège-slips et les savons de toilette intime contiennent tous des substances chimiques.

Souvent, ces produits sont irritants pour la peau, ce qui peut facilement provoquer des démangeaisons de la vulve.

C’est pour cette raison qu’il vaut mieux éviter les savons pour faire votre toilette intime.

Au lieu de ça, les experts recommandent d’utiliser uniquement de l’eau pour laver la vulve.

Vous soupçonnez que c’est votre serviette hygiénique qui est à l’origine des irritations de vos parties génitales ?

Alors, pour être sûre, essayez une autre marque de serviettes.

Ou peut-être que c’est l’occasion pour vous de tester la coupe menstruelle ?

5. Un eczéma ou un psoriasis

De la figue avec une petite partie découpée

Eh oui, ces 2 affections de la peau touchent TOUTES les parties du corps.

Y compris la vulve !

Ainsi, il arrive souvent que ce soit l’eczéma ou le psoriasis qui sont la cause des démangeaisons intimes.

6. Une IST

Une seringue sur une feuille

Attention, certaines infections sexuellement transmissibles (IST) provoquent des démangeaisons intimes.

Par exemple, une vulve qui gratte fait partie des symptômes des maladies suivantes :

- la chlamydia

- les condylomes, aussi appelés les "verrues génitales"

- la gonorrhée

- l’herpès génital

- la trichomonase

- les poux du pubis, aussi appelés les "morpions"

Ça va sans dire : toutes les infections ci-dessus nécessitent un suivi médical.

Alors, si vous pensez avoir une IST, parlez-en sans attendre à votre médecin.

10 MEILLEURS REMÈDES POUR SOIGNER LES DÉMANGEAISONS INTIMES

1. Mettez du bicarbonate de soude dans votre bain

Une personne tenant du bicarbonate de soude

Eh oui, pour venir à bout des démangeaisons intimes, l'astuce est de verser un peu de cette poudre blanche dans votre bain.

En effet, c’est un traitement efficace contre les mycoses vaginales, une des causes de ces démangeaisons.

Et c’est aussi un remède connu contre certaines affections cutanées, comme l’eczéma et le psoriasis.

Les propriétés antifongiques du bicarbonate de soude sont scientifiquement prouvées.

Les chercheurs ont aussi découvert qu’il détruit les cellules de Candida, le champignon à l’origine des mycoses vaginales.

Si c’est pour soigner un eczéma, les experts américains de la NEF recommandent d’en mélanger 50 g à l’eau de votre bain.

Sinon, vous pouvez aussi préparer une pâte, à base d’eau et de bicarbonate, et l’appliquer sur votre peau.

Et ce n’est pas tout…

Les chercheurs ont aussi découvert que le bicarbonate est un traitement efficace contre le psoriasis.

Comment faire

- Ajoutez 50 g à 500 g de bicarbonate de soude dans votre bain.

- Laissez-le se dissoudre complètement.

- Restez dans le bain 10 à 40 min.

2. Le yaourt à la grecque

Du yaourt à la grecque sur un torchon à carreaux bleu et blanc

Le yaourt à la grecque est un remède maison très utilisé pour soulager les mycoses vaginales.

En effet, cet aliment est très riche en probiotiques.

Ces probiotiques sont reconnus pour stimuler le développement des "bonnes" bactéries des parties génitales féminines.

Les "bonnes" bactéries ?

Ce sont celles qui éliminent les champignons et favorisent les défenses naturelles de la flore vaginale.

Je sais, ça paraît surprenant…

Et pourtant, voici ce que disent les recherches scientifiques sur ce remède de grand-mère :

Dans une étude, les chercheurs ont examiné 129 femmes enceintes, toutes atteintes de mycose vaginale.

Ils ont donné un traitement à base de yaourt et de miel à 82 d’entre elles.

Et aux 47 autres, une crème antifongique sans ordonnance utilisée pour soigner les mycoses vaginales.

Les chercheurs ont découvert que le mélange naturel est plus efficace que la crème antifongique !

Une autre étude, cette fois sur 70 femmes qui ne sont pas enceintes, a donné les mêmes résultats :

Le traitement yaourt + miel est donc plus efficace que les crèmes antifongiques du commerce.

Comment faire

Il existe plusieurs méthodes pour apaiser les démangeaisons intimes dues à une mycose vaginale :

- Méthode 1 : insérez un peu de yaourt à la grecque dans le vagin.

- Méthode 2 : appliquez du yaourt à la grecque sur un tampon et insérez-le dans le vagin.

- Pour les 2 méthodes, je vous recommande de porter une serviette hygiénique pour éviter de tacher vos vêtements.

Note : utilisez seulement du yaourt à la grecque nature, sans arômes ou sucre ajouté.

3. Mettez des sous-vêtements en coton

Une culotte en coton accrochée à des pinces à linge sur un fond rose

C’est bien connu :

Si vous avez la vulve qui gratte, mieux vaut porter des sous-vêtements en coton.

Et ce n’est pas seulement une question de confort !

C’est parce que cette matière permet à la peau de respirer.

Ainsi, c’est une solution toute bête pour apaiser les démangeaisons de la peau.

Et aussi, les sous-vêtements 100% coton empêchent l’apparition de mycose.

En effet, les champignons se développent plus facilement dans les zones chaudes et humides.

D’où l’importance de porter un tissu qui permet à la peau de respirer !

Concrètement, évitez les strings et les vêtements trop serrés au niveau de l’entre-jambes.

Et au lieu de ça, mettez seulement des sous-vêtements en 100% coton.

4. Faites un bain au vinaigre de cidre

Des pieds avec une bouteille de vinaigre de cidre en fond

Nombreuses sont celles qui l’affirment :

Le vinaigre de cidre serait un véritable remède miracle pour soulager la vulve qui gratte.

En effet, le vinaigre de cidre possède des bienfaits naturels bluffants pour soigner les problèmes de peau.

C’est un remède pas cher, facile à tester et sans aucun effet secondaire connu.

Et, donc, sans danger pour votre santé !

La recette de grand-mère est toute simple.

Comment faire

1. Ajoutez 125 cl de vinaigre de cidre (soit 1/2 verre à moutarde) dans votre bain.

2. Restez dans le bain 10 à 40 min.

5. Prenez des probiotiques

Plusieurs aliments probiotiques dans des petits bols blancs

Les bactéries sont essentielles à la bonne santé du vagin.

Et les probiotiques stimulent la présence de "bonnes" bactéries dans les intestins, la bouche et aussi dans le vagin.

Ainsi, il existe des compléments à base de probiotiques, qui maintiennent la flore bactérienne du vagin en bonne santé.

En pharmacie, dans les magasins bio ou sur Internet ici, vous pouvez donc trouver des probiotiques, sous forme de gélules.

Ces compléments favorisent la croissance des "bonnes" bactéries.

Ils permettent de maintenir une flore microbienne équilibrée dans le vagin, mais aussi les intestins et la bouche.

Y compris si vous avez déjà des démangeaisons de la vulve ou une infection vaginale.

Sachez que ces compléments sont aussi recommandés en traitement préventif.

Par exemple, les médecins les prescrivent souvent en même temps qu’un traitement antibiotique.

6. L’huile de noix de coco

Une personne ayant une noisette d'huile de noix de coco sur ses doigts

Des chercheurs ont découvert que l’huile de coco est un remède efficace pour éliminer le Candida albicans.

Justement, le Candida, c’est le champignon à l’origine des mycoses vaginales.

Pour l’instant, les recherches ont seulement été menées en laboratoire.

Comment faire

1. Procurez-vous de l’huile de coco 100% vierge et bio.

2. Appliquez-la dans le vagin, à l’aide de votre doigt.

3. Portez une serviette hygiénique pour éviter de tacher vos vêtements et sous-vêtements.

7. Utilisez un médicament antifongique

Plusieurs galets dans un seau

Il existe de nombreuses crèmes antifongiques pour soulager les démangeaisons de la mycose vaginale et éradiquer ce champignon.

Et c’est bon à savoir : ces médicaments sont sans ordonnance.

Ils se présentent aussi sous forme d’ovules, des suppositoires que l’on insère dans le vagin.

Dans les 2 cas, qu’il s’agisse de crème antifongique ou d’ovule, mieux vaut porter un protège-slip.

8. Utilisez une crème à la cortisone

Une crème blanche

Les crèmes à base de corticoïdes s’utilisent contre les démangeaisons et les irritations mineures de la vulve.

Par exemple, pour soigner les irritations dues au rasage de la zone intime.

On les utilise aussi pour traiter l’eczéma, les réactions allergiques et certaines éruptions cutanées.

En effet, ces crèmes sont très efficaces pour soulager et réduire les démangeaisons.

Mais attention : elles s’utilisent seulement en usage externe.

N’en mettez jamais à l’intérieur du vagin.

Appliquez-en uniquement sur la vulve et les lèvres, là où poussent les poils.

9. Mangez des aliments riches en probiotiques

Plusieurs bouteilles avec une contenance colorés

Comme avec les compléments probiotiques, manger des aliments riches en probiotiques permet aussi de stimuler la production de "bonnes" bactéries.

Y compris dans le vagin !

Voici des aliments à haute teneur en probiotiques :

- le yaourt

- le kombucha

- le kimchi

- la choucroute

- le miso

Si vous souffrez d’une mycose vaginale, il suffit de manger les aliments ci-dessus pour naturellement éradiquer ce champignon.

10. N’insistez pas trop sur l’hygiène intime

Une personne se nettoyant avec une éponge avec pleins de mousse sur son corps

Bien entendu, une bonne hygiène intime aide à soulager les démangeaisons, et aussi prévenir leur apparition.

Mais parfois, moins on en fait, mieux c’est pour la santé de la vulve.

En effet, vos parties intimes se nettoient toutes seules, naturellement.

En réalité, tout ce que vous avez à faire, c’est de laver l’extérieur du vagin, à savoir la vulve.

Et ce, sans savon, seulement à l’eau chaude !

Donc, pas besoin de savon, de gel douche ou de nettoyants parfumés.

Et tant qu’on y est :

Mieux vaut complètement éviter les produits de toilette intime, surtout les douches vaginales.

Car sachez-le, les lavages internes se pratiquent seulement si c’est votre médecin qui vous les prescrit.

Donc, inutile de faire des lavages intimes excessifs de la vulve.

Car justement : c’est peut-être ça qui provoque les démangeaisons !

N’oubliez pas, les savons et des produits de toilette contiennent des parfums et autres produits chimiques.

Ils sont connus pour causer des irritations, des réactions allergiques et des infections de la vulve.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Dans la plupart des cas, avoir la vulve qui gratte est un problème sans gravité.

Et on peut facilement soulager les démangeaisons en utilisant un des remèdes maison ci-dessus.

En revanche, mieux vaut consulter un médecin si vous avez un des symptômes suivants :

- une douleur ou une sensation de brûlure pendant les rapports sexuels ou lorsque vous faites pipi

- des douleurs qui s’étendent aussi à la vulve, voire le périnée et l’anus

- des rougeurs ou des inflammations des organes génitaux

- l’apparition de petites cloques ou de plaques sur la vulve

- des pertes vaginales anormales, surtout si elles sont de couleur verte, jaune ou grise.

- des pertes avec une texture mousseuse ou grumeleuse (comme du fromage frais)

- des odeurs fortes et malodorantes.

3 trucs à éviter si vous avez la vulve qui gratte

Vous avez déjà essayé de chercher des remèdes pour soigner les démangeaisons intimes sur Internet ?

C’est assez effrayant !

En effet, on y trouve toutes sortes de conseils plus ou moins douteux…

Certains de ces "remèdes" sont non seulement inefficaces, mais carrément déconseillés !

Alors, si vous avez le vagin qui gratte, voici 3 choses que vous ne devriez JAMAIS faire :

1. Évitez les douches vaginales et les soins intimes féminins

Parlons-en de tous ces gels, sprays et savons pour la toilette intime !

Sachez que la grande majorité des produits d’hygiène féminine contiennent des parfums et des composants chimiques.

Résultat : ça aggrave les démangeaisons intimes.

Et non seulement ça, mais en plus ça irrite la peau délicate et les muqueuses de la zone génitale.

Quant aux douches vaginales ?

C’est tout pareil : la plupart des médecins les déconseillent.

C’est parce que les douches intimes "décapent" le film naturel de protection dans le vagin.

Ça perturbe l’équilibre délicat de la flore intime (les "bonnes" bactéries) et du pH naturel d’un vagin en bonne santé.

2. Évitez les lessives parfumées

Sachez que la cause des démangeaisons intimes, c’est souvent… votre lessive !

En effet, beaucoup de lessives contiennent des parfums et des agents lavants trop acides, allergisants et irritants.

Ainsi, elles sont connues pour provoquer des démangeaisons de la peau.

Y compris au niveau de la vulve.

Alors, mieux vaut utiliser des lessives hypoallergéniques et testées par étude dermatologique.

Évitez aussi les assouplissants pour le linge intime, car eux aussi contiennent des produits allergènes.

3. N’utilisez pas de poudre de talc

Il n’y a pas si longtemps que ça, le talc était considéré comme un remède miracle contre l’humidité des zones intimes.

On l’utilisait non seulement pour poudrer les fesses de bébé, mais aussi pour soulager les démangeaisons vaginales.

Mais, aujourd’hui, c’est prouvé scientifiquement :

Il y a un lien entre l’utilisation du talc sur les parties génitales et le risque du cancer des ovaires.

Peut-on mettre de la crème contre les démangeaisons intimes dans le vagin ?

Vous comptez utiliser une crème contre les démangeaisons intimes, aussi appelées crèmes à base de corticoïdes ?

Alors, attention : n’en appliquez JAMAIS dans le vagin.

Ça risque d’aggraver les démangeaisons, car les muqueuses de la zone génitale sont très sensibles.

N’oubliez pas : ces crèmes s’utilisent seulement sur la vulve.

Peut-on mettre de la vaseline sur son vagin pour stopper les démangeaisons ?

Surtout pas !

Pour la simple raison que la vaseline est un produit à base de pétrole.

Plusieurs études ont prouvé le lien entre l’utilisation de la vaseline et le risque d’une infection vaginale.

Y compris la vaginose bactérienne, le déséquilibre de la flore microbienne.

Comment soulager les démangeaisons intimes de la nuit ?

La nuit, les démangeaisons de la vulve semblent encore plus intenses et désagréables.

C’est sûrement parce qu’au moment du coucher, le corps est décontracté et qu’il y a moins de distractions qu’en journée.

Pour soulager les démangeaisons intimes la nuit, essayez de prendre un bain et de porter uniquement des vêtements 100% coton.

Sachez que certains médicaments sans ordonnance peuvent aussi aggraver les symptômes du vagin qui gratte.

La toilette intime excessive et le fait de trop gratter les zones irritées aggravent aussi les démangeaisons intimes.

À votre tour...

Vous avez testé ces remèdes de grand-mères pour éviter et soulager les démangeaisons intimes ? Dites-nous en commentaire si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Odeurs Vaginales : 12 Remèdes de Grand-Mère Pour S’en Débarrasser.

Les 5 Types de Vagins (Et Pourquoi le Vôtre est Totalement Normal).

Les plus lus

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :