Les 10 Meilleures Astuces Pour Arrêter de Fumer Une Bonne Fois Pour Toutes.

Être fumeur, c’est comme être perdu dans un labyrinthe.

Et pour trouver la sortie, il faut forcément un plan !

Alors, vous voulez dire adieu à la clope une bonne fois pour toutes ?

Heureusement, il existe des astuces faciles pour vous aider à comprendre ce labyrinthe...

Sans plus attendre, voici les 10 meilleurs conseils pour en finir avec la cigarette :

Quelle est la meilleure méthode pour arrêter de fumer et en finir avec la cigarette ?

1. Fixez une date et une heure précises pour votre dernière cigarette

Choisissez une date précise pour en finir avec la cigarette.

Choisissez une date et une heure précises pour arrêter de fumer.

Ensuite, continuez de fumer comme d’habitude, jusqu'à la date de votre arrêt.

Mais, n'essayez surtout pas de réduire votre consommation avant la date en question !

Pourquoi ? Parce que fumer moins ne fait qu’augmenter le soi-disant "plaisir" associé à chaque cigarette.

2. Réjouissez-vous de ne plus être un fumeur

Vous n'avez rien à perdre en renonçant à la cigarette.

Arrêter de fumer, ce n’est PAS faire un sacrifice. Car concrètement, les cigarettes ne nous apportent rien.

Certains pensent que les cigarettes apportent du plaisir. D’autres les voient comme une sorte de béquille qui les aide à surmonter les moments de stress.

Mais en réalité, les cigarettes nous rendent tout simplement dépendants, et nous transforment en esclaves de la nicotine…

Alors dites-le vous une fois pour toutes : en arrêtant de fumer, vous ne renoncez à RIEN. Au contraire, il n'y a que du positif à l'horizon... !

Vous allez avoir une meilleure santé, plus d’énergie, plus d’argent, plus de confiance en soi, plus de respect de soi et plus de liberté.

Mais surtout, vous augmentez votre espérance de vie, pour passer plus de temps avec ceux qui vous aiment.

La réalité ? C’est que vous allez adorer être non-fumeur. Et ce, dès le moment où vous écraserez votre dernière cigarette :-)

3. Prenez une dernière cigarette et faites un voeu solennel

Pour arrêter de fumer, prenez une dernière cigarette.

Dites-vous qu'en fait vous ne renoncez à rien. Vous vous débarrassez d’un truc qui encombre votre vie. Vous pouvez arrêter de fumer, et facilement.

Alors marquez l’occasion, allumez une dernière cigarette et faites un vœu solennel :

"Quels que soient les hauts et les bas de la vie, je ne fumerai plus jamais une cigarette."

C'est l'une des décisions les plus importantes que vous aurez à prendre, car la durée et la qualité de votre vie en dépendent directement.

En plus, vous savez qu’arrêter de fumer est une bonne décision, au moment même où vous la prenez.

Il n’y a aucun doute : vous faites un bon choix, alors ne le remettez pas en question !

4. Rassurez-vous : le sevrage est léger et passe rapidement !

Le servage du tabac est léger et sans douleur.

Oui, votre organisme a besoin de quelques jours pour se sevrer de la nicotine.

Mais pas de panique, cela ne veut pas dire que vous allez être déprimé, ou que vous allez avoir envie de fumer.

Sachez que les symptômes physiques du sevrage sont très légers. Ils ne sont pas associés à des douleurs et ils passent rapidement.

En fait, les fumeurs souffrent de ces symptômes durant toute leur vie de fumeurs ! Mais les non-fumeurs, eux, n'en souffrent jamais.

Maintenant que vous êtes non-fumeur, vous en serez bientôt libéré pour toujours.

Alors un conseil, ne vous torturez pas l’esprit avec des pensées comme :

"Je ne vais plus pouvoir fumer une cigarette avec mon café."

En effet, les fumeurs ont souvent tendance à associer leur clope à la pause au travail, ou à boire un café ou un verre en terrasse. Au lieu de ça, essayez de vous dire :

"C’est génial, je peux enfin profiter du moment sans avoir une clope à la main… et sans m’asphyxier !"

5. Ne changez pas votre vie sociale et n'évitez pas les fumeurs

Une fois non-fumeur, ne changez pas votre vie sociale !

N’évitez pas les situations sociales où vous aviez l’habitude de fumer.

En effet, aucun besoin d'éviter les fumeurs, car vous n'aurez plus envie de fumer une cigarette.

Au contraire, il faut tout de suite vous confronter aux situations sociales où ça va être impossible de ne pas être entouré de fumeurs.

Pourquoi ? Car sinon, vous allez avoir de grandes difficultés à dire non à la cigarette lorsque vous reprendrez une vie normale.

Alors, dès le début, sortez et profitez de chaque occasion sociale. Tenez bon et n'enviez pas vos amis fumeurs… ayez pitié d'eux.

En réalité, c’est eux qui vont vous envier ! Chacun d'entre eux aimerait être comme vous : enfin libre de cette prison qu’est le tabagisme.

Personne ne souhaite voir ses enfants commencer à fumer, surtout les fumeurs. Cela signifie qu'ils regrettent eux aussi d’être devenus fumeurs…

N’oubliez pas, en tant que non-fumeur, vous ne vous privez de rien.

Ce sont ces pauvres fumeurs qui se privent de leur santé, leur énergie, leur argent, leur sérénité, leur confiance en soi, leur courage, leur respect de soi... et qui se privent de leur liberté.

Alors, si on vous propose une cigarette, pas besoin d'entamer une longue conversation pour expliquer depuis combien de temps vous n'avez pas fumé.

Répondez tout simplement : "Non merci, je ne fume pas."

Ce n'est pas parce que vous avez renoncé à fumer depuis un certain temps que vous êtes "l’intrus" dans une soirée.

Il faut s'assumer. Vous ne fumez plus, point à la ligne.

6. N’essayez pas de "ne pas penser" à la cigarette car ça ne marche pas

Pensez à votre rapport à la cigarette de manière positive.

C’est logique. Si je vous dis : "Ne pensez pas à la plage," à quoi pensez-vous ? À la plage, bien sûr !

Ainsi, n’essayez même pas de "ne pas penser" à la cigarette, car cela ne fonctionnera JAMAIS. Penser à la cigarette est tout à fait normal, n’y résistez pas.

Lorsque vous y pensez, ne vous dites pas : "Tiens, je fumerais bien une cigarette."

Au lieu de cela, essayez plutôt de vous dire : "C’est incroyable : je n'ai plus besoin de fumer. Je n’ai plus envie de fumer. Hourra, je suis non-fumeur !"

En voyant les choses de cette manière, vous pouvez penser à la cigarette autant que vous voulez, mais sans que cela vous stresse.

7. "Allez, juste une seule cigarette..." ça ne fonctionne pas !

Ne fumez pas une seule taffe pour en finir avec la cigarette.

"Allez, juste une taffe..." ou encore "Je vais fumer, mais juste en soirée."

C’est LA pensée qui fait replonger de nombreux anciens fumeurs !

Vous aussi, vous allez sûrement penser que vous pouvez fumer une cigarette de temps en temps.

Par exemple, une ou deux taffes en soirée, ou une "petite" cigarette pour surmonter un moment difficile…

Mais ne vous leurrez pas. Une taffe va en amener une seconde, puis une troisième, et ainsi de suite…

Et en un rien de temps, vous serez à nouveau devenu fumeur, sans même vous en apercevoir.

Alors n’oubliez pas : une seule cigarette, ça n’existe pas.

8. Méfiez-vous des patchs et autres substituts nicotiniques

N'utilisez pas de substituts nicotiniques pour arrêter de fumer.

Évitez les substituts nicotiniques comme le patch, le chewing-gum à la nicotine ou la cigarette électronique.

Même si ces substituts remplacent effectivement la cigarette, ils donnent l'illusion que vous faites un sacrifice.

Mais en réalité, ces substituts maintiennent votre dépendance à la nicotine.

Et résultat, arrêter de fumer devient encore plus difficile !

En substance, c’est comme si l'on conseillait à un toxicomane qui fume de la drogue de commencer à se l’injecter à la place !

9. Jetez toutes vos cigarettes car vous n'êtes plus un fumeur !

Jetez TOUTES vos cigarettes lorsque vous arrêtez de fumer.

Ne gardez pas des cigarettes de secours ! Pourquoi ?

Parce que garder des cigarettes "en cas d’urgence", cela signifie que vous doutez de votre décision.

Ceux qui ne fument pas n'ont pas besoin de cigarettes. Et au moment où vous avez écrasé votre dernier mégot, vous devenez une personne qui ne fume pas.

Cela fait justement partie des nombreux avantages de votre nouvelle liberté.

Fini cet état de servitude au tabac ! Vous pouvez oublier cette horrible inquiétude de toujours avoir des clopes et un briquet sur vous.

Alors ne gardez pas de cigarettes sur vous, ou ailleurs. Jetez-les toutes. Et débarrassez-vous aussi de tous vos briquets et cendriers :-)

10. Profitez de votre nouvelle liberté et faites attention de ne pas retomber dans le piège

Profitez de votre nouvelle liberté en tant que non-fumeur !

En peu de temps, votre vie va revenir à la normale, en tant que non-fumeur :-)

Et maintenant que vous vivez sans cigarettes, profitez de votre liberté !

Mais attention, car notre esprit est sournois ! Il essaiera toujours de rationaliser votre envie de fumer, et de trouver des raisons loufoques pour reprendre la cigarette.

Ainsi, ne baissez jamais votre garde ! N’oubliez pas : une seule cigarette, ça n’existe pas.

Si votre esprit essaie de vous jouer un tour, dites-vous que la question n’est pas : "Et si je me fumais une cigarette, une seule ?"

La vraie question, c’est : "Est-ce que j'ai envie de redevenir fumeur, de me mettre des milliers de cigarettes dans la bouche, de les allumer et de tirer dessus, et ce, plusieurs fois par jour, tous les jours de l’année, sans jamais pouvoir m'arrêter ?"

La réponse, bien sûr, est "non".

Lors de ces moments de doute, félicitez-vous de votre choix, de votre nouvelle vie.

Pensez à la liberté d’être non-fumeur, et de pouvoir profiter du reste de votre vie, sans cigarettes !

Pour vous aider, lisez le livre d'Allen Carr

La méthode simple pour en finir avec la cigarette d'Allen Carr.

Tous ces conseils sont tirés du best-seller d'Allen Carr, La méthode simple pour en finir avec la cigarette.

Je vous conseille vivement de lire ce guide, considéré comme LA meilleure méthode pour arrêter de fumer.

Et si vous craquez ?

Ne soyez pas dur avec vous-même si vous refumez.

Ne vous inquiétez pas, cela arrive à tout le monde :-)

Si vous vous mettez à refumer, ne considérez pas cela comme un échec.

L’important, c’est de rester motivé pour réessayer !

Arrêter de fumer n’est jamais facile, mais les personnes vraiment motivées à arrêter pour de bon sont celles qui font plusieurs tentatives acharnées.

Voyez plutôt votre "échec" comme une étape de votre apprentissage. Essayez de comprendre ce qui vous a fait reprendre la cigarette.

Quels sont les obstacles que vous n’avez pas pu franchir ? Quelles conditions n’ont pas été propices à votre réussite ?

Surtout, ne soyez pas trop dur avec vous-même si vous craquez une fois. Continuez à vous accrocher et à renoncer à cette envie. Ça vaut vraiment le coup !

À votre tour...

Vous avez essayé ces 10 trucs de grand-mère pour arrêter de fumer ? Dites-nous en commentaire si ça a été efficace. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Le Truc Magique Pour Enlever l'Odeur de Cigarette dans une Pièce.

L'Astuce Pour Arrêter de Fumer Que Personne Ne Connaît.

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)