Sécu Etudiante : Lmde ou Smerep ? Mes Conseils d'Étudiant.

Quand on arrive dans les Études Supérieures, on doit s'occuper de la sécurité sociale étudiant.

Lmde, Smerep, mutuelles...

Pour beaucoup, c'est un champ lexical bien obscur...

Voici quelques éclaircissements pour vous y retrouver assez vite et trouver ce qui vous correspond le mieux :

Quelles mutuelle étudiante choisir ?

C'est quoi ce charabia ?

Pour les étudiants, être affilié à la sécurité sociale est tout simplement obligatoire. Vous devez en choisir une.

C'est en fait une assurance qui vous donne votre carte vitale, et le cas échéant, rembourse vos soins à hauteur de 70%.

Selon vos problèmes de santé, vous pouvez prendre une complémentaire santé en plus. C'est, comme son nom l'indique, un complément qui vous permettra d'être mieux remboursé. Cela n'est pas obligatoire.

L'inscription à la sécurité sociale se fait en même temps que l'inscription administrative dans votre école, université, IUT ou BTS. Vous êtes censés recevoir votre carte vitale avant le mois de décembre.

Sachez que vos "ayants droit" (votre conjoint, concubin, la personne qui vit chez vous depuis plus de 12 mois, ou vos enfants), peuvent profiter de votre couverture sociale. Sauf si ces personnes sont elles-mêmes étudiantes.

Attention, le mot "étudiant" concerne tous ceux qui font des études. Ils peuvent être de tous les âges, s'ils reprennent leurs études tard ou s'ils suivent un cursus long (doctorat par exemple). Donc les étudiants peuvent très bien avoir des ayants droit.

Si vous avez un accident pendant les cours, les ateliers, ou pendant un stage conventionné, vous pourrez faire jouer votre sécurité sociale étudiante.

Lmde ou Smerep, comment choisir ?

Tout d'abord, il faut savoir qu'il n'y a que très peu de différence entre ces organismes.

Ils sont tous les deux reliés à la sécurité sociale "d'Etat", et proposent exactement les mêmes prestations, donc le tarif est le même partout.

Que ce soit dans mon entourage ou sur les dizaines de forums qui en parlent, on entend tout et son contraire sur ces couvertures sociales.

"Moi j'étais là et ils ne me remboursaient jamais", "ils sont désagréables", "jamais joignables", "j'ai changé et ça se passe très bien"... Ne vous laissez pas influencer par ces commentaires.

On parle de la sécurité sociale française. Oui, il y a des retards. Oui, ils sont parfois injoignables. Oui, on doit remplir un tas de papiers, et oui on doit les harceler pour qu'ils s'occupent de nous.

Mais cela est vrai partout. Alors n'écoutez pas vos amis, les expériences personnelles sont, la plupart du temps, erronées.

En fait c'est très simple, on a le choix entre la Lmde, et une mutuelle régionale liée à l'Usem. La Smerep est celle de Paris.

Mais selon votre région, vous aurez la Smeco, la Mgel, la Smeba... La Lmde, elle, est un organisme national. C'est la principale différence.

Les organismes régionaux sont, par définition, censés être plus proches des étudiants.

Pour la Smerep par exemple, vous pouvez vous faire rembourser immédiatement si vous allez dans un de leurs centres avec votre feuille de soin (Saint Michel, Créteil, Cergy Pontoise, ou Orsay).

Cela dit, il faut bien retenir que la Lmde est nationale, et donc elle est plus appropriée à des étudiants qui comptent changer de région, et donc d'académie, durant leur cursus.

Dans ce cas, avec la Lmde, vous n'aurez pas à refaire votre carte vitale. Vous économiserez du temps à ne pas recommencer ces démarches administratives longues et ennuyeuses.

Combien ça coûte

Tout dépend de votre âge et de la profession de vos parents. Déjà, si vous êtes boursier, vous n'aurez rien à payer, quel que soit votre âge.

- Si vous avez moins de 20 ans au 30 septembre (début de l'année scolaire) vous n'avez rien à payer. Votre couverture sociale passera sur celle de vos parents.

- En revanche, si vous avez 20 ans, vous devrez payer 200 € de cotisation annuelle. Sauf si un de vos parents fait partie de la marine marchande, travaille au théâtre national de l'opéra, de la comédie française, à l'assemblée nationale, ou à la SNCF. Dans ces cas-là, c'est gratuit pour vous.

- Entre 21 et 28 ans, vous devrez payer ces 200 €, sauf si un de vos parents est à la SNCF (encore !).

- A partir de 28 ans vous n'avez plus le droit à la sécurité sociale étudiante. Mais vous pouvez demander une dérogation si vous êtes doctorant, que vous préparez votre thèse de médecine, ou que vous avez interrompu vos études pour cause de maternité, maladie, service rendu à la nation (la classe !).

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

5 Astuces à Connaître Absolument si Vous Êtes Étudiant.

Le Meilleur Moteur de Recherche pour Étudiant Que Personne Ne Connait.

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)