Du Haut de Ses 19 ans, Il Rachète la Boulangerie de Son Village (et y Recrute ses Propres Parents).

Par le 05 Novembre 2022

Du Haut de Ses 19 ans, Il Rachète la Boulangerie de Son Village (et y Recrute ses Propres Parents).

Ce n'est pas parce qu'on est jeune qu'on n'est pas courageux et plein d'ambition.

C'est en tout cas le cas de Bryan Jonniaux.

Bryan est un jeune boulanger, vivant à Signy-Le-Petit, un petit village de 1300 personnes, dans les Ardennes.

À 19 ans, il vient juste de racheter la boulangerie de son village.

Jeune entrepreneur, il transforme ce commerce en une belle affaire prometteuse.

Mais ce n'est pas tout !

Non seulement il fait du bon pain et de délicieuses pâtisseries...

Mais il a même embauché ses parents comme employés !

Génial, non ? Voici son histoire exceptionnelle :

Bryan Jonniaux jeune boulanger de 19 ans dans sa boulangerie devant du pain

Meilleur apprenti boulanger des Ardennes

Un immeuble dans une campagne

Depuis tout petit, Bryan a un rêve : faire du pain.

Il rêve de devenir boulanger depuis qu'il est à l'école primaire !

Il se donne donc à fond dans ses études de boulanger et reçoit le titre de meilleur apprenti des Ardennes.

Mais le jeune homme plein d'ambition ne veut pas s'arrêter en si bon chemin.

Son objectif ?

Racheter la boulangerie de son village natal Signy-Le-Petit pour en faire un commerce florissant.

Un parcours semé d'embûches

Des pâtisseries dans une vitrine de boulangerie

Le jeune homme ambitieux croit en lui. Et il veut faire de son rêve une réalité.

Cela n'empêche pas son parcours d'être semé d'embûches.

Déterminé, son titre de meilleur apprenti en poche, il part à la recherche de financement pour son projet.

Les critiques et les doutes sur ses capacités à mener son projet à terme n'ont pas tardé à pleuvoir.

Trop jeune, manque d'expérience...

Les premières banques se sont montrées frileuses et refusent de prêter de l'argent.

"Je ne vous cache pas que la première banque que je suis allé voir ne m’a pas vraiment pris au sérieux. Ils se sont un peu foutus de moi ! ", confirme Bryan à TF1.

Mais sa persévérance et sa détermination ont fini par payer.

Avec l'aide de ses parents et d’organismes comme France Active, il obtient les financements nécessaires.

Une boulangerie baptisée La Maison des Pains

Des pâtisseries faites pour halloween

Et l'aventure est partie ! La boulangerie s'appelle désormais La Maison des Pains.

Le jeune boulanger fournit évidemment le pain pour les habitants de son village.

Mais il ne s'arrête pas là.

Il assure aussi une tournée de pain dans une trentaine de villages aux alentours.

Il vend son pain dans un camping, un collège, un restaurant, une friterie, un hôtel...

Le travail ne manque pas.

À tel point, que Bryan embauche 5 personnes... Dont ses parents !

Le papa est aux fourneaux et la maman en boutique.

Tous les deux se sont formés au métier.

"Je vous avoue que je n’imaginais pas travailler un jour pour mon fils, ce n’est pas donné à tout le monde. Il y en a beaucoup qui à cet âge-là préfèrent faire la fête", raconte le père de Bryan, super fier de son fils.

Mais le travail ne fait pas peur à Bryan.

Une affaire qui tourne (très) bien

Une vitrine pleine dans une boulangerie

Comme tous les boulangers, il commence très tôt le matin, finit à 19h et travaille 6 jours sur 7.

Le travail dès 2h du matin !

Il faut bien...

Car à 5h, "on fait les préparations pour l’ouverture du magasin, cuisson des pains, cuisson de la viennoiserie, cuisson de la pâtisserie. Une heure plus tard, avec l’arrivée des premiers clients, les produits sont frais et prêts à la consommation", explique-t-il.

Mais pour lui, c'est comme une évidence.

"À partir du moment où on est chef d’entreprise, on est tout le temps au boulot", explique Bryan.

Mais les résultats sont là et les clients semblent plus que satisfaits, d'après les avis laissés sur Google.

"Très bonne pâtisserie (les tartelettes aux framboises sont vraiment délicieuses) pâtés en croûte vraiment très bons. Je recommande vivement. Bravo à ce jeune boulanger", selon Joce.

"Belle maison ancienne. Jolie petite boutique. Super accueil. Beaux produits qui donnent envie ! Et de retour à la maison.... c'est trop bon merci ! À bientôt !" selon Isabubulle.

"Toute petite boulangerie, propre et accueillante, avec un boulanger sympathique et qui réalise du très bon pain ainsi que de bonnes pâtisseries, qu'il continue comme ça, c'est top !" selon Stephan.

Une belle récompense et une super motivation pour ce jeune et courageux entrepreneur qu'est Bryan !

"Voir la satisfaction des clients, c'est énorme, mais voir le personnel qui se donne à fond pour faire tourner la boutique, c'est une belle récompense", confirme-t-il.

Et il faut croire que cette belle success-story a servi d'exemple.

D'autres jeunes de 20 ans ont aussi repris la boulangerie de leur village.

La reprise de ces commerces de proximité par ces jeunes permet aux petits villages de ne pas mourir.

À votre tour...

Que pensez-vous de ces jeunes qui deviennent entrepreneurs et reprennent des commerces ? Dites-le-nous en commentaire. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

L'Astuce pour Conserver son Pain Approuvée par mon Boulanger.

7 Astuces qui Marchent pour Conserver le Pain Frais plus Longtemps.

Les plus lus

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

6 astuces par jour, aucune pub, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)