Que Faut-il Planter à Côté des Tomates pour Avoir une Belle Récolte ?

Par , le 10 Juillet 2024

Que Faut-il Planter à Côté des Tomates pour Avoir une Belle Récolte ?

Vous faites pousser des tomates dans votre potager ou jardin ?

Envie de savoir ce qu'il faut planter à côté pour une récolte abondante ?

On dit souvent que les plantes s'entraident et d'autres se détestent...

Alors, quelles sont les bonnes ou mauvaises associations avec la tomate ?

C'est la question que j'ai posée à Paul, le maraîcher de ma commune.

Il m'a expliqué la notion de plantes compagnes. Et surtout ce que je peux planter ou non à côté de mes pieds de tomates.

Voici ses conseils pour associer les bonnes plantes avec vos tomates. Regardez :

Des belles tomates rouge avec des fleurs aux pieds

1. Les œillets d'Inde : le roi du jardin potager contre les nuisibles

Fleurs de souci orange devant des tomates vertes.

En plus d'avoir de belles fleurs colorées, l’œillet d'Inde est un partenaire parfait pour la tomate...mais aussi pour tout le potager.

Pourquoi ?

Car ils fabriquent une substance odorante qui repousse les nématodes.

Ces petits nuisibles se cachent sous terre pour attaquer et faire pourrir le système racinaire de vos pieds de tomates.

Il est donc recommandé de planter ou de semer plein d'œillets d'inde tout autour des tomates pour agir comme une barrière protectrice naturelle.

En plus, l'oeillet attire les pollinisateurs indispensables pour le jardin potager.

2. Le basilic repousse les maladies

Feuilles vertes de basilic plantées à côté de tomates.

Qui ne mange pas sa salade de tomates avec une belle feuille de basilic fraîche ?

Et bien, bonne nouvelle ! Le basilic fait partie des meilleurs voisins à planter à leurs côtés.

C'est d'ailleurs une aide précieuse...comme beaucoup d'aromates d'ailleurs.

Le basilic a 3 avantages :

  • il améliore le goût du fruit pendant sa croissance (comme la ciboulette)
  • il repousse les moucherons ou mouches blanches appelées aleurodes, mais aussi les nématodes
  • il se plante entre les pieds de tomates ce qui est un gain de place considérable

Plus d'excuse pour ne pas mettre quelques plants de basilic vert ou rouge dans le jardin !

3. Le persil attire les insectes amicaux

Buisson dense de persil vert.

On l'a dit, les plantes aromatiques sont de bonne compagnie pour la tomate, notamment le persil.

Sa première qualité est d'attirer les insectes bénéfiques, par exemple les pollinisateurs comme l'abeille.

Grâce à sa très forte odeur, il repousse les insectes vecteurs de maladies ou les petits ravageurs.

Et comme il ne s'étale pas beaucoup, il trouve sa place entre les plants de tomates.

Enfin, les jardiniers disent qu'il améliore la saveur des fruits...

4. L'ail : un rempart contre les maladies

Bulbe d'ail poussant dans la terre.

Parmi les voisins bénéfiques pour les tomates, il y a l'ail et l'oignon.

C'est pour leur odeur intense qu'on en fait la culture à côté des tomates.

En effet, ces plantes repoussent tous les insectes ravageurs qui s'attaquent à votre production.

En plus, l'ail évite au mildiou de s'installer sur les feuilles ou les fleurs des tomates grâce à ses propriétés antifongiques bien connues.

Dans la même famille, il y a les poireaux ou la ciboulette.

N'hésitez pas à en mettre à proximité des tomates.

5. Les choux-fleurs : plantes compagnes par excellence

Chou-fleur blanc en pleine croissance.

Voilà un légume dont l'association est favorable. C'est même un compagnonnage intéressant, car il est positif pour les deux légumes.

En effet, la tomate repousse l'altise du chou et la piéride, deux parasites qui ravagent les choux.

Quant à lui, le chou-fleur a un développement tel qui peut s'intercaler entre les tomates.

Les cultures de ces deux végétaux sont donc compatibles, surtout si vous avez peu de place au potager.

6. Les capucines attirent les pucerons

Capucines orange dans un pot.

Un environnement sain est indispensable pour les tomates qui peuvent être fragiles.

Alors, quand une plante attire à elle tous les pucerons, autant la placer à proximité de vos tomates, non ?

Les pucerons iront sucer les tiges de ces jolies fleurs plutôt que celles de vos légumes.

Mais la nature offre un autre avantage aux capucines.

Elles peuvent prévenir les attaques de mildiou, autre maladie qui détruit le potager très rapidement.

Selon les régions, elles se développent plus rapidement les climats pluvieux ou humides.

7. La carotte améliore le sol

Récolte de carottes et tomates rouges.

Les conditions de culture comptent aussi beaucoup pour les tomates.

Et parmi cela, le sol a toute son importance. Il doit être bien drainé et meuble.

C'est pour cela que les jardiniers proposent souvent de planter des carottes.

Pourquoi ?

Car les racines des carottes s'enfoncent profondément et rapidement rendant la terre plus souple pour le système racinaire de la tomate.

En contrepartie, elles donnent de l'ombre aux carottes qui adorent ça.

8. La laitue se plaît au pied des tomates

Laitue verte dans un jardin.

La laitue trouve sa place entre les pieds de tomates, tout simplement parce qu'elle n'est pas encombrante.

Son développement n'empiète pas sur le bien-être de la tomate.

En plus, avec leurs feuilles larges, les laitues servent de paillis pour maintenir le sol humide.

C'est un super gain de place tout en étant une association gagnant-gagnant pour les deux variétés.

C'est d'ailleurs valable pour toutes les salades !

2 associations à éviter avec les tomates

9. Les pommes de terre peuvent transmettre des maladies

Au contraire des associations bénéfiques, il y a aussi celles qui ne sont pas bonnes du tout.

La pire est probablement la compagnie de la pomme de terre, je vous explique pourquoi maintenant.

Les pommes de terre ne sont pas de bonne compagnie pour le pied de tomate pour 3 raisons :

  • elles attirent trop les ravageurs, notamment les nématodes et les insectes
  • elles attrapent le mildiou qu'elles propagent
  • les racines prennent toute la place et captent tous les nutriments

Bref, tout ce que vos tomates détestent pour se développer.

10. La courge ou le concombre ne font pas bon ménage avec les tomates

La croissance de cette famille de légumes est telle qu'ils peuvent gêner le passage autour d'un pied de tomate.

En effet, avec leurs longues tiges qui courent partout, ces plantes ne sont pas idéales autour des cultures auprès desquelles on doit accéder régulièrement.

En plus, ils peuvent transmettre leurs maladies ou parasites.

Conseils pour une culture réussie des tomates chaque année

Le maître mot c'est : rotation des cultures !

C'est-à-dire que chaque année, il ne faut pas replanter les mêmes légumes au même endroit.

Il faut donc opérer une rotation pour ne pas épuiser la terre et que les racines de vos plantes puissent se nourrir correctement.

À votre tour...

Vous avez planté ces plantes compagnes à côté de vos pieds de tomates ? Dites-nous en commentaire si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

Vous utilisez WhatsApp ? Cliquez ici pour recevoir nos meilleures astuces gratuitement.
À découvrir aussi :

10 Secrets De Jardinier Pour Faire Pousser de Belles Et Grosses Tomates Facilement.

11 Bienfaits Insoupçonnés des Tomates Pour Votre Santé.

Les plus lus

pixel