11 Astuces Pour Protéger Ses Poules en Hiver (Pour Qu'Elles Restent Bien au Chaud).

Par le 15 Décembre 2022

11 Astuces Pour Protéger Ses Poules en Hiver (Pour Qu'Elles Restent Bien au Chaud).

J'ai adopté 4 poules l'été dernier.

Et je leur ai offert un poulailler qui ressemble à un petit paradis.

Mais je n'avais pas pensé à l'hiver...surtout qu'il neige depuis 3 semaines chez moi.

Et même si elles sont résistantes, elles n'aiment pas trop cette météo.

Il faut donc que je leur propose une atmosphère un peu plus tempérée que le 0 degré ambiant.

Mais quand on voit le prix de l'électricité actuellement...mieux vaut penser à des astuces sans courant.

Heureusement, j'en ai plein ma besace !

Voici mes 11 astuces pour protéger ses poules en hiver et éviter qu'elles aient froid. Regardez :

une poule qui est dans la neige et le froid pendant l'hiver

1. Choisissez un emplacement ensoleillé pour le poulailler

Astuce simple, efficace et 0 dépense.

Construisez le poulailler au bon endroit dans le jardin !

L'idée est qu'il soit au soleil en hiver afin qu'il réchauffe naturellement l'atmosphère.

C'est un super moyen pour éviter d'installer un mini chauffage d'appoint.

En plus, ça incite les volatiles à sortir dehors pour profiter du soleil.

Par contre, évitez de les laisser dormir dehors une fois le soleil couché si les températures descendent en dessous de 0.

2. Évitez les courants d'air dans le poulailler

L'ennemi n°1 des gallinacés ce sont les courants d'air.

Ils peuvent entraîner des maladies graves et incurables.

La principale est le Coryza qui se loge sur les voies respiratoires.

Une fois qu'une poule l'attrape, je peux vous dire que c'est l'hécatombe dans le poulailler.

Il faut donc trouver un moyen de couper le vent froid qui viendrait dans la cour extérieure.

Une formule d'appoint efficace est de tendre une bâche pour servir de rempart à l'air froid.

Ça ne coûte presque rien et c'est parfait pour que l'air froid ne traverse pas les parois.

Une couverture de survie fait aussi l'affaire.

Vos poules sont déplumées ?

Confectionnez-leur de petits pulls.

3. Bien isoler le poulailler

Les poules peuvent supporter l'hiver jusqu'à -20°C mais ce n'est pas l'environnement idéal pour elles.

Vous l'avez compris, il est préférable de leur offrir des conditions de vie les plus agréables possibles.

Pour ça, j'ai opté pour plusieurs astuces pour mon abri en bois que je vous détaille maintenant.

4. Imperméabiliser le bois du poulailler

Afin d'éviter que la pluie et l'humidité s'infiltrent dans le bois, j'ai passé plusieurs couches d'huile de lin sur les planches.

En plus, c'est excellent pour le nourrir.

Un bois nourri et gras ne laisse pas passer l'eau.

Il existe des produits anti-eau dans le commerce.

Ils sont très efficaces mais pas très naturels.

Alors attention, ne le mettez pas sur les planches en contact avec les animaux.

5. Isoler le toit du poulailler

Le froid entre par tous les interstices, notamment par le haut de l'abri.

Et on l'a vu, les courants d'air ne sont vraiment pas une bonne chose pour les volailles.

Alors, pour éviter ça, j'ai doublé les planches du toit.

Au milieu des planches, j'ai mis de la paille comme isolant naturel.

Si l'hiver est très pluvieux, j'ajoute une bâche temporaire sur le toit pour éviter l'humidité.

6. Isoler les murs du poulailler

C'est l'isolation la plus importante à mettre en place.

La solution la plus simple et la moins coûteuse est de mettre des cartons le long des murs.

On peut aussi mettre du papier bulle. Mais ce n'est pas une solution durable.

Pour ma part, j'ai appliqué des plaques de lièges le long de parois.

Non seulement ça isole du froid, mais aussi de la chaleur en été.

Votre budget est limité ?

Alors, on peut aussi récupérer des panneaux de polystyrène. Le résultat est le même.

Si vous habitez à la campagne, disposez des bottes de paille tout autour des murs.

Pensez tout de même à aérer régulièrement l'abri, surtout si vous avez colmaté toutes les aérations en hiver.

C'est avant tout une question d'hygiène.

7. Isoler le sol du poulailler

Ça peut paraître bête, mais le froid s'infiltre aussi par le bas.

Si le sol de la volière est en terre battue, étalez une couche de paille d'environ 3 à 5 cm.

La paille est un des meilleurs isolants naturels et biodégradables qui soit.

En plus, au printemps, on peut le réutiliser pour couvrir les jeunes plants au jardin.

Si vous avez un abri surélevé, isolez-le par le dessous.

Par exemple en collant des plaques de polystyrène ou de liège.

L'intérêt, c'est qu'il sont tous les deux bien hermétiques et ne laissent pas passer l'humidité.

8. Faites faire une activité physique aux poules

Rien de tel pour se réchauffer que de faire un peu d'exercice.

Quand la saison froide arrive, laissez les portes du poulailler ouvertes pour qu'elles continuent de se promener dans le jardin.

Le temps passé à marcher et à chercher à manger réchauffe le corps.

Ne les privez pas de sortie parce qu'il fait froid.

Laissez-les faire : elles savent parfaitement ce qui est bon pour elles.

Pour les forcer à sortir, je cache de la nourriture dans la cour à plusieurs endroits.

Maintenant qu'elles le savent, elles ont davantage envie de sortir de leur nid en hiver.

Et dans tout ça, la facture d'électricité reste à 0 !

9. Adaptez la nourriture des poules

Lutter contre le froid, ça puise dans les réserves...et ça fait maigrir.

Il est donc important de bien nourrir les poulets en hiver et d'adapter la nourriture.

Conservez une alimentation riche en vitamines, en protéines et en minéraux.

On peut donner, par exemple, des morceaux de fruits et légumes, des restes de viandes, des vers de farine...

En plus, moi je donne des céréales supplémentaires à volonté.

Et surtout, je leur apporte des restes encore tièdes.

Ça leur permet de se réchauffer un peu.

Alors, oui, les poules pondeuses vont faire une peu de gras, mais c'est important pour elles en hiver surtout si vous voulez qu'elles continuent à pondre.

N'oubliez pas de vérifier l'abreuvoir, surtout s'il gèle.

10. Installez des panneaux solaires sur le toit du poulailler

Si vous habitez dans une région très froide et très ventée, il peut être nécessaire de chauffer l'abri.

Mais, si comme moi, vous faites attention à votre consommation électrique, il faut trouver une autre idée.

2 petits panneaux solaires sur le toit procurent une énergie suffisante pour chauffer légèrement le poulailler.

Ça permet d'éviter le gel dans l'abri et de conserver une température correcte.

Un générateur solaire permet aussi de convertir l'énergie solaire en chaleur en installant une lampe chauffante.

11. Prenez soin des pattes et des crêtes de vos poules

Il est important de prendre soin des pattes et des crêtes.

Pourquoi ?

Car ces parties de leur corps craignent particulièrement le froid.

Tout simplement car il n'y a pas de plumes dessus.

Il faut donc les protéger.

Un crème grasse, type Nivéa ou Vaseline, forme une barrière anti-froid sur ces parties charnues.

Mais attention, n'enduisez les crêtes de crème que si la température descend durablement en-dessous de -15°C.

Et surtout, enlevez les restes de crème une fois la vague de froid passée.

Les poules sont-elles des animaux rustiques ?

Même si les poules préfèrent la belle saison, elles peuvent supporter les hivers sous nos contrées.

À condition bien sûr d'avoir un abri.

Cependant, elles sont équipées d'une arme naturelle contre le froid : leurs plumes.

Elles les gonflent pour retenir la chaleur. Un peu comme une doudoune en duvet.

Alors, si vous voyez vos poulets tout gonflés en hiver, c'est tout à fait normal. Surtout quand il neige.

À la fin de l'été, elles muent pour se constituer un plumage plus compact afin de résuster aux basses températures.

Quelles races de poules choisir ?

Certaines espèces sont plus résistantes que d'autres.

Pour ma part, j'ai choisi la traditionnelle poule rousse, la grise du Vercors et la race bourbonnaise.

Elles s'acclimatent bien à la vie dans les Alpes.

Quoi qu'il en soit, je vous conseille de les aider à résister au froid avec ces petites astuces simples et pas chères.

À votre tour...

Vous avez testé ces conseils pour protéger les volailles du froid ? Donnez votre avis en commentaire pour savoir si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Mon Premier Poulailler : Le Guide Facile Pour les Débutants.

L'Astuce de Grand-Mère pour Stimuler la Ponte des Poules.

Les plus lus

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

6 astuces par jour, aucune pub, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)