Piscine Écologique : Les Secrets d'une Baignade Au Naturel.

Par le 12 Juin 2016

Avoir une piscine chez soi, belle et en plus respectueuse de l’environnement… c’est le rêve de beaucoup !

Oui mais un rêve qui peut devenir réalité. Voici comment :

Se baigner, on adore ! Mais ce qu’on aime moins ce sont les yeux irrités, la peau qui tiraille après la baignade ou encore l'odeur du chlore sur la peau. Avec les piscines naturelles, sans chlore, plus de problèmes !

Là, ce sont les plantes aquatiques qui font le travail de purification de l’eau. Particuliers mais aussi municipalités font de plus en plus souvent ce pari qui réconcilie enfin esthétique et écologie. Regardez :

les piscines écologiques sont une façon naturelle de profiter de la baignade

Une piscine écologique, c’est quoi ?

C’est l’entretien de la piscine qui fait toute la différence entre une piscine écologique et traditionnelle. Dans une piscine classique, on utilise des substances chimiques.

Dans une piscine naturelle, les plantes filtrent et traitent l’eau du plan d’eau comme un véritable système d’épuration naturel.

Qu’on se rassure, la propreté de l’eau y est aussi irréprochable que dans une piscine chlorée, les problèmes d’irritations de peau et d’yeux en moins.

Autre avantage indéniable, avec une piscine classique, faune et flore aquatiques sont au mieux bannies voire détruites. Avec la piscine naturelle, la biodiversité est préservée.

Elle est même encouragée puisque le principe même de ces piscines est de recréer une zone naturelle et de miser sur un équilibre biologique.

La piscine naturelle est composée d’un bassin de baignade et d’un espace dédié à la végétation qui communique avec la zone de baignade. D’une surface identique à la piscine, cette zone végétale permet de nettoyer et de purifier l’eau.

On y trouve notamment des nénuphars, des plantes oxygénantes, des grenouilles, des escargots d’eau, des libellules et parfois même des poissons !

une cascade pour oxygéner l'eau de la piscine naturelle

Trois espaces pour une piscine écologique

- un bassin principal de baignade : la piscine proprement dite

- un bassin de végétation : zone où se trouvent les plantes aquatiques régénératrices.

- une zone spéciale qui permet à l’eau de s’écouler et de s’oxygéner : une petite cascade !

L’eau effectue des va-et-vient entre ces 3 zones, se purifiant au passage, grâce à une pompe alimentée à l’énergie solaire (ou électrique).

La seule contrainte forte de ces piscines est leur surface. Elles doivent faire un minimum de 50 m2, l’idéal étant 100 m2. Car plus la piscine est grande, meilleur sera l’équilibre biologique.

Une fois que sa piscine est installée, l’heureux propriétaire n’a plus grand-chose à faire, si ce n’est en profiter ! Il se contente de nettoyer le fond de la piscine avec une épuisette voire un aspirateur et à chouchouter les plantes qui font le ménage, en les coupant une fois par an. L’eau n’a pas besoin d’être renouvelée : on ne remplit la piscine qu’une seule fois pour toute.

Toujours bon à savoir, vous pouvez convertir votre piscine classique en une piscine naturelle. Il faut compter 1000 € le mètre carré de baignade.

comment faire une piscine naturelle chez soi

Les – de la piscine naturelle

- Elle est plus chère à la construction (mais elle est aussi plus grande !)

- Il faut avoir la main verte afin de prendre soin des plantes pour qu’elles se développent harmonieusement.

- Les piscines naturelles sont aussi soumises aux dispositifs de sécurité de la loi de 2006.

Les + de la piscine naturelle

- Aucune utilisation de produits chimiques : on atteint donc le risque zéro d’intolérance cutanée ou d’allergie.

- L’eau est d’une qualité irréprochable.

- On consomme moins d’énergie même si on a besoin d’une pompe de filtration.

- Inutile d’installer un système de filtration et de renouvellement de l'eau. Plantes et animaux aquatiques font le boulot ! Les frais d’entretien sont donc minimes.

- On ne remplit sa piscine qu’une fois. Même s’il faut remettre un peu d’eau en été, on en consomme moins. C’est bon pour le budget et l’environnement.

- C’est beau !

- L’environnement est préservé.

Alors vous êtes tenté ? Il n’y a plus qu’à plonger !

une piscine naturelle municipale

Si vous voulez découvrir cette façon naturelle de profiter des joies de la baignade, sachez que les villes de Combloux, au pied du mont Blanc, de La Chapelle-Saint-Sauveur, en Saône-et-Loire, ou encore celle de Mont-Près-Chambord, en Loir-et-Cher, où se trouve le plus grand bassin de baignade écologique (3900 m²) de Franc, ont des piscines publiques écologiques.

Si vous êtes intéressé par une piscine écolo, nous vous conseillons ces deux spécialistes de la piscine naturelle : Bioteich et Bionova.

Vous aimeriez avoir une piscine écologique ? Ou vous en avez déjà une chez vous ? Partagez vos commentaires avec nous. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Chlore dans la Piscine : Comment Préserver les Couleurs de Votre Maillot de Bain.

Comment Faire Votre Crème Solaire 100% Naturelle.

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)