L'Astuce Contre les Oreilles Bouchées Dans l'Avion (Fini les Douleurs en Vol).

Par , le 06 Juillet 2023

L'Astuce Contre les Oreilles Bouchées Dans l'Avion (Fini les Douleurs en Vol).



Vous connaissez cette horrible sensation d’oreilles bouchées pendant les voyages en avion ?

Elle est due aux changements de pression atmosphérique pendant le décollage et l’atterrissage.

Résultat, beaucoup de personnes ressentent un inconfort et des douleurs dans l’oreille.

Le problème, c’est que ça peut gâcher un vol entier ou pire : votre voyage.

En effet, parfois, les oreilles restent bouchées plusieurs heures APRÈS le vol… voire plusieurs jours ou même une semaine !

Pour en savoir plus, j’en ai parlé à mon ORL, le Dr Mathey. Et bonne nouvelle :

Il m’a recommandé des solutions faciles pour ré-équilibrer la pression de l’oreille moyenne et rapidement soulager les douleurs aux oreilles en avion.

Voici ses 8 astuces pour se déboucher les oreilles pendant ou après un vol d’avion. Regardez :

Comment soulager les douleurs des oreilles bouchées pendant et après un voyage en avion.

1. Faites la manœuvre de Valsalva

  • Pincez-vous le nez avec le pouce et l’index.

  • Gardez la bouche fermée.

  • Soufflez doucement par le nez, comme si vous alliez vous moucher.

  • Note : expirez doucement et sans forcer, pour ne pas endommager le tympan.

Pour la petite histoire :

La manœuvre de Valsalva est une technique utilisée en plongée sous-marine pour équilibrer la pression des oreilles.

En effet, ce petit geste simple force l’ouverture de la trompe d’Eustache, qui assure l’aération de l’oreille moyenne.

Résultat, de l’air passe dans l’oreille moyenne, ce qui permet de ré-équilibrer les pressions.

C’est d’ailleurs ce qui passe naturellement lorsque vous bâillez ou que vous avalez des aliments, une boisson ou votre salive.

2. La manœuvre de Toynbee

La manœuvre de Toynbee est une autre technique utilisée en plongée sous-marine pour soulager la sensation d’oreille bouchée.

Et comme la manœuvre de Valsalva, elle permet de ré-équilibrer la pression de l’air entre l’oreille externe et l’oreille moyenne.

La différence ?

Lorsque vous vous pincez le nez, buvez quelques gorgées d’eau en même temps.

En avalant du liquide, les muscles de la gorge créent une baisse de pression, ce qui force l’ouverture des trompes d’Eustache.

3. Restez éveillé pendant le décollage et l’atterrissage

Plusieurs personnes de dos assises dans un avion

Vous avez tendance à vous endormir dès que vous montez dans l’avion ?

Alors, sachez que ça augmente le risque d’avoir mal aux oreilles.

Pas besoin de vous forcer à rester éveillé pendant toute la durée du vol.

Il s’agit surtout de ne pas vous endormir pendant le décollage et l’atterrissage de l’avion.

Et pendant ces manœuvres, vous pouvez essayer les conseils que je vous ai listés ci-dessous.

4. Mâchez du chewing-gum

Une personne ayant plusieurs petit chewing-gum à l'intérieur de sa main

C’est un classique connu de tous les grands voyageurs : le chewing-gum.

Lorsque vous mâchez un chewing-gum ou que vous sucez un bonbon, vous utilisez les muscles de la mastication.

En plus de ça, vous déglutissez, car vous avalez de la salive en petites quantités.

Bien souvent, ce geste est suffisant pour ouvrir les trompes d’Eustache et ré-équilbrer la pression des oreilles.

Bon à savoir :

À lui seul, le chewing-gum n’est peut-être pas suffisant pour prévenir les douleurs d’oreilles intenses en avion.

Dans ces cas, le Dr Mathey recommande de mâcher du chewing-gum EN PLUS des autres mesures préventives listées ci-dessous.

5. Bâillez et avalez votre salive

Une femme ayant un coussin violet autour du cou en train de bâiller

Un autre moyen très simple et efficace pour ré-équilibrer la pression des oreilles :

  • Pendant le décollage et l’atterrissage de l’avion, bâillez.

  • Et toute de suite après, avalez votre salive plusieurs fois d’affilée.

  • Si vous n’arrivez pas à produire de la salive, buvez un liquide ou avalez de la nourriture en petites quantités.

En fait, le principe est exactement le même que lorsque vous mâchez un chewing-gum.

Le fait de bâiller et de déglutir fait travailler les muscles de la mastication, ce qui force l’ouverture des trompes d’Eustache.

Si vous craignez les douleurs dues aux oreilles bouchées en avion, le Dr Mathey recommande de faire cette technique de prévention.

6. Choisissez le bon avion !

Un avion airbus 350 dans le ciel

Le Dr Mathey m’a révélé quelque chose de très surprenant :

Les avions en matériaux composites comme le Boeing 787 et l’Airbus A350 ont des taux d’humidité plus élevés que ceux en matériaux traditionnels (l’aluminium).

Et par conséquent, ils ont une pression de l’air plus faible dans la cabine.

Donc, si vous avez la possibilité de choisir votre appareil pour vos prochains voyages en avion :

Optez pour un Airbus A350 ou un Boeing 787.

Grâce à leur pression plus faible en cabine, ce sont les meilleures options pour prévenir les douleurs d’oreille.

7. Utilisez des bouchons d’oreille

Une femme tenant des bouchons d’oreille violet

Le Dr Mathey m’a aussi expliqué qu’il existe des protections auditives pour soulager les douleurs aux oreilles en avion.

Il s’agit de bouchons spécifiquement conçus pour progressivement réguler la pression de l’air entre l’extérieur et le tympan.

Ainsi, ces bouchons d’oreille jouent le rôle d’un filtre qui permet au tympan de s’adapter progressivement à la pression due aux changements d’altitude.

Vous pouvez en trouver facilement dans les pharmacies, les boutiques d’aéroports ou sur Internet.

Mais attention…

Même si vous portez des protections auditives pendant votre voyage en avion :

N’oubliez pas de bâiller et de déglutir pendant le décollage et l’atterrissage !

8. Utilisez un décongestionnant nasal

Une femme utilisant un décongestionnant nasal

Cas spécial : vous devez prendre l’avion, mais vous souffrez d’un rhume, d’allergies ou d’une infection des voies respiratoires.

Si vous avez un problème de ce genre, le Dr Mathey conseille d’éviter l’avion.

Et si ce n’est pas possible pour vous de décaler votre voyage ?

Alors, utilisez un décongestionnant nasal avant et pendant le vol pour débloquer les trompes d’Eustache.

Les experts recommandent d’utiliser un décongestionnant à base de phényléphrine 30 à 60 min avant le décollage et l’atterrissage de l’avion.

À votre tour...

Vous avez testé ces astuces pour soulager les douleurs aux oreilles en avion ? Donnez votre avis en commentaire pour savoir si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Oreille Bouchée ? 11 Astuces Rapides Pour la Déboucher Sans Risque.

Oubliez les Cotons-Tiges. Voici Comment Nettoyer Vos Oreilles Sans Danger.

Les plus lus

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

6 astuces par jour, aucune pub, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)