Les OGM ne Sont Pas Nocifs pour Notre Santé, Sauf si On en Mange !

Par le 22 Septembre 2012

Le Nouvel Obs' vient de mettre les pieds dans le plat ! Que dis-je, vient de lancer une véritable bombe à retardement en dévoilant l'étude la plus sensible jamais menée sur les OGM qui confirmerait leur nocivité sur la santé si on en mange.

Des OGM ? A L'insu de Mon Plein Gré ?!

En France, les Organismes Génétiquements Modifiés n'ont pas libre accès à nos assiettes.

Enfin, quand on sait que les cultures OGM représentent 114 millions d'hectares, (9 % de la surface cultivée mondiale en 2008) on est beaucoup moins surprit d'apprendre que le "sans OGM" tolère en réalité un taux de 0,90% !

Hum - hum, je ne sais pas vous, mais moi, ça me laisse un drôle d'arrière-goût...

Donc, pas de maïs 100 % transgénique dans nos rayons de supermarchés, en revanche, il est bien présent dans l'alimentation du bétail.

Ce même bétail qui finira en steak dans nos assiettes, fournira le lait pour nos céréales, (avec moins de 0,9% d'OGM !) ou nos oeufs à la coque du dimanche matin !

Quand la grande Distrib' Finance...

Tout le monde a en mémoire le scandale de la "Crise de la Vache Folle" et les conséquences sanitaires et économiques qui s'en suivirent. Les patrons de la grande distribution n'ont certainement pas oublié Creutzfeldt-Jakob ! (Nom scientifique de la maladie de la vache folle NDLR)

Alors que les recherches menées sur les OGM claironnant l'absence de danger à en consommer ont été financées par le lobby industriel, des groupes, comme Auchan et Carrefour, ont mis la main au portefeuille.

Plus de 3,2 Millions d'euros ont ainsi été débloqués pour financer la toute première étude indépendante jamais menée sur les OGM et leurs effets sur le long terme.

Une Etude Digne d'un Thriller Américain

C'est dans le plus grand secret que l'équipe du professeur à l'université de Caen en Biologie Moléculaire Gilles-Eric Séralini a analyser les effets des OGM, dans l'alimentation, sur des rats de laboratoire.

Pendant 2 ans, dans la clandestinité la plus totale, se cachant derrière une étude factice, les chercheurs ont étudié les effets des semences du maïs OGM NK 603 sous le nom de code : In Vivo.

Communications verrouillées, clauses de confidentialité. De la fourniture des semences à la récolte, puis, à la fabrication d'aliments animaliers, tout se déroule dans un hermétisme digne d'un roman d'espionnage.

Et la crainte de représailles est légitime tant les sommes d'argent mises en balance par cette étude sont importantes.

Les Résultats

Le bilan est plus que négatif. Deux ans de vie correspondent chez le rat à une quarantaine d'années chez l'homme, on peut donc transposer ces résultats à l'échelle d'une vie de consommation des OGM. Il faut savoir également que depuis 1980 ils sont présents dans nos médicaments et depuis 1986 dans nos aliments. 32 ans...

Revenons à nos ratons... Nourris aux aliments fabriqués avec le maïs OGM, traité au Roundup (de la Tristement célèbre Monsanto) ou pas, ou bien directement par le maïs transgénique, ou simplement abreuvés avec de l'eau contenant une dose minime d'herbicide répandu sur les champs de culture d'OGM, tous ont développé des maladies.

Un cocktail de pathologies toutes plus lourdes les unes que les autres

On note

• Tumeurs mammaires chez les femelles

• Foie et reins défaillants chez les mâles

Les atteintes sont sévères et surtout, détail primordial, les rats directement nourris aux OGM déclarent 2 à 3 fois plus de tumeurs que ceux nourris sans OGM.

Voir l'article du Nouvel Obs' le 20/09/2012

Et Nous, Dans Tout ça ?

On peut espérer que cette étude va aboutir à d'autres, plus poussées encore. Que les industriels vont se trouver contraints et forcés de proposer des aliments garantis sans OGM. (A 100%, j'entends bien)

Peut-être un jour maman, je ne souhaite pas voir mes enfants nourris à la cantine par des plats bourrés d'OGM.

Le bien-être et la santé avant tout. Manger sain devrait être un droit accessible à tous !

Une Solution : Changer nos Habitudes de Consommation

En attendant, il est possible de faire en sorte de manger mieux, pour vivre mieux et en bonne santé. Le bio se répand et devient plus accessible.

Cultiver son potager, avoir ses poules... Le Fait Maison et le trad font leur comeback.

Ok, quand on est citadine comme moi, pas évident d'élever 3 pondeuses sur son balcon, ou de faire pousser ses légumes.

Heureusement des initiatives comme l'AMAP (Le fameux panier paysan) existent et nous permettent d'avoir accès à des aliments sains. Bien sur et surtout hélas, on ne peut jamais être certain de ce qui atterrit dans nos assiettes.

A l'instar du 100% Sans OGM, le 100% Bio n'existe pas vraiment. Mais doit-on se résigner et accepter de subir les conséquences de manipulations génétiques d'apprentis sorciers cupides ?

Vous avez peut-être des idées pour manger sain, sans OGM et sans se ruiner ? Car on le sait, le prix est souvent le revers de la médaille !

Venez, n'hésitez pas à partager vos idées et bons plans en commentaires.

pixel
comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

4 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)