La Toute Première Route SOLAIRE au Monde Produit Encore Plus d'Énergie Que Prévu.

Après seulement 6 mois de fonctionnement, la toute première route solaire au monde a fourni encore plus d'énergie qu'avaient estimée ses concepteurs.

Depuis son ouverture en fin d'année dernière aux Pays-Bas, cette route a produit plus de 3 000 kilowatts-heure (kWh), soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle d'une maison.

Ce projet de route solaire à énergie positive s'appelle SolaRoad.

Saviez-vous que les routes peuvent produire de l'électricité ?

Dans ce communiqué, Sten de Wit, le porte-parole du projet, explique : « Si l'on projette nos résultats sur une année entière, on anticipe une production de plus de 70 kWh par mètre carré de route solaire.

« La production réelle en électricité après 6 mois de fonctionnement se situe nettement dans la fourchette haute de nos prévisions suite aux essais en laboratoire. Par conséquent, on peut conclure que la mise en œuvre de la route solaire est un véritable succès ! »

Par ailleurs, De Wit révèle que la production énergétique de la route solaire a « largement surpassé ses attentes ».

Mesurant environ 70 m, la route est revêtue de dalles photovoltaïques protégées par 2 couches de verre de sécurité. Pour ses débuts, la route se présente sous forme de piste cyclable, une utilisation qui reflète bien la politique écologiste des Pays-Bas et sa fameuse culture cyclophile.

Mais selon les concepteurs du projet SolaRoad, cette technologie pourrait parfaitement résister à un trafic et une charge plus importants.

En effet, les chiffres sont prometteurs. Jusqu'à présent, 150 000 cyclistes ont déjà roulé sur cette route solaire. Et selon Arian de Bondt, le directeur général de Ooms Civiel (un des partenaires du projet), les concepteurs sont en train de développer des dalles photovoltaïques qui peuvent résister aux voitures et aux bus.

La technologie de a première route solaire est assez résistante pour permettre le passage de poids-lourds et de voiture.

Pour les concepteurs de SolaRoad, cette première route solaire est un projet pilote. Pour l'instant, la piste cyclable relie seulement deux faubourgs d'Amsterdam (Krommenie et Wormerveer).

Mais si la route continue à fournir autant d'électricité, elle pourrait bel et bien servir de modèle pour construire encore plus de routes et de pistes cyclables à l'avenir.

La prochaine étape ? Pendant les 30 prochains mois, des chercheurs vont conduire plusieurs études sur la performance de la route.

Ils vont notamment analyser la résistance de la route et, bien entendu, sa production énergétique. D'ici la fin de l'année, la route devrait déjà être prolongée sur plus de 100 m.

Un avantage considérable sur les panneaux photovoltaïques traditionnels

Quel est l'avantage des routes solaires ?

Bien que tout aille au mieux pour ce projet de piste cyclable solaire, les routes solaires ne sont pas aussi performantes que les panneaux photovoltaïques traditionnels (c'est-à-dire les panneaux solaires disposés sur une toiture ou dans un champ).

En effet, les panneaux photovoltaïques des dalles de la route solaire ne peuvent pas être inclinés. Par conséquent, ils produisent moins d'électricité que les panneaux installés sur les toitures ou dans les champs qui, eux, peuvent être inclinés en fonction du rayonnement du soleil.

En revanche, la route solaire possède un grand avantage. C'est qu'elle n'occupe pas de vastes étendues de terrain, comme c'est le cas avec les parcs de centrales photovoltaïques.

Et par conséquent, les routes solaires peuvent être déployées partout où il y a des routes ou des pistes cyclables — y compris dans les zones urbaines.

À quand une route solaire en France ?

Beaucoup d'espoirs reposent sur Wattway, la route solaire française.

Si les Pays-Bas ont été les premiers à construire une route solaire, la France est loin d'être à la traîne.

En effet, Ségolène Royal, l'ancienne ministre de l'Écologie, avait annoncé que 1.000 km de route seraient couverts de panneaux solaires d'ici 5 ans.

C'est Colas, une entreprise française, qui a mis au point un revêtement de route, similaire à celui du projet néerlandais SolaRoad.

Le projet « version française » se nomme WattWay et utilise des dalles photovoltaïques d'une épaisseur de 7 mm (comme dans la photo ci-dessus).

L'avantage, c'est que les dalles photovoltaïques de Wattway sont tout simplement collées à la surface de la route. Bien entendu, elles ont été conçues pour offrir une adhérence identique aux routes « classiques ». Par ailleurs, elles ont déjà été testées et peuvent supporter le passage des poids lourds.

Comme leurs homologues néerlandais, les résultats en laboratoire sont extrêmement prometteurs. Selon Colas, 1 seul km de route solaire pourrait alimenter l'éclairage public d'une ville de 5 000 habitants !

À suivre de très près donc… :-)

À votre tour...

Et vous ? Avez-vous installé des panneaux solaires à la maison ? En êtes-vous satisfait ? Merci de laisser un commentaire ci-dessous et de partager ce que vous pensez avec notre communauté :-)

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

32 Astuces Qui Marchent pour Économiser de l'Énergie.

10 Trucs Simples Pour Réduire Votre Empreinte Carbone Dès Maintenant.

na
comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)