6 Engrais Verts Qui Boostent la Fertilité de Votre Potager.

Par le 10 Mars 2022

6 Engrais Verts Qui Boostent la Fertilité de Votre Potager.

Je vous dévoile aujourd'hui 6 engrais verts pour le jardin.

Ce sont des plantes à semer avant le printemps.

Elles permettent de protéger le sol des intempéries et de l'érosion.

Mais ce n'est pas tout !

Ces plantes aèrent la terre, enrichissent le sol grâce à l'azote et le nourrissent en se décomposant.

Elles favorisent le développement de la vie et rendent le sol plus fertile.

Bien mieux que d'utiliser de l'engrais chimiques. N'est-ce pas ?

Voici la liste de 6 plantes faciles à cultiver qui boostent la fertilité de votre potager et jardin. Regardez :

6 plantes pour booster naturellement le potager et le jardin

À quoi sert un engrais vert ?

C'est une plante que l'on cultive spécifiquement pour ses propriétés fertilisantes.

C'est naturel et ça évite d'employer des engrais chimiques.

En bref, on ne plante pas forcément ce végétal pour le récolter, mais surtout pour profiter de l'influence positive qu'il a sur les sols.

1. La luzerne

planter de la luzerne bénéfice pour le potager

C'est une des plantes les plus connues par les agriculteurs.

La luzerne ressemble au trèfle et possède un système racinaire très long. Il permet d'aérer la terre et de la travailler.

Semez-la entre mars et septembre (250 g / 100 m2), sur un terrain que vous n'exploiterez pas dans les 3 prochains mois.

La luzerne résiste à la chaleur et aime les terrains assez secs. Elle déteste les terrains humides et lourds.

Dès que la luzerne monte, coupez-la avant que les graines ne mûrissent, car elle devient vite envahissante.

Mais prenez le temps d'apprécier ses jolies fleurs bleu-violet !

Vous ne savez pas quoi faire de votre luzerne une fois coupée ?

Mettez-vous en relation avec un éleveur équin ou bovin qui sera ravi de vous la prendre.

2. La phalécie

fleur bleue de phalécie bénéfique pour le jardin

La phalécie, avec ses jolies fleurs violettes, possède de longues racines qui travaillent le sol.

De croissance très rapide, ses fleurs attirent les insectes pollinisateurs : elle est donc appréciée des jardiniers.

Semez-la à partir d'avril et jusqu'à fin août (100 g / 100 m2), sur un terrain en jachère.

Laissez les fleurs arriver à maturité et fauchez la plante.

Laissez la plante en terre pendant les mois d'hiver, elle ressortira aux beaux jours sans avoir souffert du gel.

3. Le mélilot

haute fleur jaune de mélilot comme engrais vert du potager

Le mélilot a de longues tiges avec des fleurs blanches ou jaunes.

Comme son nom l'indique, il est très mellifère, on l'appelle d'ailleurs "lotus à miel".

Elle se développe rapidement et enrichit le sol grâce à l'azote relâché, c'est pour cela qu'on l'utilise dans les rotations des cultures bio.

Semez-le en hiver ou au printemps (200 g / 100 m2), seul ou avec une autre graminée.

4. Le fenugrec

fleur jaune de fenugrec dans le jardin

Il ressemble à la luzerne, mais fleurit jaune et servait déjà de fourrage chez les Latins.

Il adore les sols calcaires secs et pauvres des régions chaudes qu'il enrichit en azote.

Détestant le froid, on ne pourra pas le cultiver partout.

Comme la luzerne, cultivez le fenugrec sur une période de 3 mois avant de le faucher.

5. Le colza fourrager

fleur jaune de colza fourrager

Le colza fourrager est utilisé en agriculture biologique pour renouveler les prairies ou en culture intermédiaire.

C'est-à-dire pour couvrir le sol entre deux cultures classiques.

Cela évite que les sols soient lessivés par les pluies, perdant ainsi leur teneur en azote.

Avez ses longues racines, il travaille le sol.

Les parties vertes, une fois coupées et fanées enrichissent aussi la terre.

Plantez-le entre mars et août (150 g/ 100 m2) pour une récolte 120 jours plus tard

6. La navette

la navette est un engrais vert pour le jardin

La navette ressemble au colza, elle en est d'ailleurs l'ancêtre.

C'est une plante fourragère couvrante déjà cultivée en France dès XVIII siècle.

La navette est peu capricieuse et résiste bien à la sécheresse, on peut donc la cultiver facilement même dans le sud.

C'est un engrais vert bien connu qui enrichit la terre en azote et évite qu'elle ne soit lessivée par les pluies.

Plantez-la en été (100 g / 100 m2) pour une récolte 30 à 40 jours plus tard.

C'est la plus rapide des plantes destinées à l'enrichissement naturel ne la terre.

Bonus : Le tournesol

On l'oublie souvent dans la liste des engrais verts. Pourtant, le tournesol a les mêmes propriétés que les végétaux ci-dessus.

On peut le planter entre mi-mars et mi-avril et le faucher à la fin de l'été.

Comment profiter de ces engrais verts ?

Nos anciens avaient tout compris : ils ne laissaient jamais la terre sans culture afin d'éviter l'érosion des sols et des nutriments.

Pour ce faire, ils mettaient des plantes fourragères couvre-sol. Ainsi, ils pouvaient nourrir leurs bêtes sans appauvrir la terre. Même mieux : ils l'amélioraient.

Voici les principes à respecter :

- La terre ne doit pas rester nue. Les intempéries (vent, pluie, soleil) lavent les sols et les appauvrissent. D'où l'intérêt d'utiliser des plantes engrais verts.

- Alterner les engrais verts à longues racines pour travailler le sol en profondeur, et à rejet d'azote pour l'enrichir.

- À l'automne, la fin de l'hiver ou au début du printemps, semez vos graines tout simplement après avoir griffé le sol.

- Laisser les plantes se développer.

- Faucher les plantes avant qu'elles ne produisent des graines.

- Laisser les plantes se décomposer au sol 3 ou 4 jours une fois que vous les avez coupées.

- Une fois les plantes séchées, soit les hacher avec une tondeuse et enterrer les restes à environ 10cm centimètres sous la surface, soit s'en débarrasser avec l'aide d'un éleveur local.

- Si vous avez des poules ou des lapins, ils se feront aussi un plaisir de manger les feuilles en trop.

Pourquoi ça marche ?

Ces végétaux "engrais verts" sont efficaces à plusieurs niveaux.

Leurs racines drainent le sol, le protège de l'érosion et évitent la formation de mottes dures. En clair, elles améliorent sa structure.

Elles piègent les nitrates, évitant ainsi qu'ils ne polluent les nappes phréatiques.

Mais ce n'est pas tout ! Elles permettent de constituer une "poche" de phosphore, azote et potassium qui sera utile aux prochains végétaux.

Les parties aériennes, en plus d'attirer les insectes pollinisateurs, protègent le sol de la chaleur et du dessèchement. Votre terrain ne se transforme pas en zone désertique incultivable.

Elles empêchent l'installation des herbes indésirables.

À votre tour...

Vous avez testé ce truc de grand-mère pour nourrir votre terre naturellement ? Dites-nous en commentaire si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Le Marc de Café, un Très Bon Engrais Gratuit pour vos Plantes.

Les 7 Meilleurs Engrais à Faire Soi-même Pour le Jardin.

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)