6 Remèdes Simples et Efficaces Contre la Grippe.

Par le 17 Janvier 2020

La grippe. C’est la période de l’année où tout le monde en parle.

Faut-il se faire faire vacciner ? Quelle est la souche du moment ?

Bref, toutes sortes de questions qui n'annoncent rien de bien excitant !

D'un point de vue scientifique, le virus de la grippe attaque principalement le système respiratoire.

Il le fait grâce à l'une de ses 3 souches appelées Myxovirus influenzae A, B et C (celui qui a nommé ces souches ne devait pas être très inspiré).

Lorsque vous tombez malade, votre corps se transforme en véritable champ de bataille, une bataille qui se déroule au niveau microscopique.

Le virus tente de pénétrer votre organisme et de prendre le contrôle de vos cellules, en se multipliant et en les tuant.

6 remèdes de grand-mères efficaces et naturels contre la grippe

Le problème, c'est qu'il n’y a pas vraiment de traitements qui fonctionnent contre ces virus.

Heureusement, il existe de nombreux remèdes maison qui soulagent et réduisent réellement les symptômes dus à la grippe.

Ces remèdes naturels ont le pouvoir de maintenir votre organisme aussi robuste que possible, pour qu’il puisse bien combattre le virus.

Par ailleurs, sachez que le virus de la grippe ne doit pas être confondu avec la gastroentérite, aussi appelée « grippe intestinale ».

Voici 6 remèdes naturels et efficaces contre la grippe :

1. Buvez beaucoup de liquides

Pour soulager les symptômes de la grippe, buvez le maximum de liquides clairs.

Ce remède paraît tellement évident que l'on pourrait penser que c'est un cliché. Mais ce n'est pas pour ça que c'est un mauvais conseil ! En effet, les clichés sont parfois des clichés pour de bonnes raisons.

Bien souvent, on est tellement soucieux de trouver un remède rapide et efficace que l’on néglige totalement les remèdes de base. Or, il est essentiel de boire beaucoup de liquides, et ce pour plusieurs raisons.

La première, c'est pour contrôler la fièvre. La grippe fait monter la température de votre corps et vous fait transpirer, baissant ainsi la quantité de liquide dans votre corps.

Rester hydraté relève du bon sens. Cela va permettre à votre corps de rester en bon état de marche, ce qui est essentiel lorsque vous êtes malade.

Par ailleurs, un apport suffisant en liquide clair permet d'améliorer votre état général et de moins souffrir.

Enfin, une bonne hydratation garde les membranes de la muqueuse humides, aidant ainsi votre organisme à fluidifier les sécrétions.

Ce dont vous avez besoin : de l'eau fraîche, du bouillon de volaille, du thé.

Comment faire : buvez seulement des liquides de couleur claire tels que de l’eau, du thé ou du bouillon de volaille. Lorsque vous souffrez d'une grippe, vous aurez peu d’appétit. Les liquides clairs sont particulièrement adaptés car ils sont facilement digérés par l'estomac et fournissent les nutriments et l’hydratation nécessaires au bon fonctionnement de votre organisme sans le fatiguer davantage.

À découvrir : 11 Bienfaits Excellents de l'Eau Pour Votre Corps Que Vous ne Connaissez Pas !

2. Préparez-vous une infusion au gingembre

Une infusion au gingembre peut soulager les symptômes de la grippe.

Le gingembre est un de ces super-aliments qui soulagent quasiment tous les maux imaginables : maux de ventre, nez bouché, nausée ou inflammation.

En plus, vous pouvez en faire pousser une quantité illimitée à la maison gratuitement.

Lorsque vous êtes malade, une bonne tasse bien chaude d’infusion au gingembre chasse les coups de froid, aide à déboucher le nez, et peut même soulager ces horribles courbatures.

Plusieurs études ont démontré que le gingembre peut vous réchauffer de l’intérieur grâce au gingérol, l'un de ses constituants principaux. En effet, le gingérol améliore la circulation sanguine, tout en ralentissant la formation de caillots.

Si vous souffrez de courbatures pendant une grippe, sachez que c'est normal ! Pourquoi ? Parce que votre corps est en train de mener une attaque furieuse contre le virus envahisseur.

L’inflammation aiguë des tissus musculaires est une réaction naturelle de votre corps lorsque les globules blancs et certaines protéines s’activent pour se débarrasser du virus.

2 acteurs sont en action : les prostaglandines et les leucotriènes, des puissants agents inflammatoires. Heureusement, le gingérol contenu dans le gingembre est là pour soulager l’inflammation et ainsi réduire les douleurs associées aux courbatures.

Pour que ce remède soit bien efficace, le secret est de faire macérer la racine du gingembre. En effet, à cause de sa texture solide, il faut mijoter le gingembre à feu doux pendant 30 min pour en extraire tous ses bienfaits guérisseurs.

Pour adoucir le goût de l'infusion, j'ajoute aussi un peu de miel et de citron, aussi connus pour leurs bienfaits sur la santé.

Ce dont vous avez besoin pour 4 tasses : du gingembre frais (environ 5 cm), du citron frais, du miel, 1 litre d’eau fraîche.

Comment faire : coupez le gingembre en rondelles et mettez-les dans une petite casserole avec l’eau. Recouvrez la casserole et faites chauffer à feu doux. Laissez mijoter pendant 25 à 45 min. Pour une infusion plus concentrée, laissez le gingembre macérer une nuit entière (facultatif). Filtrez les rondelles de gingembre à l'aide d'une passoire. Versez le liquide dans votre tasse préférée. Ajoutez un filet de citron, une touche de miel et régalez-vous !

À découvrir : Les 10 Bienfaits Du Gingembre Que Vous Devez Absolument Connaître.

3. Soulagez les douleurs musculaires avec ce baume maison

Utilisez cette recette de baume maison pour soulager vos douleurs.

Si vous avez des douleurs musculaires particulièrement sévères, cette recette facile à faire de baume va vous aider à mieux dormir.

Ce baume maison contient notamment de l’huile essentielle de gaulthérie. Aussi connu sous le nom de wintergreen, cet arbuste soulage naturellement la douleur.

C’est d'ailleurs la gaulthérie qui a inspiré la création de l’aspirine que l'on achète tous en pharmacie. En effet, la gaulthérie est composée à 85 % de salicylate de méthyle, l’ingrédient principal de l’aspirine.

Sachez que la gaulthérie est un remède naturel particulièrement puissant. De fait, ce baume doit être utilisé avec parcimonie et n'est pas adapté pour les enfants. Même s'il ne contient que des ingrédients naturels, ça ne veut pas dire que ce baume ne présente aucun risque. En effet, certaines personnes peuvent ressentir une toxicité si elles utilisent ce type d'analgésique (les antidouleurs) en trop grande quantité. Ce sont des cas rares mais mieux vaut prendre ses précautions.

N'oubliez pas qu'avant l’avènement de la médecine moderne, c'est grâce aux remèdes naturels que les humains se soignaient et restaient en vie. Par conséquent, n'oublions jamais que les remèdes naturels peuvent aussi être très puissants.

Ce dont vous avez besoin : 2 cuillères à soupe de cire d’abeille, 4 cuillères à soupe d’huile de noix de coco, 10 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie.

Comment faire : faites fondre l’huile de noix de coco au bain-marie. Rajoutez la cire d’abeille, et attendez que le mélange soit complètement fondu. Mélangez jusqu'à ce que la cire soit totalement incorporée dans l'huile, puis retirez la casserole du feu et ajoutez la gaulthérie. Continuez à mélanger le tout jusqu'à ce que les ingrédients soient totalement incorporés. Versez le mélange immédiatement dans un bocal (ou autre récipient de votre choix).

Le baume antidouleur se conserve jusqu'à 1 an dans un endroit sec, frais et à l’abri de la lumière. Appliquez-le avec parcimonie sur les muscles douloureux et massez fermement avec les doigts.

4. Écoutez votre corps

Lorsque vous êtes malade, il est important d'écouter votre corps.

Nous vivons dans un monde où tout va beaucoup trop vite... Et parfois, nous ne sommes même plus capables de ralentir ce rythme effréné pour se reposer dans le lit tranquillement et ce, même lorsqu'on est malade !

C'est quand même triste d'être aussi stressé et pressé que nous ne prenons même plus le temps d'écouter notre corps quand il nous dit d'y aller mollo.

La fatigue est le moyen le plus simple que possède la nature pour nous communiquer qu’il est temps de faire une pause. Dans le passé, ces signaux nous permettaient de rester en vie. Dès lors, ne pensez pas que vous allez bien simplement parce que vous réussissez à rester actif !

Aujourd'hui, ce n’est peut-être plus une question de vie ou de mort, mais votre corps utilise toutes ses forces pour combattre le virus, alors aidez-le un peu et reposez-vous !

Ce dont vous avez besoin : un pyjama extra-confortable, un endroit douillet pour vous pelotonner avec un bon livre (ou votre série préférée).

Comment faire : il n'y a aucune honte à prendre du temps pour récupérer ! Ce n’est pas un geste égoïste ou paresseux de votre part. Il est préférable de se débarrasser de la grippe rapidement plutôt que de la traîner trop longtemps, en regrettant de ne pas vous être reposé dès le début.

5. Prenez des douches chaudes

Saviez-vous que les douches chaudes peuvent soulager les symptômes de la grippe ?

Personnellement, cette petite astuce a eu des effets incroyables sur ma capacité à récupérer rapidement d'une grippe. Parfois, lorsqu'on est malade, le simple fait de prendre une douche a le pouvoir de nous métamorphoser.

C'est comme si on se débarrassait de cette vilaine couche pleine de microbes. Et voilà, un nouveau « nous » tout neuf apparaît, bien plus en forme.

Pourquoi ça marche ? Car l’eau chaude soulage les douleurs et les frissons et fonctionne à merveille contre la congestion. On se sent beaucoup mieux en sortant de la douche qu’en y entrant.

Mis à part l’effet de décongestion grâce à la chaleur et la vapeur, existe-t-il une autre explication scientifique derrière les bienfaits d'une bonne douche chaude ? Pas vraiment !

Mais si comme moi, les douches vous aident à vous sentir mieux, pourquoi hésiter ? Après coup, vous pouvez retourner dans votre pyjama douillet et vous vautrer au lit en vous sentant propre et frais, ce qui rend encore plus facile et plus agréable la relaxation… et la guérison !

6. Détendez-vous avec ces sels de bain antigrippaux

Utilisez cette recette de sels de bain antigrippaux pour lutter contre la grippe.

Les huiles essentielles contenues dans ces sels de bain sont parfaites pour chasser les coups de mou liés à la grippe, car elles possèdent des propriétés apaisantes, guérissantes et revigorantes.

Les huiles essentielles d'arbre à thé et d’eucalyptus se combinent pour éliminer les microbes et dégager les muqueuses. Une touche d'huile essentielle de lavande aide le corps à se détendre et à déstresser.

Pour cette recette de sels de bain maison, utilisez les proportions que vous souhaitez. Personnellement, je préfère mettre un peu plus d'arbre à thé et d’eucalyptus que de lavande.

Le sulfate de magnésium lutte contre l’endolorissement des muscles et l’eau chaude du bain vous débarrasse de vos frissons.

Ce dont vous avez besoin : 6 gouttes d’huile essentielle d'arbre à thé, 3 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, 2 gouttes d’huile essentielle de lavande, 250 g de sulfate de magnésium, 2 cuillères à soupe d’huile de votre choix (olive, pépins de raisin, jojoba, etc.), un bocal, ou tout autre récipient en verre avec couvercle hermétique.

Comment faire : dans un bol, mélangez les huiles essentielles avec l’huile de votre choix, versez le sulfate de magnésium dans le bocal. Ajoutez le mélange d’huiles dans le bocal et mélangez, jusqu’à que les huiles soient bien incorporées au sulfate de magnésium. Remplissez la baignoire à moitié avec de l’eau chaude. Ajoutez 2 ou 3 cuillerées à l'eau chaude, puis remplissez le reste de la baignoire. Enfin, prélassez-vous, détendez-vous et respirez profondément ! N’oubliez pas de bien secouer vos sels de bain avant chaque utilisation, l’huile ayant tendance à se séparer du sulfate.

À découvrir : 19 Utilisations Secrètes du Sulfate de Magnésium.

Est-ce que j'ai un rhume ou une grippe ?

Comment faire la distinction entre le rhume et la grippe ?

La grippe et le rhume affectent tous les 2 le système respiratoire, mais il existe plusieurs différences notables entre eux. Malgré ces différences, beaucoup de remèdes maison antigrippaux peuvent aussi soigner les symptômes du rhume, et inversement.

En effet, ces symptômes sont assez proches. C'est juste qu'ils ont tendance à être plus prononcés avec la grippe qu’avec le rhume. N'oubliez pas que ces symptômes varient non seulement d’une personne à l’autre, mais aussi d’un virus à l’autre. Ainsi, le seul moyen de déterminer avec certitude ce dont vous souffrez est d'aller consulter votre médecin.

Au début : un rhume va presque toujours se prononcer graduellement, et souvent de manière très prévisible. Vous commencez à avoir la gorge douloureuse, et elle va guérir au bout de quelques jours. Mais dès que ça commence à aller mieux, la congestion arrive. Vous avez le nez bouché. Une toux grasse va éliminer les sécrétions de votre gorge et de votre poitrine. La grippe, en revanche, se prononce beaucoup plus rapidement. Vous pouvez vous sentir en pleine forme le matin mais être totalement abattu l’après-midi.

Sécrétions nasales / mucosités : les sécrétions nasales et les mucosités sont un bon indicateur pour déterminer si vous souffrez de la grippe ou du rhume (mais pas systématiquement, surtout s’il y a des complications avec la grippe, comme la pneumonie). Un rhume a tendance à commencer avec des glaires liquides. Puis, celles-ci s’épaississent et deviennent plus sombres, éliminant ainsi les microbes de votre organisme. Avec un rhume, on est constamment en train de se moucher. Quant à la grippe, elle est accompagnée d'une toux sèche, et elle produit généralement des glaires liquides et claires.

Gravité : la plupart des symptômes de la grippe et du rhume sont similaires. Cependant, ils sont beaucoup plus prononcés chez les personnes souffrant d'une grippe, et avec des douleurs bien plus intenses. Par ailleurs, 80% des cas de grippe sont associés à la fièvre, contrairement au rhume où l'on observe de la fièvre que dans des cas relativement rares chez les adultes. Si vous avez de la fièvre à cause d'un rhume, sachez que votre température ne va pas monter aussi haut que si vous aviez la grippe (c'est-à-dire, au-dessus de 38°).

Durée : en général, vous allez vous remettre d’un rhume en une dizaine de jours. Alors qu'une grippe peut durer jusqu’à 2 semaines.

À votre tour...

Vous avez testé ces remèdes de grand-mère contre la grippe ? Dites-nous en commentaires s'ils ont marché pour vous. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

63 Plantes Médicinales Incontournables Pour Se Soigner.

Grippe, Rhume, Toux... Voici 28 Médicaments Sans Ordonnance à Proscrire de Votre Pharmacie.

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)