Ne Donnez Plus les Dents de Lait à la Petite Souris. Gardez-Les Précieusement !

Perdre une dent quand on est enfant est une chose très amusante.

On peut montrer à ses copains que sa dent bouge.

Et quand elle tombe, elle est remplacée par quelques pièces sous l'oreiller.

Mais en tant que parents, il est peut-être temps d'envisager de conserver précieusement ces dents de lait.

Tant pis pour la petite souris ! Pourquoi ? Explications :

conservez les dents de lait de vos enfants

Selon une étude scientifique récente, menée par le Dr Songtao Shi, de l'Institut national de recherche dentaire et cranio-faciale, conserver les dents de lait de ses enfants pourrait être un avantage décisif pour la santé de nos enfants.

En effet, elles pourraient leur être d’un grand secours, à l’avenir. Pourquoi ? Car la pulpe des dents de lait contient des cellules souches.

Et les cellules souches peuvent contribuer à reconstituer des neurones, des os, du cartilage…

Elles peuvent même aider à régénérer des cellules cardiaques qui peuvent elles-mêmes réparer du tissu cardiaque endommagé.

Pour faire court, ces cellules souches peuvent aider à soigner une myriade de maladies auxquelles vos enfants pourraient être exposés pendant leur vie.

une molaire et une incisice sur un morcau de serviette en papier

Aujourd'hui, les maladies comme la maladie de Hodgkin, la leucémie et le myélome multiple peuvent être traitées avec des transplantations de moelle osseuse douloureuses.

Mais les développements scientifiques récents permettent d'envisager de traiter ces maladies en utilisant les propres cellules souches de l'enfant, comme celles que l'on trouve dans les dents de lait.

Pour l'instant les recherches n'ont pas encore abouti sur des résultats concrets. Mais les espoirs qu'elles suscitent auprès des parents sont énormes.

Par exemple, aux États-Unis, beaucoup de parents ont recueilli des cellules souches extraites du sang du cordon ombilical, lorsque leur enfant est né.

En effet, le sang peut être conservé, moyennant la lourde somme de 1900 € dans de nombreux laboratoires.

Par contre, il est impossible de prélever ce sang après la naissance de l’enfant. Il faut que le prélèvement ait lieu au moment-même de la naissance du bébé.

Ainsi les parents qui n’ont pas effectué ce prélèvement quand leur bébé est né ne peuvent plus recourir à cette option.

Des entreprises américaines comme Provia proposent une alternative, grâce au stockage des dents de lait. Provia facture son service - appelé "Store-A-Tooth" - pour une somme plus raisonnable d'environ 700 €.

Le truc à savoir ? Les dents doivent être congelées puis stockées dans les 48 h après être tombées. Sinon les cellules contenues dans la pulpe dentaire meurent.

Par contre en France, cette pratique n'est pas encore autorisée. La Suisse en revanche autorise cette démarche, tout comme la Grande-Bretagne.

La prochaine fois que votre enfant perd une dent de lait, vous ne la regarderez plus de la même façon. Elle pourrait littéralement sauver la vie de votre enfant dans 10 ou 20 ans.

Certes, aujourd'hui il est encore impossible de soigner des maladies graves ou moins graves à partir des cellules souches extraites de leurs dents de lait.

Mais les recherches avancent vite et continuent de progresser. Il est fort probable que d'ici quelques années ces cellules souches puissent être utilisées pour guérir des enfants devenus grands.

À découvrir aussi :

10 P'tits Trucs que Tous les Parents Devraient Connaître.

Santé Dentaire De Vos Enfants : Les 7 Erreurs À Éviter.

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque matin. C'est gratuit.
Déjà 136 358 abonnés
Likez-nous sur Facebook
59 517
VUES
1 635
PARTAGES

le 21 Février 2017

Laisser un commentaire

> > Ne Donnez Plus les Dents de Lait à la Petite Souris. Gardez-Les Précieusement !