La Colombie INTERDIT l’Épandage du Roundup de Monsanto.

Monsanto a subi un sérieux revers !

Pour la 1re fois, un pays d’Amérique Latine, la Colombie, a interdit l’épandage de produits à base de glyphosate.

Conséquence directe de cette décision, le produit-phare de Monsanto, le Roundup ne pourra plus être utilisé dans ce pays.

Et si cette initiative faisait boule de neige en Amérique Latine ?

Le round up en épandage est interdit en colombie

C’est le gouvernement colombien qui a été à l’origine de cette décision applicable à l’ensemble du territoire.

Il faut dire qu’avec ses 47 millions d’habitants, la Colombie était le seul pays à encore pratiquer l’épandage aérien du Roundup.

Lutter contre le trafic de drogue ou contre le cancer ?

Dans la ligne de mire : les trafiquants de cocaïne et leurs champs de culture illégale de coca.

Le but de cette technique était en effet de détruire les cultures illégales de coca.

Mais la lutte contre le trafic de drogue doit-elle se faire au détriment de la santé des Colombiens ?

La technique de l’épandage a toujours été remise en cause par les agriculteurs, les écologistes et les experts qui s’inquiètent des conséquences négatives sur la santé et l’environnement.

Les Américains eux ne l’entendent pas de cette oreille : ils encouragent au contraire l’épandage du Roundup qu’ils ne jugent pas nocif pour lutter contre la culture de la coca.

N'oublions pas que la Colombie est un des premiers producteurs et fournisseurs de cocaïne au monde.

Le Roundup, un “cancérogène probable”

Jusqu’à ce que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) déclare le Roundup “cancérogène probable”, l’épandage de ce produit était une des armes utilisées pour détruire les champs de coca et ainsi lutter contre le trafic de drogue.

Mais depuis que l’OMS a classé le Roundup dans la catégorie des produits “cancérogène probable”, le ministre de la Santé colombien, Alejandro Gaviria, a décidé d’en interdire l’épandage.

Il a dû faire face à l’opposition du ministre de la Défense, Juan Carlos Pinzon, qui craint que cette interdiction ne développe davantage la culture illégale de coca.

Au final le Conseil des Stupéfiants a tranché par sept voix contre une : l’épandage de produits contenant du glyphosate a bien été interdit.

D’ailleurs, selon Daniel Mejia, directeur du Centre d’études sur la sécurité et les drogues de l’université des Andes, cette technique était inefficace pour lutter contre la culture de coca.

La santé des Colombiens devient donc prioritaire sur la lutte contre le narcotrafic en Colombie. Au final, c’est un échec pour Monsanto et une avancée pour le bio.

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Vous Souhaitez Éviter les Produits Monsanto ? Voici La Liste des Marques à Connaître.

20 Ans Plus Tard, les États-Unis Reconnaissent que le Pesticide le Plus Utilisé au Monde TUE les Abeilles.

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)