13 Remèdes Miracles pour Vite Stopper une Crise d'Angoisse.

Par , le 19 Janvier 2024

13 Remèdes Miracles pour Vite Stopper une Crise d'Angoisse.

Vous aussi faites parfois des crises d'angoisse ?

Et vous cherchez des remèdes miracles pour les faire disparaître ?

C'est vrai que l'anxiété peut vite se transformer en crise sévère.

C'est ce que l'on appelle aussi une “attaque de panique”.

Ces crises sont non seulement violentes, mais aussi terrifiantes, surtout quand on y est pas habitués !

Heureusement, ma psy m'a confié 13 traitements miracles testés et approuvés pour gérer les pires angoisses au quotidien.

Et ce, sans avoir recours à des médicaments sur ordonnance.

Cela inclut la respiration profonde, les techniques d’ancrage, les huiles essentielles et même la répétition d'un mantra.

Depuis que j'utilise ces stratégies, je peux vous dire que ma vie a complètement changé.

Je fais 100 fois moins de crises, et elles sont bien moins intenses et bien plus faciles à gérer.

Voici les 13 meilleures astuces et remèdes pour calmer une crise d'angoisse rapidement. Regardez :

13 remèdes pour calmer une crise d'angoisse rapidement

Une femme qui fait une crise d'angoisse à la maison qui essaie de la stopper

1. Calmez la crise d'angoisse dès son apparition

Une femme paraissant anxieuse, assise sur un lit, tête baissée, mains sur la tête.

Les symptômes d'une crise d'angoisse se font sentir tant au niveau émotionnel que sur le plan physique.

Et justement :

Parce que ce n'est pas toujours possible de prévoir une crise d'angoisse, apprendre à repérer les premiers signes est primordial.

En effet, c'est mille fois plus facile d'apaiser une crise d’angoisse dès son apparition.

Voici les symptômes physiques d'une crise d'angoisse :

  • sueurs

  • respiration rapide

  • impression d’étouffement, d’essoufflement

  • accélération du rythme cardiaque : le cœur qui se met à battre très rapidement

  • douleur ou gêne dans la poitrine

  • engourdissements ou picotements

  • vertiges

  • envie de vomir, maux de ventre

  • bouffées de chaleur, frissons

  • tremblements et spasmes musculaires, surtout au niveau des paupières

Voici les symptômes émotionnels d'une crise d'angoisse :

  • des sensations intenses et répétitives de peur et d'anxiété qui vous envahissent

  • des pensées catastrophiques

  • peur de perdre contrôle de soi-même, voire de devenir fou

  • peur de faire une crise cardiaque ou de mort imminente

  • sensation d'être dans un monde irréel ou d’être déconnecté de soi-même

2. Dites-vous qu'une crise d'angoisse finit toujours par disparaître

Un homme en chemise bleue, appuyé contre un arbre, semble avoir des palpitations.

Quand je fais une crise d’angoisse, j’ai souvent l’impression d’être sur le point de rendre l’âme.

Parfois, mon cœur bat si fort que je suis convaincu que je vais faire une crise cardiaque !

C’est extrêmement désagréable à vivre.

Mais n’oubliez jamais : une crise d’angoisse finit toujours par disparaître !

Alors, la toute première chose à faire pour calmer une crise d’angoisse, c’est de tenter de se rassurer.

Pour moi, ce qui marche le plus, c'est de me rappeler que celle-ci ne va pas durer éternellement.

Le simple fait de me dire "je ne suis pas en danger" a un effet calmant.

Rappelez-vous :

Vous êtes seulement en train de vivre une brève période d'anxiété très concentrée, mais elle sera bientôt terminée.

En fait, vous ne risquez absolument rien : à la fin de la crise, tout revient à la normale.

Bon à savoir :

Les crises d’angoisse ont tendance à atteindre leur paroxysme dans les 10 minutes qui suivent leur apparition.

Après ça, les symptômes commencent à s'atténuer.

3. Utilisez la technique de respiration 4-7-8

Une femme les yeux fermés, la tête inclinée en arrière, respire profondément.

C’est prouvé par la science :

La respiration profonde aide à réduire le stress chez les personnes qui souffrent de troubles anxieux et de crises d'angoisse.

Et ça tombe à point nommé !

Comme tout le monde le sait, pendant une crise d'angoisse, le rythme respiratoire s'emballe soudainement.

Pire : beaucoup ont aussi une sensation d’oppression au niveau de la cage thoracique.

C’est ce qu’on appelle la "respiration superficielle", et c’est très, très désagréable.

En effet, car cette respiration rapide risque d'aggraver les sentiments d'anxiété et de tension.

Dans ces cas, essayez de respirer lentement et profondément, en vous concentrant pleinement sur chaque inspiration, chaque expiration.

Ici, l’idée est de respirer profondément à partir de l’abdomen, en remplissant les poumons de manière lente et régulière.

Pour vous aider, essayez de compter jusqu'à 4 pendant que vous inspirez, et aussi quand vous expirez.

Il existe une autre technique de respiration, très similaire, et qui a fait ses preuves :

Il s’agit de la méthode 4-7-8, dont je vous ai déjà parlé dans cet article :

  • Inspirez en comptant jusqu'à 4.

  • Retenez votre respiration en comptant jusqu'à 7.

  • Expirez par lentement la bouche en comptant jusqu'à 8.

4. Utilisez l’huile essentielle de lavande pour apaiser une crise d'angoisse

Un flacon d'huile essentielle de lavande à côté de sa boîte.

L’huile essentielle de lavande est réputée pour ses vertus santé.

Mais de tous ses bienfaits, le plus connu est sans doute ses propriétés apaisantes.

Les chercheurs ont en effet prouvé que l'inhalation d'huile de lavande aide à soulager l’anxiété.

Comment l’utiliser ? Rien de plus simple. Je vous montre les deux méthodes qui marchent pour moi :

  • Vous pouvez tout simplement tenir votre flacon d'huile essentielle de lavande sous le nez et l’inhaler lentement.

  • Ou alors, versez-en 2 à 3 gouttes sur un mouchoir, et mettez-le sous le nez pour l'inhaler lentement.

Et pour ceux qui n’aiment pas l'odeur de la lavande ?

Si c'est le cas, vous pouvez essayer une autre huile essentielle pour sortir de l'anxiété naturellement.

Par exemple, les huiles essentielles de bergamote, de camomille et de citron sont toutes réputées pour leurs vertus apaisantes.

5. Déplacez vous dans un endroit plus calme

Une femme semble avoir un mal de tête, main sur le front, yeux fermés.

Beaucoup disent que certaines situations et certains sons peuvent aggraver leurs crises d'angoisse.

Si possible, essayez de trouver un endroit plus calme.

Par exemple, si je fais une crise d’angoisse dans une salle qui grouille de monde, ça m’aide de quitter cet endroit.

Ou si ce n’est pas possible, je colle mon dos sur le mur le plus proche, pour prendre appui.

Vous verrez, le fait de s'extraire du contexte anxiogène et d'aller dans un endroit calme aide à :

  • créer un espace mental.

  • faciliter la concentration sur votre respiration et les autres stratégies de bien-être.

6. Concentrez-vous sur un objet comme une barrette à cheveux pour penser à autre chose

Une femme avec les yeux fermés, appréciant un moment de calme.

Lorsque je fais une crise d'angoisse, je suis envahi par des pensées négatives, des sentiments désagréables et des souvenirs pénibles.

Dans ces cas, le fait de concentrer mon attention sur un objet physique dans mon environnement m'aide à recadrer mon état d'esprit.

En psychothérapie, c'est ce qu’on appelle les techniques d’ancrage.

Et elles sont simples et très efficaces.

Les psychologues les utilisent pour réduire les symptômes des personnes souffrant de crises d'angoisse, d'anxiété et de traumatismes.

En fait, c'est tout bête :

Je trouve un objet dans les environs, et je me concentre sur lui.

Par exemple, sa forme, la sensation qu'il procure, la personne qui l'a fabriqué, etc.

En gros, il s’agit d’essayer de détourner votre concentration sur autre chose que les émotions bouleversantes que vous traversez pendant une crise.

Ce qui me plaît le plus avec cette méthode ?

C’est qu’elle est très discrète. Et en plus de ça, elle nécessite peu de ressources, voire pas du tout.

Comment j'utilise les techniques d'ancrage pour apaiser mes crises d'angoisse :

Pour ceux qui font des crises d’angoisse récurrentes :

Essayez de toujours garder sur vous un objet familier pour vous aider à vous ancrer dès les premières manifestations de la crise.

Il peut s'agir d’une pierre lisse, d'un coquillage, d'un petit jouet ou d'une barrette à cheveux.

Essayez, et vous verrez à quel point c'est efficace.

Et bon à savoir, il existe plusieurs techniques d’ancrage.

Alors, à vous de les tester pour trouver celle qui sera la plus efficace pour vous. Vous pouvez entre autres :

  • visualiser un lieu sûr où vous vous sentez en sécurité,

  • écouter de la musique ou vous concentrer sur les sons environnants,

  • vous concentrer sur vos 5 sens avec la méthode 5-4-3-2-1.

Cette dernière technique est pour moi celle qui se rapproche le plus du "remède miracle"…

Je vous dis tout sur elle dans le prochain point.

7. Utilisez la méthode 5-4-3-2-1 pour stopper une crise d'angoisse

Une jeune femme en détresse, se tenant la poitrine.

Lorsqu’on est confronté à une crise d’angoisse, on a parfois l'impression d'être détaché de la réalité.

En effet, l’anxiété peut devenir si intense qu’elle prend le dessus sur tous les autres sens.

Pour faire retomber la pression et vous aider à retrouver votre calme, il existe une technique de pleine conscience :

Il s'agit de la méthode 5-4-3-2-1.

C’est une technique d’ancrage, comme celles dont je vous ai parlé plus haut.

Elle utilise les cinq sens pour vous ancrer dans le moment présent et chasser vos pensées négatives.

Pour utiliser cette méthode, suivez chacune des étapes suivantes, lentement et minutieusement :

  • 5 : la vue. Regardez autour de vous et identifiez 5 éléments dans votre environnement.

  • 4 : l'ouïe. Identifiez 4 sons distincts. Par exemple, la voix d'une personne, la sonnerie d’un téléphone, la chanson qui joue à la radio…

  • 3 : le toucher. Concentrez votre attention sur 3 surfaces que vous pouvez sentir avec votre peau. Par exemple, le vent dans vos cheveux, un bijou et encore le contact d'un vêtement sur votre peau... Pensez à leur texture, à leur température, etc.

  • 2 : l'odorat. Essayez de repérer 2 odeurs distinctes. Par exemple, l'odeur du café dans la pièce ou celle du savon sur vos mains.

  • 1 : le goût. Décrivez le goût que vous sentez dans votre bouche. Essayez de boire une gorgée d'eau ou de prendre un bonbon.

8. Répétez une phrase rassurante plusieurs fois pour calmer votre crise d'angoisse

Une femme souffle pour se calmer, les yeux fermés, les doigts sur les tempes.

Un mantra est un mot ou une phrase qui vous aide à recadrer votre concentration et à vous donner de la force.

En gros, il s'agit ni plus ni moins de réciter des affirmations rassurantes.

Je sais, ça fait un peu sorcellerie et compagnie…

Pourtant, les études prouvent que réciter et répéter un mantra dans sa tête aide à réduire l'anxiété, le stress et l'angoisse.

Le mantra peut être réconfortant et très simple, tel que l’ancien adage "Cela aussi passera".

Pour certains, le mantra peut avoir une signification plus spirituelle.

Quel que soit le vôtre, le principe est le même :

Le fait de se concentrer sur la répétition lente de votre mantra permet de réguler la respiration et de détendre les muscles.

9. Allez marcher tranquillement pour soulager les symptômes d'une crise d'angoisse

Un homme marchant seul sur un sentier en pleine nature.

Dès la première manifestation d’une crise d’angoisse, sortez faire un tour.

D’une part, le fait de marcher permet de vous éloigner de la situation stressante.

En plus de ça, mettre une jambe devant l'autre aide aussi à réguler la respiration.

Du point de vue scientifique, le fait de bouger votre corps libère des endorphines.

Et justement : il s'agit là des fameuses "hormones du bonheur", celles qui détendent le corps et améliorent l'humeur.

Selon les études, pratiquer une activité physique régulièrement permet de diminuer l'anxiété progressivement.

Concrètement : faire du sport diminue non seulement la fréquence, mais aussi l’intensité des crises d'angoisse.

10. Contractez puis relâchez un muscle du corps

Une femme en pull orange, yeux fermés, semble détendue et sereine.

Souvent, les crises de panique sont accompagnées d'une tension musculaire.

Et justement :

Les études prouvent qu'un traitement efficace pour limiter les symptômes d'une crise, c'est d'utiliser les techniques de relaxation musculaire.

La raison ?

En fait, si votre esprit sent que le corps se détend, alors tout un tas d'autres symptômes ont tendance à diminuer.

Y compris un des plus gênants pour moi : la respiration rapide.

Pour contrôler une crise d'angoisse rapidement, il y a une technique de relaxation musculaire très répandue… et très efficace.

Elle s'appelle la relaxation musculaire progressive.

Ça consiste à contracter puis relâcher l'un après l'autre différents muscles du corps. Concrètement :

  • Contractez un muscle pendant 5 secondes, le biceps droit par exemple.

  • Ensuite, relâchez le muscle et dites "détends-toi" en même temps.

  • Laissez le muscle se détendre pendant 10 secondes, et répétez les étapes avec un autre muscle.

11. Projetez-vous dans un lieu de bonheur pour calmer une crise d'angoisse

Une femme souriante allongée sur l'herbe, écoutant de la musique avec des écouteurs.

Votre lieu de bonheur est un endroit où vous vous sentez détendue, en sécurité et calme.

L'endroit diffère selon chaque personne.

Pour beaucoup, c'est un petit coin de paradis, un havre de paix en pleine nature, leur plage préférée…

Pour moi, j’imagine que je suis dans mon fauteuil préféré, bien au chaud devant un feu de cheminée.

Et en train de boire une bonne tasse de mon thé vert préféré.

Lorsque je sens les premiers signes d'une crise, je ferme les yeux et j'imagine que je me trouve dans cet endroit.

Une fois que vous avez votre lieu de bonheur en tête, concentrez-vous sur le calme qui y règne.

Essayez de vous concentrer sur des détails sensoriels.

Par exemple, la sensation de vos pieds nus sur du gazon, du sable chaud ou un tapis douillet.

12. Si vous faites une crise d'angoisse, parlez-en à une personne de confiance

Une femme étreignant un homme, l'expression pleine d'émotion.

Vous avez tendance à faire des crises d'angoisse aux mêmes endroits ?

Par exemple, sur votre lieu de travail ou dans une situation particulière.

Alors, n’hésitez pas à en parler avec une personne en qui vous avez confiance : comme un collègue ou un membre de votre famille.

Parlez-lui de vos crises d’angoisse.

Et surtout, dites-lui ce qu'elle peut faire pour vous aider, la prochaine fois que vous en faites une.

Et si vous faites une crise en public ?

Dans ce cas aussi, ça peut être utile d'en parler à une autre personne.

Elle pourra peut-être vous aider à trouver un endroit tranquille, le temps que la crise passe.

13. Essayez de comprendre ce qui déclenche la crise d'angoisse

Une femme asiatique assise pensive sur un canapé, regardant au loin.

Souvent, la crise d’angoisse est spontanée et survient sans raison : on ne trouve pas d’éléments directs qui la provoquent.

Mais parfois, une situation particulière peut la déclencher : en psychologie, c'est d'ailleurs ce que l'on appelle un événement déclencheur.

En apprenant à repérer et éviter ces déclencheurs, j'ai pu réduire la fréquence et l'intensité de mes crises.

Bien sûr, les déclencheurs varient d'une personne à l'autre, mais voici quelques causes courantes des crises d'angoisse :

  • les espaces clos, pour moi, c'est prendre l'ascenseur par exemple

  • les foules

  • les problèmes d'argent

  • la prise de parole en public

  • les conflits et les disputes.

À quoi ressemble une crise d'angoisse ?

Disons les choses franchement :

Une crise d’angoisse est une expérience très, très désagréable à vivre, et particulièrement effrayante.

Surtout les premières fois, si vous n'en avez jamais eu de votre vie !

Ce n'est pas juste de l'anxiété… c'est ni plus ni moins la sensation de l’anxiété à son paroxysme.

Au point où elle prend le dessus, et où on a l'impression de ne plus maîtriser la situation…

Pourtant, aussi violentes soient-elles, les crises d’angoisse sont assez fréquentes.

En effet, nombreux sont ceux à les expérimenter, les femmes en majorité.

Un épisode peut se manifester de manière soudaine et imprévisible, ou être déclenché par une situation stressante.

En plus, chaque seconde de la crise d'angoisse paraît durer une éternité.

Avec un peu de chance, elles peuvent durer seulement quelques minutes.

Et dans le pire des cas, jusqu'à une heure.

Mais en moyenne, elles durent entre 20 et 30 minutes.

La crise d'angoisse : quels sont les risques ?

Vous venez de vivre une crise d'angoisse pour la première fois ?

Alors, voici 2 points très, très importants à retenir :

  • Non, on ne peut pas mourir d’une crise d’angoisse… alors pas besoin d'aller aux urgences !

  • Et toutes les crises d’angoisse finissent toujours par passer, même les pires.

Les 13 méthodes que nous venons de voir vont vous aider à reprendre le contrôle et gérer une crise d'angoisse.

Certains de ces conseils anti-angoisse peuvent vous aider sur le moment, d'autres à plus long terme.

Questions fréquentes sur les crises d'angoisse :

Quelle est la différence entre angoisse et anxiété ?

Beaucoup de gens utilisent le terme angoisse comme synonyme d’anxiété.

Seulement, voilà, ce n'est pas la même chose !

L'anxiété, c’est tout à fait normal :

  • En fait, être anxieux, ça fait même partie de la vie ! C'est une réaction émotionnelle face à un danger à venir.

  • Dans certains cas, elle agit même comme un stimulant.

  • Elle se manifeste par une sensation de malaise, une tension musculaire ainsi qu'un état de vigilance maximal.

  • L’anxiété est diffuse et peut rapidement disparaître.

  • Mais si votre anxiété dure toute la journée et qu'elle ne se calme jamais, c'est un trouble psychique. On parle alors de trouble anxieux généralisé.

L'angoisse est intense et incontrôlable :

  • L’angoisse est un moment d’anxiété très intense.

  • Il s'agit d'une expérience psychologique perturbante, dont la cause peut être difficilement identifiable.

  • Contrairement à l'anxiété, elle est toujours accompagnée de symptômes physiques. Par exemple, le cœur qui bat la chamade, les sensations d’étouffement, de boule dans la gorge…

  • Elle est souvent liée à un sentiment d'impuissance ou de mal-être.

Crise d'angoisse : quand faut-il consulter ?

Si elles sont trop fréquentes, les crises d’angoisse peuvent carrément vous plomber le quotidien.

Voire vous gâcher la vie…

Si c'est le cas, je vous recommande de consulter un psychologue ou un psychothérapeute pour prendre en charge le problème.

Et n'oubliez pas : le médecin est là pour vous orienter et vous conseiller un traitement. N’hésitez pas à lui en parler !

À votre tour...

Vous avez testé ces astuces de grand-mère pour calmer une crise d'angoisse sans ordonnance ? Donnez votre avis en commentaire pour savoir si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

19 Remèdes Naturels Pour Lutter Contre l'Anxiété Sans Médicaments.

5 Méthodes Naturelles et Efficaces Pour ne Plus se Ronger les Ongles.

Les plus lus

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :