Comment Bien Préparer Son Jardin à Passer l'Hiver ? Le Guide Facile Pour Jardiniers.

Après les beaux jours, il est temps de préparer son jardin à passer à l'hiver.

L'objectif est de retrouver un beau jardin et un potager qui produisent dès l'année prochaine.

Pour cela, il est important de commencer avant les premières gelées.

Le souci, c'est que l'on ne sait pas forcément quoi faire pour que son jardin et potager ne souffrent pas trop.

Heureusement, voici le guide facile pour tous les jardiniers qui cultivent des légumes, des fleurs et des herbes. Regardez :

1. Préparer les légumes pour l'hiver

pailler le potager avant l'hiver

Les légumes-racines

Les températures basses et les nuits froides vont arrêter la croissance des légumes naturellement.

Sachez que les légumes-racines tels que les carottes, les navets, les betteraves, les rutabagas et les panais peuvent très bien être récoltés dans de bonnes conditions même s'il a gelé.

D'ailleurs, les légumes comme le panais ont même un meilleur goût s'ils mûrissent 2 à 4 semaines à des températures proches de 0°C.

Mais pas la peine d'attendre qu'il se mette à geler pour les récolter.

Il vaut mieux les déterrer avant que le sol ne soit complètement gelé ou enneigé.

Les pommes de terre

Les pommes de terre peuvent rester dans la terre, mais elles doivent être bien enterrées pour ne pas trop souffrir du froid.

Il ne faut pas les laisser en surface trop longtemps sinon elles risquent de ne plus être bonnes.

Quand vous les récoltez, stockez-les dans un endroit sec et chaud à l'abri du soleil pour que leur peau durcisse.

Laissez-les sécher à plat sur une seule couche et tournez-les régulièrement pendant environ 2 semaines.

Enlevez délicatement la terre accrochée dessus, mais ne lavez pas les pommes de terre pour les stocker.

Les légumes à feuilles vertes

Le chou frisé, le chou vert et le chou kale ont un goût un peu plus doux après un gel léger.

Les choux pommés et les cardons peuvent résister à de légères gelées. Par contre, les feuilles risquent d'être endommagées par le gel. Pour y remédier, il suffit de les couper avant de les cuisiner.

Pour ce qui est des laitues, malheureusement, elles ne supportent pas le gel. Donc, pensez à les récolter avant qu'il ne fasse très froid.

Les autres légumes

Les autres légumes comme les tomates, les courges, les pois et les haricots doivent être retirés du potager avant l'arrivée du froid.

Si les plantes ne sont pas malades, le mieux est de les composter.

Si par contre elles sont malades, il est préférable de les jeter directement à la poubelle pour ne pas contaminer le reste du compost.

N'oubliez pas non plus d'enlever tous les tuteurs et supports que vous aviez mis dans le potager.

2. Préparer la terre du potager pour l'hiver

préparer le carré potager à l'automne

- Avant que le sol ne devienne trop dur, enlevez toutes les mauvaises herbes et détritus qui pourraient servir de cachette aux nuisibles et aux maladies.

- Labourez doucement la terre pour faire remonter les insectes qui prévoient d'hiverner dans la terre. Cela permet de réduire les risques de développement de ravageurs au printemps et en été. C'est l'un des moyens les plus efficaces de réduire les populations de scarabées japonais, dont les larves vivent et passent l'hiver dans le sol.

- Une fois que la plus grande partie du sol du jardin est mise à nu, ajoutez une couche de compost, de feuilles, de fumier (si vous en avez) ou de la chaux (si vous en avez besoin). Puis, de nouveau, labourez le sol doucement pour faire pénétrer.

- Une autre option consiste à semer des cultures de couverture, telles que le seigle d'hiver, pour protéger votre sol.

- Si certaines zones sont désespérément envahies de mauvaises herbes, couvrez-les de plastique noir ou d'une couche de carton que vous laisserez en place tout l'hiver. Cela permet de tuer les mauvaises herbes et empêchera les graines de pousser.

3. Préparer les herbes aromatiques pour l'hiver

comment conserver les herbes aromatiques en hiver

Sachez que certaines herbes aromatiques ont besoin d'une protection pour l'hiver, alors que d'autres sont robustes et peuvent facilement le supporter. Voici en détails comment protéger les plantes aromatiques en hiver :

- La sauge est une plante vivace dans la plupart des régions et n'a pas besoin d'un traitement particulier pour l'hiver. Pensez à en couper quelques branches avant que le gel n'arrive. Vous serez ravi de pouvoir la cuisiner en hiver.

- Le romarin est une plante vivace à feuilles persistantes qui doit être protégée dans les zones les plus froides ou même rentrée, si cela est possible.

- Le thym est une herbe presque indestructible. C'est une plante vivace qui va sommeiller dès l'automne, puis va redémarrer d'elle-même au printemps.

- Le persil est une herbe qui peut résister à un gel léger. Dans les zones les plus froides, n'hésitez pas à le couvrir la nuit. Malheureusement, ses longues racines ne permettent pas de le transplanter facilement.

- La ciboulette est une plante vivace robuste qui résiste bien au froid. Pour avoir de la ciboulette pendant l'hiver, mettez la ciboulette en pot et laissez le feuillage mourir et geler pendant plusieurs semaines dehors. Ensuite, rentrez le pot dans la maison en le mettant dans un endroit ensoleillé, pas trop chaud. Arrosez régulièrement et récoltez la ciboulette tout au long de l'hiver.

- Le basilic et l'origan sont très fragiles et ne supportent pas les températures hivernales dans la plupart des régions de France. Rentrez les pots, ou protégez les pieds le plus possible avec du compost et un voile.

4. Préparer les baies pour l'hiver

tailler framboisiers et groseilliers avant l'hiver

Les baies sont plutôt robustes mais nécessitent tout de même d'être taillées et entretenues pour passer l'hiver tranquillement :

- Au début ou à la mi-automne, taillez les framboisiers en laissant seulement six des plus fortes branches pour chaque pied.

- N'hésitez pas à les "scalper" sans pitié, ils repartiront de plus belle au printemps.

- Plantez des mûres à l'automne et protégez les pieds avec un monticule de terre pour empêcher le gel de les attaquer.

- Couvrez les fraisiers avec de la paille ou du foin.

5. Préparer les fleurs pour l'hiver

protéger les arbustes avant l'hiver

- Arrosez vos plantes vivaces à l'automne. Elles vous en remercieront cet hiver.

- Une fois le sol gelé, coupez les plantes vivaces à environ 7 cm et paillez-les avec une épaisse couche de feuilles ou de paille.

- Si vous prévoyez de créer une nouvelle plate-bande au printemps suivant, couvrez-la dès maintenant avec un épais paillis ou du plastique. Cela permet de limiter la croissance des mauvaises herbes ou des graines restées en terre.

- Avant une chute de neige, recouvrez les fleurs couvre-sol, comme le pachysandra, d'un paillis d'aiguilles de pin de plusieurs centimètres.

- Déplacez les chrysanthèmes en pot dans un endroit abrité lorsque leurs fleurs se fanent. Arrosez bien et recouvrez-les d'une épaisse couche de paille pour qu'elles passent l'hiver au chaud.

- Lorsque le gel noircit les feuilles des dahlias, des glaïeuls et des cannas, déterrez-les soigneusement et laissez les bulbes sécher à l'intérieur sur du papier journal pendant quelques jours. Emballez-les ensuite dans des chips de polystyrène, de la tourbe sèche, du papier bulle ou du papier journal déchiqueté et conservez-les dans un endroit sombre et humide et frais jusqu'au printemps (de 5 à 10°C). Découvrez l'astuce ici.

6. Préparer les géraniums pour l'hiver

conserver les géraniums en hiver

- Les géraniums (les pélargoniums) sont d’origine sud-africaine et ont une période de dormance de 3 mois durant la sécheresse excessive de l’hiver. Ils doivent être bien arrosés avant d'entrer en dormance.

- Déterrez-les et enlevez la terre des racines, puis suspendez-les dans une cave sombre et fraîche. Ma grand-mère faisait ainsi et replantait les géraniums dans les pots au printemps.

- Si vous avez un endroit frais dans votre maison (environ 10 à 12°C), il est possible de stocker vos géraniums en les gardant dans leurs pots et en leur donnant très peu d’eau.

- Au printemps, amenez-les dans un endroit chaud et arrosez-les abondamment. Quand ils commencent à avoir des bourgeons, rempotez-les et taillez-les fortement.

- Vous pouvez aussi les faire hiverner derrière une fenêtre comme une plante d'intérieur, mais sachez que cela risque de les épuiser. Si vous décidez de les mettre en pot, vérifiez juste que le pot est bien drainé. Les géraniums seront mieux dans les pots en plastique.

7. Préparer les rosiers pour l'hiver

comment tailler les rosiers en hiver

- Vous pouvez arroser régulièrement les rosiers pendant l'automne. Par contre, ne mettez plus d'engrais environ 6 semaines avant le premier gel.

- Pensez à retirer toutes les tiges mortes ou malades.

- Après le premier gel, paillez les rosiers avec du compost ou des feuilles juste au-dessus du point gonflé où la tige sort du porte-greffe.

- Dans les régions où les températures hivernales sont vraiment froides, enfermez les rosiers buissons dans un cylindre. Vous pouvez le fabriquer vous-même avec du fil ou du treillis et remplissez l'intérieur de feuilles hachées, de compost, de paillis, de copeaux de bois secs ou d'aiguilles de pin. Découvrez l'astuce ici.

- Avant que les températures ne passent au-dessous de zéro en journée, détachez les tiges des rosiers grimpants, posez-les à plat sur le sol et recouvrez-les de branches de pin ou de paillis.

8. Préparer les arbres pour l'hiver

protéger les arbres en hiver avec voile

- Protégez les petits arbres ou les arbustes du froid extrême en les entourant avec un igloo de neige. Ou faites-leur un abri cylindrique avec du grillage que vous remplirez de feuilles, de paille ou de compost. Pour les plus grands et fragiles, couvrez-les avec du voile d'hivernage.

- Inspectez vos arbres et enlevez toutes les branches cassées, en faisant une coupe nette près du tronc.

- Si vous prévoyez d'acheter un sapin de Noël, creusez le trou où vous le planterez après les fêtes, avant que le sol ne gèle. Stockez la terre que vous avez retirée dans le garage ou la cave pour éviter qu'elle ne gèle. Plantez un repère sur le trou pour le retrouver facilement en cas de neige abondante.

9. Autres trucs à faire avant l'hiver

comment préparer son jardin pour l'hiver

- Videz tous les contenants extérieurs remplis d'eau pour les empêcher de se fendre à cause du gel. Rangez-les à l'envers pour éviter qu'ils ne se salissent trop.

- Enlevez tous les tuyaux d'arrosages, robinets, raccords, arroseurs... Videz-les, lavez-les et rangez-les dans un seau dans l'atelier. Cela leur évitera de geler et d'exploser.

- Tondez votre pelouse jusque tard dans la saison, avant les chutes de neige. L'herbe haute sous une grosse couche de neige risque de développer des taches brunes au printemps.

- Ne laissez pas les feuilles mortes sur la pelouse. Ratissez-les pour les mettre sur une grande bâche et mettez-les sur le tas de compost en fines couches mélangées avec du vieux foin et d’autres matériaux. Ou bien, ramassez les feuilles en tas et passez la tondeuse par-dessus pour les transformer en paillis pour les plates-bandes. Découvrez l'astuce ici.

- Couvrez votre tas de compost avec une bâche en plastique ou une épaisse couche de paille avant que la neige ne tombe.

- Vidangez le réservoir de carburant de votre tondeuse ou de tout autre équipement qui fonctionne avec de l'essence.

- Lavez, frottez et rangez vos outils. Certaines personnes huilent leurs outils avec de l'huile végétale pour éviter la rouille.

À votre tour...

Vous avez testé ces astuces pour préparer votre jardin avant l'hiver ? Dites-nous en commentaire si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

L'Astuce Pour Bien Protéger Vos Plantes En Hiver.

7 Astuces Simples Pour Préparer Votre Potager à Affronter l'Hiver.

na
comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)