Cette Lettre d’un Enseignant aux Parents est en Train de Faire le Tour du Monde.

Par , le 14 Février 2024

Cette Lettre d’un Enseignant aux Parents est en Train de Faire le Tour du Monde.

La famille éduque, les profs enseignent.

Les parents ont parfois tendance à tout mélanger et penser que l'école doit effectuer les deux missions.

Pourtant, ce n'est pas la même chose.

Consciente de ce décalage, Lisa Roberson, une enseignante américaine, a rédigé une lettre adressée aux parents.

Elle souhaite leur faire prendre conscience de leur rôle envers leurs enfants.

Et en tant qu'ancienne prof, je dois dire que son message me touche particulièrement.

Voici la lettre virulente que cette professeur a adressée aux parents de son pays. Regardez :

Une lettre écrite pour une enseignante pour les parents sur l'éducation

1. Les parents tout puissants face à l'école

" En tant qu’enseignante à la retraite, j’en ai marre des gens qui ne connaissent rien des écoles publiques ou qui ne sont jamais rentrés dans une salle de classe récemment, et qui décident comment réformer notre système éducatif."

Comme dans beaucoup de domaines, les gens pensent tout savoir et se permettent de donner des conseils, des leçons et de critiquer à tout va.

Et les parents d'élèves ne dérogent pas à cette règle..

Ils sont sans cesse en train de donner leur avis sur les cours, les choix de lecture, les sanctions...sur l'enseignant lui-même.

Pire : ils se permettent même de lui donner des leçons de pédagogie.

Mais que savent-ils réellement du métier d'enseignant et de ses obligations ? Sont-ils seulement déjà entrés dans une classe pour délivrer un savoir ?

Ont-ils idée du temps que l'enseignant passe à travailler chez lui pour préparer les cours, pour corriger des cahiers, pour organiser des projets.

Et tout ça pour une seule classe.

Ont-ils idée de toute l'énergie que demande un cours face à 30 enfants plus ou moins bien élevés ?

La critique est aisée, mais l'art est difficile comme dit la célèbre expression.

2. Les parents n'éduquent plus les enfants

" Les enseignants ne sont pas le problème ! Les parents sont le problème ! Ils n’enseignent pas à leurs enfants les manières, le respect ou même comment se comporter en société ", écrit Lisa Roberson.

Et en tant qu'ancienne prof, je dois bien dire que cette partie de la lettre est la plus vraie et la plus percutante.

Les enfants n'ont plus aucun savoir-vivre.

Pourquoi ?

Car, leurs parents ne les éduquent pas. Ils sont des "enfants rois" qui obtiennent tout ce qu'ils veulent à la moindre demande. Ils n'ont plus aucune conscience de "l'autre" et sont autocentrés.

Plus de politesse, plus de codes, plus de filtres...les enfants se comportent comme de véritables petits sauvages mal élevés.

Imaginez-en 30 comme ça dans une classe...

"Tais-toi", "Mouche-toi au lieu de renifler", "On dit au revoir en sortant de la salle", "Enlève ta casquette" j'en passe et des meilleures. C'est le quotidien de tout professeur aujourd'hui.

Alors, chers parents, quand donnerez-vous le minimum d'éducation à vos enfants ? Ne serait-ce que pour les aider dans leur vie future...

Car ce n'est pas à l'école d'éduquer.

3. Le laxisme des familles

" Les enfants viennent à l’école avec des chaussures qui coûtent plus cherue la tenue de l’enseignant, mais sans crayon ni papier. Qui les fournit? Les enseignants les fournissent souvent de leurs propres poches."

Voilà encore un fait véridique soulevé par cette enseignante.

Les élèves viennent souvent en classe les mains dans les poches : as de cahier ou de feuilles, pas de trousse complète, pas de livres...

Mais ce n'est pas par manque de moyens des familles.

Surtout si on en croit les vêtements et chaussures hors de prix qu'ils portent pour venir à l'école.

Comment peut-on avoir une veste à 180€ sur le dos et pas de crayons de couleur dans sa trousse ?

Et à votre avis, qui met à disposition les fournitures manquantes ?

Le prof...et sur ses propres deniers en plus de ça !

Combien de fois j'ai donné un de mes stylos ou des feuilles pour écrire ? Combien de fois je fournis les mouchoirs pour une classe ? Combien de fois je prête un livre à un élève qui ne l'achète pas alors qu'il se fait déposer le matin dans une voiture 100 fois plus belle que la mienne ?

4. Le dialogue parents-école : une bonne idée qui dérape

" Lorsque vous êtes attentifs à ces facteurs, vous verrez que ce ne sont pas les écoles qui échouent, mais les parents. Les enseignants ne peuvent pas faire leur travail et le travail des parents. Tant que les parents ne feront pas leur travail, rien n’ira mieux ! "

La lettre de Lisa Roberson se termine par ces quelques phrases.

Elle rappelle bien que la mission des parents et celle de l'école sont bien différentes. Mais surtout que l'une ne peut aller sans l'autre !

Un prof ne devrait pas perdre du temps à éduquer à la place d'enseigner.

Si l'Éducation Nationale française a instauré un système de dialogue parents/système scolaire bienvenu, il a rapidement dérapé.

Ce dialogue est pertinent s'il permet à tous de se connaître et de bien fonctionner ensemble. Un parent peut évoquer les peurs ou les difficultés de son enfant afin que l'équipe éducative puisse l'aider.

Là où le dialogue échoue, c'est lorsque le parent multiplie les interactions critiques sur le choix de la pédagogie ou l'enseignant lui-même.

Le "prof-bashing" est un sport national en France. L'idée commune est que l'enseignant est une grosse feignasse toujours en vacances et bien trop payé pour bosser 18 à 24h par semaine.

De ce fait, certains parents se permettent des remarques désobligeantes, voire insultantes, sur le travail de l'équipe éducative.

Ils interviennent sur la notation en réclamant des points en plus, sur le passage en classe supérieure ou sur le choix des chapitres enseignés.

Ce n'est pourtant pas leur place.

5. Un système éducatif idéal ?

Le système éducatif idéal existe-t-il ?

En Allemagne, on ne va à l'école que jusqu'à 14h pour laisser place ensuite aux sports ou aux arts.

Mais que font les élèves qui ne pratiquent ni l'un ni l'autre ? S'ils sont scotchés sur leur téléphone, tout le reste de la journée...est-ce mieux ?

En Finlande, l'élève avance à son rythme en "choisissant" les matières qu'il veut travailler, développant ainsi son autonomie.

Ce système est aujourd'hui reconnu comme un des meilleurs au monde. Mais serait-il applicable chez nous ?

Une chose est sûre, on ne pourra pas avancer tant que chacun ne jouera pas son rôle dans le bon ordre.

Les parents éduquent leur enfant avant de le faire entrer à l'école, qui pourra alors transmettre les savoirs fondamentaux en toute tranquillité.

À votre tour...

Et vous, que pensez-vous de la lettre de cette enseignante ? Donnez votre avis en commentaire. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ? Cliquez ici pour l'enregistrer sur Pinterest ou cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

Vous utilisez WhatsApp ? Cliquez ici pour recevoir nos meilleures astuces gratuitement.
À découvrir aussi :

Mes 6 Conseils d'Instit Pour Aider votre Enfant à Réussir à l'École.

30 Questions à Poser à Votre Enfant à la Place de "Comment s'est Passée Ta Journée ?".

Les plus lus

pixel
comment economiser

Vous avez choisi de refuser les cookies , notamment ceux pour réaliser de la mesure d'audience, de la personnalisation des publicités et/ou du contenu éditorial et pour réaliser des mesures de performance.

Un abonnement à un accès illimité au service comment-economiser.fr pour 6,99€ TTC par mois.

L'abonnement sera bientôt disponible. Renseignez votre email ci-dessous pour être tenu au courant de son lancement :