10 Femmes Oubliées par les Manuels Scolaires qui ont Pourtant Révolutionné la Science.

On connaît tous Marie Curie, bien sûr. Mais elle est loin d'être la seule femme scientifique !

Bien d'autres femmes exceptionnelles sont à l'origine de progrès scientifiques décisifs.

Et cela touche des domaines aussi variés que la paléontologie, la médecine et la physique.

Les grandes scientifiques femmes ne sont pas citées dans les manuelles scolaires

Le souci, c'est qu'on ne parle jamais de ces femmes qui ont pourtant révolutionné la science.

Sans ces femmes, nos vies ne seraient sûrement pas ce qu'elles sont aujourd'hui.

Nous vous offrons donc une chance de découvrir ces femmes qui ont fait avancer la science. Regardez :

Mary Anning (1799-1847) : Paléontologue

Mary Anning est une femme savante, une des premières paléontogues

La vocation de Mary Anning a été scellée à l'âge de 12 ans, lorsque son petit frère et elle ont découvert un squelette d’ichtyosaure, en Angleterre près de leur ville natale.

Depuis ce jour, l'étude des fossiles est devenue sa passion. Petite, elle attendait avec impatience les tempêtes espérant que le vent et la pluie auraient révélé des fossiles dissimulés sous les sédiments calcaires. C'est comme ça qu'elle a découvert ses premiers squelettes entiers de ptérodactyles.

Le résultat de ses recherches a largement été exploité dans le milieu scientifique de l'époque en Angleterre. Mais parce qu'elle était une femme, elle n'a jamais été reconnue par ses pairs. Son nom n'a même jamais été cité.

Alice Hamilton (1869-1970) : Chercheuse en maladies professionnelles

Alice Hamilton a élaboré un tableau des maladies professionnelles

En 1883, après avoir obtenu son diplôme de doctorat en médecine à l'université du Michigan, Alice Hamilton s'intéresse aux conditions de travail, notamment dans les entreprises qui utilisent du plomb, du mercure et des substances toxiques. Elle en fait son principal sujet d'études.

De là, elle en déduit un tableau récapitulant les maladies qui résultent de l'exposition à ces produits dangereux : coliques, crampes et perte de poids causées par le plomb etc. C'est donc grâce à elle si aujourd'hui toutes ces substances toxiques ont été bannies de notre quotidien.

Lise Meitner (1878-1968) : Physicienne

Lise Meitner est une grande physicienne

En 1944, le prix de Nobel de chimie a été remis à Otto Hahn, un scientifique allemand qui avait soi-disant découvert la fission nucléaire. Le problème, c’est qu'il n'est pas à l'origine de cette découverte.

C'est Lise Meitner, sa collaboratrice pendant 30 ans, qui en est à l'origine. Elle maîtrisait si bien son sujet qu’elle fut d’ailleurs tout à fait capable d’expliquer à son neveu, Otto Frisch, les résultats de l’étude.

Etant d’origine juive, et face au refus de la soutenir financièrement, elle émigre en Suède en 1938 et délaisse l’Institut de chimie Kaiser Wilhelm de Berlin. Elle a fini par donner son nom à un élément chimique synthétisé artificiellement, le meitnérium.

Inge Lehmann (1888-1993): Sismologue

Inge-Lehmann est une grande scientifique sismologue

Inge Lehmann vivait au Danemark, un pays qui s’illustre notamment par le faible nombre de catastrophes naturelles.

Passionnée par les mouvements terrestres, cette femme a fait de cette particularité une force en étudiant les ondes sismiques provenant de l’autre côté de la Terre. C’est grâce à cette approche qu’elle a pu déduire que le centre de la Terre était formé par un noyau solide.

Son travail vient compléter celui de Beno Gutenberg, un sismologue allemand, qui a découvert en 1930 qu’au centre de la Terre, se trouvait un noyau liquide.

Hilde Mangold (1898-1924) : Embryologue

Hilde Mangold est une grande embryologue

Le prix Nobel de médecine a été décerné en 1935 à un embryologue allemand, Hans Spemann. Il récompensait sa découverte sur l’effet organisateur dans le développement des embryons.

Dans son discours, Hans Spemann n’a évoqué que deux fois Hilde Mangold, son étudiante. C’est pourtant grâce à elle qu’il a pu obtenir ce prix prestigieux, puisque son travail se basait sur la thèse écrite par cette femme.

En 1920, elle avait réussi en effet à transplanter un tissu embryonnaire d’une espèce sur une autre espèce. Elle a pu créer des jumeaux siamois avec des patrimoines génétiques différents.

Elle avait ainsi démontré que les embryons possédaient des cellules responsables du développement du système nerveux central et de la colonne vertébrale. Hilde Mangold est décédée dans l’explosion d’un réchaud à gaz, l’année de la publication de sa thèse.

Elsie Widdowson (1906-2000) : Diététicienne

Elsie Widdowson a fondé la diététique moderne

Elsie Widdowson a donné naissance à la diététique moderne. Elle a posé les grands principes d’une alimentation saine.

Pour tester comment réagissait le corps humain face aux différents régimes, elle était son propre cobaye : elle s’injectait elle-même des minéraux et des vitamines dans le corps et en étudiait les effets.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, un régime à base de chou, pommes de terre, de pain et… de craie a été élaboré pour le gouvernement britannique, en partie grâce à elle.

Virginia Apgar (1909-1974) : Anesthésiste

Virginia Agpar a inventé le score d'Agpar

Tous les parents, et plus encore les pédiatres, connaissent le score d’Apgar qui permet d'évaluer la santé de bébé à sa naissance.

Ce qu'on sait moins, c'est que ce système d'évaluation, utilisé dans le monde entier, a été élaboré par une femme anesthésiste, Virginia Apgar. C'est pourtant un progrès considérable dans l'obstétrique pour la prise en charge de la santé des nouveau-nés.

Avant cette découverte, aucun système d'évaluation ne permettait de savoir si les nourrissons naissaient en bonne santé !

Chien-Shiung Wu (1912-1997) : Physicienne

Chien-Shiung Wu a reçu le prix Nobel de physique.

Chien-Shiung Wu est une des rares femmes à avoir reçu un prix Nobel de physique, en 1957. Américaine d'origine chinoise, elle a réussi à démontrer que la loi de la conservation de la parité ne s'appliquait pas toujours.

Cette loi de la parité a posé le principe que des particules qui se répètent symétriquement se comportent toujours de la même façon. Les expériences qu'elle a effectuées en 1956 lui ont permis d'infirmer cette loi physique.

Ann McLaren (1927-2007) : Embryologue

Ann Mc Laren a créé les premiers bébés souris éprouvette

Et si Ann Mac Laren était la mère des bébés éprouvette ? C'est elle et son équipe qui ont réussi pour la 1re fois à créer des bébés souris éprouvette dans le milieu des années 50.

Le procédé utilisé n'était pas si éloigné de celui employé dans la procréation médicalement assistée aujourd'hui. Il s'agissait de féconder un ovule de souris hors de son utérus puis d'implanter les embryons dans celui d'une souris porteuse.

Après avoir réussi cette expérience, Ann McLaren a envoyé un télégramme à son collègue annonçant : “4 bébés-éprouvette sont nés !”

Stéphanie Kwolek (1923-2014) : Chimiste

Stéphanie Kowlek a inventé le kevlar

Le Kevlar, vous connaissez sans doute ? Il s'agit d'un matériau pare-balles utilisé par les polices et les militaires du monde entier pour les protéger.

Saviez-vous que c'est une femme qui l'a inventé ? Elle s'appelle Stéphanie Kowlek. Sa vocation première était la médecine. Elle intègre une entreprise américaine, Dupont, dans le but d'économiser pour pouvoir se payer l'école de médecine.

Finalement, elle se prend de passion pour son travail. En 1964, son entreprise a une nouvelle mission : développer un matériau suffisamment résistant pour remplacer le cordon en acier figurant dans les pneus. Notre grande chimiste se spécialise et crée le Kevlar, si utile aujourd'hui dans de nombreux domaines, des instruments de cuisine aux vaisseaux spatiaux.

Le Kevlar qu’elle a inventé, est bien plus léger que l'acier et surtout il est 5 fois plus résistant.

Chez Comment-economiser.fr, on estime que la contribution de ces femmes au progrès scientifique mérite d'être mieux connue.

Ces 10 femmes ont révolutionné le monde des sciences dans des domaines très variés, grâce à leurs découvertes. Elles font partie des plus grands scientifiques du monde.

Pourtant, elles sont très peu connues ou reconnues. À votre avis pourquoi ? Laissez-nous un commentaire pour partager votre opinion. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

Les 37 Meilleurs Sites Internet Pour Apprendre Quelque Chose de Nouveau.

Mes 6 Conseils d'Instit pour Aider votre Enfant à Réussir à l'École.

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)