Manger des Insectes, une Alternative Economique et Ecologique à la Viande.

Par le 05 Février 2013

Nourriture peu calorique, faible en matière grasse et riche en protéines, les insectes représentent une vraie alternative économique et écologique à la viande.

C’est un fait : nous sommes trop nombreux pour que la Terre puisse tous nous nourrir. Certaines populations sont déjà entomophages (mangeurs d’insectes), notamment en Afrique et en Asie. Les Européens et les Américains ont plus de mal à s’y mettre.

Une Alternative Économique

Pour pouvoir manger 1 kg de bœuf, il faut produire 10 kg de végétaux. Or, pour la même quantité de végétaux, on produit près de 8 kg d’insectes. Impressionnant, n’est-ce pas ?

C’est parce qu’elle est si chère à produire que la viande voit son prix augmenter. Elle devient de moins en moins accessible aux classes peu aisées.

En comparaison, les insectes sont bien meilleur marché. Au Congo par exemple, un repas à base de chenilles coûte 5 fois moins cher qu’un repas composé de viande de brousse. Si le prix des insectes est encore élevé en France, c’est parce que le marché est peu développé et qu’il n’y a pas assez de producteurs locaux.

Une Alternative Écologique

Les bienfaits écologiques sont énormes :

- l’élevage d’insectes engendre beaucoup moins de gaz à effet de serre (99 % de moins que l’élevage bovin) ;

- les insectes émettent très peu de déjections (ce qui est un vrai problème pour l’élevage de porc par exemple) ;

- il y a moins de déchets et de gâchis, vu que 75 % de la masse de la sauterelle est mangeable, contre seulement 21% pour le poisson.

Sans oublier qu’ils permettraient de nourrir l’ensemble de la population mondiale !

En Meilleure Santé

En plus, manger des insectes est meilleur pour la santé ! Comparons les apports de 100 g de grillons et de 100 g de bœuf. Le grillon est peu calorique (121 calories contre 288 calories pour le bœuf), 4 fois moins gras, 2 fois moins protéiné mais compense avec un apport important en vitamines et minéraux.

Certains parlent même de remplacer la viande par des insectes pour lutter contre l’obésité !

Dégoûtés ? J’ai un peu de mal également. Mais sachez que nous en consommons déjà 31 500 tonnes par an (dans la farine, les pots de confitures, etc.). J'ai des amis qui en consomment régulièrement, grillés à l'apéro comme des chips, ou en accompagnement de salades. Les grillons se prêtent bien à cette utilisation, avec leur petit goût de noisette.

A l'avenir, nous ne serons pas forcément obligés de les manger tels quels. Ils pourront être transformés, ce qui nous éviterait de mettre une sauterelle ou des vers directement en bouche.

Et vous, avez-vous déjà savouré un plat d’insectes ? Laissez-moi un petit commentaire pour partager cette expérience !

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)