Interdiction de circuler en ville pour les voitures polluantes, c'est pour bientôt!

Par le 11 Avril 2011

L'information vient de tomber, le gouvernement va instaurer une nouvelle règlementation sur l'accès des véhicules polluants dans les grandes agglomérations, et ce à partir de 2012. Qui est concerné ? Quelles sont les villes retenues ? Nous vous donnons toutes les réponses à ces questions.

Dans le cadre de la loi Grenelle 2, des Zones d'Action Prioritaires pour l'Air (ZAPA) vont expérimenter de nouvelles pratiques visant à interdire leur accès aux véhicules polluants. L'objectif est d'améliorer la qualité de l'air.

Mais, alors que l'information n'a pas été beaucoup relayée dans les médias, qu'est-ce-que cela veut dire pour les français vivant dans les grandes villes ?

Les 8 villes concernées sont Paris, Lyon, Bordeaux, Nice, Aix-en-Provence, Grenoble, Clermont-Ferrand et Saint-Denis. Pourquoi ces huit villes et pas les autres ? Selon une directive européenne, elles ne respecteraient pas les normes de qualité de l'air.

Ainsi, près de 10 millions de véhicules seraient concernés par cette nouvelle règlementation. Cela est valable aussi bien pour les voitures, que les deux-roues ou les poids lourds. Au total, on estime à 20% le pourcentage de véhicules considérés comme polluants dans le parc automobile français.

Une nomenclature classant en 4 catégories les véhicules va être présentée afin de définir quels sont les véhicules appartenant à la classe la plus polluante.

L'interdiction pourrait porter sur un périmètre précis (arrondissement ou quartier) ou sur l'ensemble de l'agglomération. Une ou plusieurs catégories de véhicules seraient alors concernées, le choix étant laissé à la ville en question.

Est-ce une mise en garde ou la mesure est-elle réellement applicable ? Huit pays européens ont déjà mis en place une telle mesure, notamment en Grande-Bretagne et en Suède, les résultats prouvent que le niveau d'émission a considérablement diminué. Evidemment, la pollution existe toujours mais il est clair que la qualité de l'air est meilleure.

Économies Réalisées

Avec 20% du parc automobile concerné par cette nouvelle règlementation, il semble clair que nous devons réagir. Le problème est financier. Comment remplacer un véhicule polluant par une voiture électrique ou à faible émission sans se ruiner?

Cette politique d'amélioration de la qualité de l'air semble donc intéressante sur le papier mais compliquée à respecter pour tous les citadins automobilistes.

Comment seront opérés les contrôles ? Via des caméras de surveillance comme à Londres, ou plutôt par le contrôle visuel de la police comme en Allemagne ?

Nous, de notre côté, nous avons décidé d'abandonner l'idée d'utiliser notre voiture en ville car en plus des nombreuses contraintes, c'est un excellent moyen d'économiser au quotidien !

Finis les pleins d'essence à des prix exorbitants, la perte de temps liée au trafic dense et la pollution néfaste pour l'environnement. Nous avons réalisé qu'il était à la fois plus économique pour nous et meilleur pour l'environnement d'effectuer nos cours trajets à pied ou à vélo, et de prendre les transports en commun lorsque la distance devient plus importante.

Nous pouvons vous l'assurer, le calcul est vite fait ! Entre le covoiturage, la location courte durée et les autres moyens de transport, les alternatives sont aujourd'hui nombreuses et sont réellement plus économiques qu'une utilisation quotidienne de sa voiture.

comment economiser

Vous aimez cette astuce ? Recevez les meilleures chaque jour. C’est gratuit.

5 astuces par jour, aucun spam et vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)